Version classiqueVersion mobile

Les Embellissements du Havre au xviiie siècle

 | 
Aline Lemonnier-Mercier

Chapitre V. L’invention du « plan Lamandé »

4 juillet 1782 : un acte royal décisif

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’est par la volonté de Louis XVI, notée en marge du Mémoire relatif aux conditions que doit remplir le projet général d'agrandissement pour Le Havre qui porte les mentions « Copie d’un mémoire du 15 mai par Fourcroy » et « Décision du Roy du 4 juillet 1782, concernant la citadelle et la nouvelle enceinte du Havre », que va se décider du sort de la ville1.

Ce texte consensuel et modéré (les deux corps sont représentés par leurs directeurs respectifs, Perronet et Fourcroy) est néanmoins définitif. Le roi affirme se montrer sensible tant aux arguments militaires que commerciaux, et, après un examen attentif des projets, à « faire le sacrifice » de la citadelle. Reprenant les conclusions du mémoire de Fourcroy et Groignard de 1779, à la suite de ce nouveau texte de Fourcroy, il affirme indispensable de doubler la superficie de la ville, les terrains prévus jusque-là étant notoirement insuffisants. La situation est favorable : les victoires en Amérique et aux Indes se succèdent,...

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search