Version classiqueVersion mobile

La Normandie et le Québec vus du presbytère

 | 
Vital Bellemare
, 
Charles Bellemare

Correspondance de Charles et Vital Bellemare

Shawenegan, 27 mai, 1888

Texte intégral

1[...] J’ai des affaires par dessus la tête. Je suis continuellement dérangé. Depuis ce bout de lettre commencé, j’ai eu à donner un certificat d’assurance sur la vie et j’ai fait un baptême. Vous le voyez, il n’est pas facile de se mettre à la table pour écrire quelque chose qui vaille la peine.

  • 1 Aussitôt que les chemins le permettaient, à la fin du mois d’avril ou au mois de mai, pendant quat (...)

2Nous avons commencé nos catéchismes1 préparatoires à la première communion et nous sommes à organiser une Compagnie pour faire du fromage : choses assez disparates. Ici, tout marche ensemble, le spirituel et le temporel : avec celui-ci on atteint celui-là, en avant [...]

Notes

1 Aussitôt que les chemins le permettaient, à la fin du mois d’avril ou au mois de mai, pendant quatre semaines, Charles Bellemare recevait les enfants en âge de faire la première communion. Tous les jours de la semaine, sauf le jour de congé du curé et le samedi, pour des séances d’une durée allant jusqu’à quatre heures, les enfants « marchaient au catéchisme... ».

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 1987

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search