Version classiqueVersion mobile

Flaubert en toutes lettres

L’écriture épistolaire dans la correspondance et dans l’œuvre

Flaubert romancier a toujours revendiqué le caractère impersonnel de ses écrits. C’est pour lui un parti pris esthétique fondamental : l’écrivain ne parle pas de lui-même dans son œuvre, laquelle doit rester étrangère à l’expression intime de soi. Or Flaubert est aussi un épistolier prolixe. Faut-il alors voir seulement dans sa correspondante un exutoire à l’ascèse personnelle imposée par ses conceptions artistiques ? De la voix publique à la voix privée se tissent des relations bien plus ...


Lire la suite
  • Éditeur : Presses universitaires de Rouen et du Havre
  • Collection : Normandie
  • Lieu d’édition : Mont-Saint-Aignan
  • Année d’édition : 2012
  • Publication sur OpenEdition Books : 28 août 2018
  • EAN électronique : 9791024011356
  • DOI : 10.4000/books.purh.5746
  • Nombre de pages : 140 p.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Mots clés

Personnes citées

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search