Version classiqueVersion mobile

Paul Éluard. Le coeur absolu

 | 
Corinne Bayle

Note Liminaire

Texte intégral

1L’édition citée dans ce volume est : Capitale de la douleur, André-Pierre de Mandiargues (préf.), Paris, Gallimard, « Poésie », 1966. Les numéros de pages y renvoient.

2Les Œuvres complètes de Paul Éluard, Marcelle Dumas et Lucien Scheler (éd.), Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1968, 2 vol., sont abrégées en OC.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search