Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Embellissements du Havre au xviiie siècle

 | 
Aline Lemonnier-Mercier

Remerciements

Texte intégral

1 Nos remerciements vont en tout premier lieu à Daniel Rabreau, professeur à l’université Paris I – Panthéon-Sorbonne, qui, par son soutien et ses encouragements, nous a permis de mener à bien ce travail, ainsi qu’aux amis du groupe « Histoire, architecture, mentalités urbaines » (GHAMU) et du centre Ledoux. Nous n’oublions pas non plus les membres du Centre havrais de recherche historique qui sont venus fidèlement écouter nos conférences sur Le Havre au XVIIIe siècle.

2Nos remerciements s’adressent aussi aux responsables de la municipalité du Havre, en tout premier lieu à M. Antoine Rufenacht qui s’est intéressé à notre travail, à M. Edouard Philippe qui a accepté d’en rédiger la préface, et à Mme Chantal Ernoult, adjointe chargée de la Culture qui est venue souvent nous écouter.

3Nous n’oublions pas les responsables des différents lieux d’archives que nous avons consultées, à l’École des ponts et chaussées, aux Archives nationales, dans les différents fonds de la Guerre et de la Marine, aux archives départementales, avec une mention toute particulière pour ceux des archives municipales du Havre si disponibles. Partout nous avons reçu un accueil attentif que nous avons apprécié.

4Et nous avons toujours des pensées reconnaissantes pour Marie Le Masson Le Golft, que Philippe Manneville nous a fait connaître, si précieuse diariste, historienne de la ville qu’elle aimait et qui a eu le souci d’en écrire quotidiennement l’histoire.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540