Version classiqueVersion mobile

Amilec ou La Graine d’hommes

 | 
Charles-François Tiphaigne de La Roche

Annexes

Bibliographie

Texte intégral

Bachelard Gaston, L’Air et les songes. Essai sur l’imagination du mouvement, Paris, Librairie générale française, « Le livre de poche. Biblio essais », 1992.

Badinter Élisabeth, Les Passions intellectuelles. t. I : Désirs de gloire (1735-1751), Paris, Fayard, 1999.

Barbier Antoine-Alexandre, Dictionnaire des ouvrages anonymes et pseudonymes, Paris, P. Daffis, 1872-1879, 4 vol.

Beaurepaire Eugène de Robillard de, Les puys de palinod de Rouen et de Caen, Caen, H. Delesques, 1907.

Béguin Albert, L’Âme romantique et le rêve [1937], Paris, José Corti, 1991.

Belin Jean-Paul, Le Mouvement philosophique de 1748 à 178. Étude sur la diffusion des idées des philosophes à Paris d’après les documents concernant l’histoire de la librairie, Paris, Belin, 1913.

Bellin Armand-Gabriel, Notice historique sur l’Académie des Palinods, Rouen, Nicétas Periaux, 1834.

Boch Julie, « La bête humaine : satire morale et mystère de l’animalité dans la Zazirocratie (1761) de Tiphaigne de La Roche », Dix-huitième Siècle, no 42, 2010, p. 181-199.

Boulerie Florence, « Enquête sur la démarche cognitive des voyageurs philosophes dans les voyages imaginaires au temps de l’Encyclopédie », dans Pierre Hartmann et Florence Lotterie (dir.), Le Philosophe romanesque. L’image du philosophe dans le roman des Lumières, Presses universitaires de Strasbourg, 2007, p. 167-177.

—, « L’objet scientifique ou la possibilité du progrès moral : l’exemple de Giphantie, fiction narrative de Charles-François Tiphaigne de La Roche », Esthétique et poétique de l’objet au XVIIIe siècle Lumières, no 5, 2005, p. 79-91.

Bréguet Jean-Jacques, Charles-François Tiphaigne de La Roche, médecin, écrivain et philosophe cassin, Saint-Lô, 2002.

Charles Sébastien, Berkeley au siècle des Lumières. Immatérialisme et scepticisme au XVIIIe siècle, Paris, Vrin, 2003.

Citton Yves, Zazirocratie. Très curieuse introduction à la biopolitique et à la critique de la croissance, Paris, Editions Amsterdam, 2011.

Citton Yves, Dubacq Marianne et Vincent Philippe, Imagination scientifique et littérature merveilleuse. Charles Tiphaigne de La Roche, Presses universitaires de Bordeaux, « Mirabilia », à paraître.

Caillet Albert Louis, Manuel bibliographique des sciences psychiques ou occultes, Paris, L. Dorbon, 1912, 3 vol. 

Chevallier Jean-Jacques, Histoire de la pensée politique (1979), Paris, Payot et Rivages, 1993.

Cioranescu Alexandre, Bibliographie de la littérature française du dix-huitième siècle, Paris, CNRS, 1969, 3 vol. 

Corbet abbé, Historique sur Saint-Germain de Tournebu, 1981.

Debus Allen G., The Chemical Philosophy: Paracelsian Science and Medicine in the Sixteenth and Seventeenth Centuries, Douvres, Mineola, 2002.

Delon Michel, Sciences de la nature et connaissance de soi au siècle des Lumières, Rimouski, Tangence, « Confluences », 2008.

Dhombres Nicole et Jean, Naissance d’un nouveau pouvoir : sciences et savants en France, 1793-1824, Paris, Payot, 1989.

Dottelonde-Rivoallan Vanessa, Le Concours de poésie de l’académie de l’immaculée conception à Rouen 1701-1789, Rouen, Publications de l’université de Rouen, 2001.

Drujon Fernand, Les Livres à clef, étude de bibliographie critique et analytique pour servir à l’histoire littéraire, Paris, E. Rouveyre, 1885-1888, 2 vol. 

Dubacq Marianne, Manière dont tel écrivain a vu Giphantie ou le prisme déformant du simulacre, mémoire, Yves Citton (dir.), université Stendhal-Grenoble 3, 2008.

Duris Pascal et Gohau Gabriel, Histoire des sciences de la vie, Paris, Nathan, « Réf. », 1997.

Ehrard Jean, L’Idée de nature en France dans la première moitié du XVIIIe siècle, Paris, Klincksieck, 1978.

Feller François-Xavier de, Biographie universelle, Besançon, Outhenin-Chalandre fils, 1844.

Frère Édouard, Manuel du bibliographe normand, ou Dictionnaire bibliographique et historique, Rouen, A. Le Brument, 1858-1860, 2 vol.

Foucault Michel, Les Mots et les choses [1966], Paris, Gallimard, 1997.

Fulcanelli, Les Demeures philosophales et le symbolisme hermétique dans ses rapports avec l’art sacré et l’ésotérisme du Grand Œuvre, Paris, Éditions des Champs-Elysées, 1960, 2 vol.

Funke Elans-Günter, « Die Histoire des Galligènes von Tiphaigne de la Roche », Romanische Forschungen, no 105, 1993.

Galleron Maracescu Ioana, La frivolité en France dans la première moitié du XVIIIe siècle, thèse, université de Paris IV-Sorbonne, 2000.

Gérard André-Marie, Dictionnaire de la Bible, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 1989.

Graesse Jean Georg Théodore, Trésor de livres rares et précieux, Dresde, Rudolf Kuntze, 1859.

Grente Georges, Dictionnaire des lettres françaises, Paris, A. Fayard, 1959-1960, 2 vol.

Guéry Charles, Palinods ou Puys de poésie en Normandie, avec appendices et bibliographie, Évreux, impr. de l’Eure, 1916.

Guigard Joannis, Armorial du bibliophile, Paris, Bachelin-Deflorenne, 1870.

Guiot Joseph-André, Les Trois Siècles palinodiques ou histoire générale des palinods de Rouen, Dieppe, etc., Rouen, A. Lestringant, 1898.

Herval René, « La Roche (Charles-François Tiphaigne de) » dans Dictionnaire des lettres françaises, Paris, A. Fayard, 1960.

Hodgart Matthew, La Satire, Pierre Frédérix (trad.), Paris, Hachette, 1969.

Horlacher Stefan, « Tiphaigne de la Roche (Ch.-Fr.) » dans Dictionnaire des lettres françaises, Paris, A. Fayard, 1960.
—, « Une œuvre méconnue : le récit de voyage et l’utopie selon Tiphaigne de la Roche », Littératures, no 31, automne 1994.

Jomand-Baudry Régine et Bahier-Porte Christelle (dir.), Écrire en mineur au XVIIIe siècle, Paris, Desjonquères, « L’esprit des Lettres », 2009.

La Rue Gervais de, Mémoire historique sur le palinod de Caen, Caen, A. Hardel, 1841.

Lafitte Léon, « Une anticipation de la photographie en 1760 : Tiphaigne de la Roche », Mercure de France, 1er octobre – 1er novembre 1925.

Laissus Yves et Torlais Jean, Le Jardin du Roi et le Collège royal dans l'enseignement des sciences au XVIIIe siècle, Paris, Hermann, 1986.

Landry Jean-Pierre, « Télémaque : l’utopie dans le roman », Claude Lachet (dir.), Les Genres insérés dans le roman, Lyon, Université de Lyon 3, « CEDIC, 9 », 1993, p. 177-186.

Langenberger Volker, « Tiphaigne de la Roche et son Histoire des Galligènes », dans Hinrich Hudde et Peter Kuon (dir.), De l’utopie à l’uchronie : formes, significatiotions, fonctions, Tubingue, G. Narr, 1988.

Lebreton Théodore, Biographie normande, recueil de notices biographiques et bibliographiques sur les personnages célèbres nés en Normandie et sur ceux qui se sont seulement distingués par leurs actions ou par leurs écrits, Rouen, A. Le Brument, 1857-1861, 3 vol. 

Le Cacheux Marie-Josèphe, Un médecin philosophe au XVIIIe siècle, le Normand Tiphaigne de la Roche, Montebourg, Gourvès, 1987.

Le Nordez Albert-Léon-Marie, Tiphaigne de la Roche ou un moraliste normand du siècle dernier, Paris, Pillu-Vuillaume, 1890.

Lebrun François, Se soigner autrefois. Médecins, saints et sorciers aux XVIIe et XVIIIe siècles, Paris, Seuil, 1995.

Mancel Georges, Tiphaigne de La Roche. Étude bibliographique, Caen, impr. de A. Hardel, 1845.

Marcy Guy, Tiphaigne de la Roche, magicien de la raison, Montpellier, le Méridien ; Rodez, Subervie, « Les Insolites », 1972.

Martin Henry, Histoire de la bibliothèque de l’Arsenal, Paris, Plon, 1900.

Marx Jacques, Tiphaigne de La Roche. Modèles de l’imaginaire au XVIIIe siècle, Bruxelles, Éditions de l’université de Bruxelles, 1981.

Mazauric Simone, Fontenelle et l’invention de l’histoire des sciences à l’aube des Lumières, Paris, Fayard, « Histoire de la pensée », 2007.

Mazliak Paul, La Biologie au siècle des Lumières, Paris, Vuibert-ADAPT, 2006.

Michaud Louis-Gabriel, Biographie universelle ancienne et moderne, Paris, Thoisnier, Desplaces, Michaud ; Leipzig, F. A. Brockhaus, 1843-, 45 vol. 

Mothu Alain, « La pensée en cornue », Chrysopoeia, t. IV (1990-1991), Paris, 1993, p. 307-439.

Mucchielli Roger, Le Mythe de la Cité idéale, Paris, PUF, 1960.

Nietzsche Friedrich, Le Gai Savoir, P. Klossowski (trad.), Paris, Gallimard, 1982.

Pichot André, Histoire de la notion de vie, Paris, Gallimard, « Tel », 1993.

Pontaumont Émile Le Chanteur de, « Tiphaigne de la Roche de Montebourg », dans Mémoires de la société nationale académique de Cherbourg, Cherbourg-Caen, 1873.

Quérard Joseph-Marie, La France littéraire, ou dictionnaire bibliographique des savants historiens et gens de lettres de la France, Paris, F. Didot, 1827-1839, 10 vol.
—, Les Supercheries littéraires dévoilées, Paris, 1869, 5 vol.

Racault Jean-Michel, L’Utopie narrative en France et en Angleterre, 1675-1761, Oxford, Voltaire Foundation, « SVEC 280 », 1991.

Roger Jacques, Les Sciences de la vie dans la pensée française au XVIIIe siècle, Paris, Albin Michel, « Évolution de l’humanité », 1963.

Roger Jules, Les Médecins normands du XIIe au XIXe siècle, Paris, G. Steinheil, 1895.

Roudaut Jean, « Présentation des Bigarrures philosophiques », NRF, no 388, mai 1985.

Sempère Emmanuelle, « Tiphaigne de La Roche entre science et merveille : savoir alchimique et “alchimie du verbe” dans Amilec ou la Graine d’hommes (1753) », Le conte, les savoirs, Féeries, no 6, 2009, p. 117-130.

Sevestre Émile, Valognes, Valognes, Henri Brochard, 1926.

Sueur Pierre, Histoire du droit public français, Paris, PUF, 1989.

Taton René, Enseignement et diffusion des sciences en France au XVIIIe siècle, Paris, Hermann, 1986.

Trousson Raymond, préface à l'Histoire des Galligènes ou Mémoires de Duncan, Genève, Slatkine Reprints, 1979.

Vincent Philippe, « Charles Tiphaigne et la génération dans Amilec ou la Graine d’hommes (1754) », Le conte, les savoirs, Féeries, no 6, p. 107-115.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search