Version classiqueVersion mobile

Vaincre la tuberculose (1879-1939)

 | 
Stéphane Henry

Chronologie

Texte intégral

Années

Événement national

Événement régional

1879

Création du premier bureau d’hygiène de France au Havre

1885

Fondation de l’hôpital Pasteur au Havre

1886

Création d’une direction de l’assistance et de l’hygiène publique au ministère de l’Intérieur

Création d’une inspection médicale des écoles à Rouen

1892

Loi sur l’assistance médicale gratuite

1899

Fondation du premier sanatorium français à Hauteville

Création de l’œuvre du sanatorium rouennais

1900

Ouverture du pavillon pour les hommes tuberculeux de l’hôpital Pasteur du Havre

1902

Loi sur la protection de la santé publique

1903

Création de l’œuvre de préservation de l’enfance contre la tuberculose (qui devient « Œuvre Grancher » en 1907)
Mise en place de la Commission de préservation contre la tuberculose

Création de l’aérium de l’hospice général de Rouen
Création de la Ligue havraise contre la tuberculose

1904

Ouverture du sanatorium d’Oissel
Création de la colonie de santé de Mesnil-Esnard

1905

Ouverture du dispensaire Brouardel au Havre
Ouverture d’un dispensaire à Elbeuf

1906

Création d’un ministère du Travail et de la Prévoyance sociale

Création d’une filiale de l’œuvre Grancher au Havre

1907

Création de la première école de plein air de France à Lyon

1910

Ouverture du pavillon pour les femmes tuberculeuses de l’hôpital Pasteur du Havre

1913

Création de l’aérium de l’Hôtel-Dieu de Rouen

1915

Plan Brisac (stations sanitaires et comité d’assistance aux anciens militaires tuberculeux)Création de la première école des infirmières-visiteuses à l’hôpital Laennec de Paris

Fondation de la station sanitaire de Saint-Étienne-du-Rouvray

1916

Loi Bourgeois (dispensaires)

Ouverture du dispensaire Grancher-Calmette de Rouen
Fondation du Comité départemental d’assistance aux militaires tuberculeux de Seine-Inférieure

1917

Arrivée en France de la mission Rockefeller

1918

Fondation du sanatorium de Canteleu
Charles Lallemand devient préfet de Seine-Inférieure

1919

Loi Honnorat (sanatoriums)
Loi Cornudet (urbanisme)
Loi des pensions
Création du Comité national de défense contre la tuberculose (CNDT)

1920

Création d’un office national des habitations à bon marchéCréation du ministère de l’Hygiène, de l’Assistance et de la Prévoyance sociale

Fondation du préventorium de Canteleu
Ouverture du dispensaire de Louviers
Réorganisation de l’hôpital de Fécamp pour assurer l’isolement des tuberculeux
Ouverture du solarium Lerch au Havre
Création d’une inspection médicale des écoles à Elbeuf

1921

Premiers essais de vaccination par le BCG

Ouverture des centres d’examen médical du Petit-Quevilly, de Darnétal et d’Yvetot
Ouverture du dispensaire d’Évreux
Création de l’école de plein air de Bois-Guillaume
Création d’une inspection médicale des écoles au Havre
Première campagne de vaccination par le BCG en Seine-Inférieure

1922

Création d’un diplôme d’État d’infirmière
Premier Congrès international des écoles de plein air à Paris
Création de l’œuvre de placement familial des tout-petits

Création d’un deuxième pavillon au sanatorium d’Oissel réservé aux femmes

1923

Ouverture des centres d’examen médical de Maromme, du Trait et de Dieppe
Ouverture du dispensaire de Bernay
Fondation de l’hôpital-sanatorium route de Darnétal

1924

Ouverture des centres d’examen médical de Malaunay et de Bolbec
Création d’une filiale de l’œuvre Grancher à Rouen

1925

Campagne test du timbre antituberculeux en Meurthe-et-Moselle

Fondation du sanatorium des Grandes-Dalles

1926

Fondation du préventorium de Beaumesnil
Création d’une école de plein air à Évreux

1927

Première campagne du timbre antituberculeux en Seine-Inférieure et dans l’Eure
Réorganisation de l’hôpital du Petit-Quevilly pour assurer l’isolement des tuberculeux

1928

Fondation du préventorium d’Écouis

1930

Création du ministère de la Santé publique

Ouverture des dispensaires d’Écouis, de Gisors et de Vernon

1931

Création d’une école de plein air au Havre

1932

Ouverture d’un second dispensaire au Havre
Fondation du sanatorium de la Musse près d’Évreux
Fondation du préventorium Saint-Denis à Héricourt-en-Caux

1933

Création d’une inspection médicale des écoles départementale dans l’Eure
Ouverture du centre d’examen médical de Fécamp

1934

Fondation du préventorium de Saint-Georges-Motel

1938

Fusion de l’infirmière-visiteuse et de l’assistante sociale

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search