Version classiqueVersion mobile

Petites Villes de Normandie

 | 
Bruno Sintic

Cinquième partie. Figures et problèmes de société des petites villes

Figures et problèmes de société des petites villes

Texte intégral

1Les sources dont nous disposons laissent apparaître les hommes qui vivaient dans le cadre des petites villes normandes. Certains personnages, ouvriers, notables, commerçants, peuvent être suivis dans leurs activités ordinaires, sur les lieux de leur travail, parfois dans leur maison. La documentation fournit donc beaucoup d’indications sociales, mais ne renseigne toutefois pas sur toute la société. Diverses catégories de citadins restent dans l’ombre, comme les pauvres, les errants ou les travailleurs migrants. À défaut d’un panorama complet du monde social des villes normandes, seront donc proposés ici quelques éclairages sur les groupes les plus visibles et les mieux documentés, c’est-à-dire les clercs, les hommes les plus riches et, dans une moindre mesure, les femmes et les enfants. Les questions qui ont régulièrement préoccupé les notables municipaux, en premier lieu l’assistance aux pauvres et en second lieu l’éducation des enfants, sont représentées dans les archives urbaines. Elles portent témoignage d’un aspect de la réalité sociale et reflètent la sensibilité des élites locales. Pour ces raisons, il est intéressant d’en rendre compte ici.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search