Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Raymond Queneau. Le mystère des origines

 | 
Yves Ouallet

Remerciements

Yves Ouallet

Texte intégral

1Que reste-t-il du mystère des origines ? Il reste ce livre, qui unit articles et photographies, textes qui sondent les origines de l’œuvre de Raymond Queneau et photos qui témoignent du mystère de la relation tissée entre un lieu, une époque et un écrivain. Ce livre a pu voir le jour grâce au soutien bienveillant de John Barzman, directeur du comité éditorial de l’Université du Havre, et aux conseils avisés d’Yvan Leclerc et d’Yves Portier-Réthoré, des Publications des Universités de Rouen et du Havre, qui ont accompagné ce projet de leur aide précieuse et amicale.

2Que Daniel Delbreil et les Amis de Valentin Brû soient remerciés pour cette formule magique qui a pu ouvrir les voies diverses de ce colloque qui le premier fêtait le centenaire de Raymond Queneau dans sa ville natale. Que Philippe Normand et Queneau aime Le Havre aime Queneau soient remerciés eux aussi d’avoir été à l’origine de cette nouvelle ferveur havraise pour Raymond Queneau, dont cette commémoration universitaire n’est qu’un des multiples signes. Merci à l’amitié et à la passion de Christophe Guérin, responsable du Service culturel de l’Université du Havre, sans lequel ce colloque n’eût pas été possible, ainsi qu’à Claire Bowen, actuelle directrice de ce Service, et à Benjamin Steck, directeur de l’UFR de Lettres et Sciences Humaines de l’Université du Havre, qui n’a pas ménagé son soutien pour l’organisation de ce premier colloque international de la filière Lettres de l’Université du Havre.

3Je remercie Dominique Rouet, conservateur adjoint de la Bibliothèque municipale du Havre, pour la gentillesse avec laquelle il nous a guidés dans le choix des photographies des fonds patrimoniaux de la Bibliothèque Armand Salacrou, photos qu’il nous a gracieusement autorisés à reproduire. Nos remerciements vont aussi pour les autres photographies reproduites dans ce livre au Centre Havrais de Recherche Historique et à son président, Claude Briot, à Sylvie Barrot, conservatrice des Archives municipales de la ville du Havre, et à Bruno Jacq et Philippe Normand qui les ont choisies, ainsi qu’à l’Association Seine-Océan et Christian Zarifian. Merci également à la librairie Dombre qui nous a offert la photographie de Raymond Queneau adolescent dont Virgile Laguin, du Service Communication de l’Université du Havre, s’est inspiré pour la couverture de ce livre.

4Je voudrais pour terminer évoquer A*, l’Absente de tout recueil, dont la présence seule m’a aidé à mener à ses fins ce mystère des origines...

Auteur

Maître de Conférences en Littérature comparée à l’Université du Havre, Yves Ouallet a d’abord essayé de réfléchir sur la figuration du temps dans le récit de fiction (Temps et fiction, Presses Universitaires de Lille, 2001). Il a travaillé sur Antonin Artaud, Mikhaïl Boulgakov, Marcel Proust. Il s’intéresse aujourd’hui à la théorie littéraire, ainsi qu’aux relations entre Lettres et Arts et aux liens entre Littérature et Philosophie.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540