Version classiqueVersion mobile

La Normandie et le Québec vus du presbytère

 | 
Vital Bellemare
, 
Charles Bellemare

Correspondance de Charles et Vital Bellemare

Sainte-Geneviève-de-Batiscan, 7 octobre 1895

Texte intégral

1[...] Un an s’est écoulé depuis mon départ de Shawenegan ; vendredi dernier, 4 octobre, samedi, le 5, rappelaient des souvenirs et des impressions bien pénibles : je revoyais, en esprit, toute la famille de Shawenegan, réunie au pied de l’autel, priant pour son pasteur qui va la quitter et demandant pour lui que ses nouvelles ouailles lui soient dociles et lui rendent la vie heureuse ; je revoyais mon arrivée à Sainte-Geneviève : la joie partout, excepté chez moi. Je me disais alors : « si j’avais une année de ministère ici, il me semble que, habitué à ma nouvelle paroisse, j’y trouverais la vie plus douce ». Elle est faite cette année ! et je dois remercier le Bon Dieu d’avoir exaucé les prières de mes fidèles de Shawenegan et de mes amis de partout. Je m’acclimate tout doucement et je commence à trouver de l’agrément dans mes rapports avec mes genovéfains. Je n’ai pas encore, je n’aurai jamais le bien-aise que j’éprouvais là-bas, où je commandais sans craindre de n’être pas écouté. Ici, tout en ayant une population bien docile, il faut y regarder de plus près, avant de lancer un ordre ou même un avis. Dans cette année écoulée, rien de désagréable n’est venu assombrir notre firmament. La lune de miel a été de miel tout le temps. Jusqu’à quand ce miel coulera-t-il ? Espérons que bien longtemps encore nous aurons cet avantage, ce bonheur.

  • 1 Henri de la Balle, frère du curé de La Croix-Saint-Leufroy, est né à Bernay en 1846. Ordonné en 18 (...)

2[...] J’ai pris plaisir pendant l’hiver dernier quand l’ennui menaçait de loger quelque Diable-bleu à mon logis1, à parcourir les vieux registres de la paroisse et d’étudier la généalogie de ces vieilles familles avec qui je dois vivre maintenant. Ces études, bien superficielles si vous voulez et faites à bâtons rompus, au milieu d’une foule de distractions et occupations diverses, m’ont aidé grandement à connaître mon nouveau pays et ceux qui l’habitent.

  • 2 Né à Bernay en 1848, Adolphe Porée fut pendant cinquante-trois ans curé de Bournainville (388 habi (...)

3Sainte-Geneviève n’est pas ce qu’on appelle une paroisse riche, malgré qu’il y ait peu de vrais pauvres. Le sol, si l’on en excepte les deux côtés de la rivière Batiscan, n’est pas d’une grande fertilité et les habitants, un peu arriérés en fait d’agriculture, négligent un peu leurs terres pour travailler dans les moulins l’été, et dans les chantiers l’hiver ; ce qui fait que Sainte-Geneviève, avec une population de près de 1800 âmes ne donne guère plus de revenus au curé que Shawenegan qui n’a que 1200 âmes. Avec ce peu de surplus je me paie le luxe d’un vicaire dans la personne de M. Joseph Héroux, le jeune prêtre dont je vous parlais dans ma dernière lettre2.

4A deux maintenant, l’ouvrage ne nous accable pas, et quand il y a un voyage un peu long, je peux quitter sans craindre que le ministère n’en souffre [...]

Notes

1 Henri de la Balle, frère du curé de La Croix-Saint-Leufroy, est né à Bernay en 1846. Ordonné en 1879, il fut vicaire à Beuzeville puis aumônier de l’hospice de Louviers. Il décédera en 1915.

2 Né à Bernay en 1848, Adolphe Porée fut pendant cinquante-trois ans curé de Bournainville (388 habitants) et Faverolles-les-Mares (173), deux modestes paroisses du canton de Thiberville. Membre de plusieurs sociétés savantes et disciple des érudits Auguste Le Prévost et Léopold Delisle, il publia de très nombreuses études, dont, en 1883, à la Société de l'Histoire de Normandie, La Chronique du Bec, avant de donner quelques années plus tard, en 1901, sa magistrale Histoire de l’abbaye du Bec, qui vient d’être rééditée. Il deviendra inspecteur de la Société Française d’Archéologie puis membre correspondant de l’Institut. Il mourra en 1939.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 1987

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search