Version classiqueVersion mobile

La Normandie et le Québec vus du presbytère

 | 
Vital Bellemare
, 
Charles Bellemare

Correspondance de Charles et Vital Bellemare

Chambray, ce 3 juin 1895

Texte intégral

1[...] A propos de Sainte-Colombe, mon très cher, vous vous seriez cru un peu au Canada plein de foi, si vous aviez assisté à la grandiose fête célébrée là le mardi de Pâques [...] L’église qui est là, réparée vers 1840 ou 45, manquait seulement de quelques dernières réparations ou embellissements, d’ornements ou mobilier indispensable pour qu’on y puisse dire la messe comme il y a cinquante ans. Et voilà que l’incurie des gens cesse enfin pour avoir surtout la messe à leur inhumation [...] une quête ou souscription s’organise [...] On achète, on fait faire l’indispensable ; jusqu’à une confrérie de 20 à 30 jeunes filles qui s’organise en quelques jours avec ce qu’on appelle ici le « Bâton de la Vierge », resté à demeure depuis 50 ans et plus chez une bonne vieille qui est venue allègrement le rendre toute fière et toute guillerette [...] Et il y avait foule, foule, que je craignais même devoir être trop nombreuse aux Vêpres. Mais le bon ordre a été parfait et c’était absolument fête religieuse. Fanfare de Chambray, chantres, frères de Charité d’Autheuil, tout le monde satisfait et heureux. Vous voyez qu’il ne faut pas faire du pessimisme à jet continu [...]

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 1987

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search