Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Petite histoire du Cirque-Théâtre d’Elbeuf

 | 
Magali Sizorn
, 
Betty Lefèvre

Deuxième partie : « Nos Cirques-Théâtres »

« Nos Cirques-Théâtres »

Texte intégral

  • 1 Sansot P., « Un autre regard », in Geuzling C. (dir.), Autrement, no 4, 1992, p. 179-195.

1Il s’agit maintenant de pénétrer dans la parole de ceux qui ont connu l’espace du Cirque-Théâtre et de donner à voir ce « paysage », entendu à la manière de Pierre Sansot1 comme un ensemble de formes sensibles, chacun l’ayant habité à sa façon.

  • 2 L’usage que nous avons fait de la parole des Elbeuviens rejoint l’esprit du recueil réalisé par le (...)

2De la lecture et l’analyse de ces discours, ont émergé plusieurs thématiques que nous avons rassemblées et présentées ici, après les avoir retravaillées dans un souci de cohérence de lecture. Le choix ne s’est pas porté sur le signifiant/l’insignifiant, le bon/le mauvais, le noble/le bizarre. Nous avons tenté de restituer au plus près cette mémoire, la diversité des « qualités » du lieu et des expériences qui ont fait trace. Néanmoins ici, n’apparaîtront ni les signes (silences, sourires...), ni les frémissements liés à l’émotion d’un temps passé, qui pourtant font aussi partie du témoignage et qui manqueront inévitablement.2

3Nous avons d’abord tenu à mettre en avant tout ce qui dans la parole des Elbeuviens retrace l’histoire de leur ville. Ces références au passé sont teintées de nostalgie, tonalité retrouvée dans l’ensemble des entretiens réalisés.

4La suite de l’ouvrage se présente comme un puzzle s’attachant à restituer l’identité du lieu, à partir de témoignages singuliers qui parfois se recoupent. Ainsi, nous présenterons les liens entre le Cirque-Théâtre et le spectacle, le sport, le politique, la fête. Nous verrons également comment ce lieu se fait espace de visibilité de la famille et comment, se faisant « foyer », le partage des expériences auquel il participe, est créateur de lien social.

Notes

1 Sansot P., « Un autre regard », in Geuzling C. (dir.), Autrement, no 4, 1992, p. 179-195.

2 L’usage que nous avons fait de la parole des Elbeuviens rejoint l’esprit du recueil réalisé par le romancier Frédéric H. Fajardie, Metaleurop, Paroles ouvrières, Paris, Mille et une nuits, 2003.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/purh/docannexe/image/6690/img-1.jpg
Fichier image/, 41k

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540