Version classiqueVersion mobile

Journées archéologiques de Haute-Normandie. Alizay, 20-22 juin 2014

 | 
Luc Liogier

Préface

Luc Liogier

Texte intégral

1Chaque année, les journées archéologiques de Haute-Normandie permettent la rencontre des acteurs de la recherche régionale, qu’ils soient professionnels ou bénévoles, et la restitution au public des fouilles ou des études récentes. Organisées par le ministère de la Culture et de la Communication, direction régionale des affaires culturelles de Haute-Normandie, service régional de l’archéologie, et le Centre de recherches archéologiques de Haute-Normandie (CRAHN), elles se sont déroulées les 20 et 21 juin 2014 à Alizay.

2Ce volume réunit vingt contributions variées, dont plus de la moitié sont consacrées à l’Antiquité. Sont ainsi présentées des découvertes récentes effectuées à Rouen, lors des travaux du musée de l’Œuvre, amenant des interrogations sur l’importante domus déjà connue et la restitution de la basilique paléochrétienne de la cour d’Albane. Les fouilles menées dans des quartiers d’habitation des agglomérations secondaires de Brionne et Briga (Eu, « Bois l’Abbé ») ont documenté leur organisation et les activités qui s’y sont déroulées, tannerie et forge à Brionne, élevage à Briga. La consommation carnée des habitants de Briga est également abordée. Les monuments publics apparaissent au travers du grand sanctuaire et du théâtre du Vieil-Évreux. Les établissements agricoles sont illustrés à proximité des côtes de la Manche, au Tréport, « Chemin des Granges », et dans la vallée de la Seine par la villa du « Grésil ». Une recherche menée sur les vasques montre qu’elles ornaient, comme dans le sud de la Gaule ou en Italie, les jardins des maisons urbaines et rurales. Le monde des morts est évoqué par le site de Pîtres, avec un ensemble de sépultures de la fin du IIIe et du IVe siècles présentant un mobilier remarquable, et par un récapitulatif des opérations menées sur la grande nécropole du « Clos au Duc », à Évreux. La question de la production et de la diffusion des sarcophages en pierre est développée. Enfin, un catalogue du luminaire découvert chez les Aulerques Éburovices met en valeur quelques particularismes locaux et des échanges commerciaux. Quatre articles portent plus particulièrement sur le Moyen Âge, avec notamment les fouilles de l’A 150 à Flamanville, montrant l’organisation d’enclos à proximité d’un habitat des VIIe et VIIIe siècles. Les pratiques funéraires des VIe et VIIe siècles sont traitées par l’intermédiaire de deux fouilles. Les matériaux organiques préservés dans la corrosion des objets métalliques permettent de proposer la restitution des vêtements de deux défuntes d’Harfleur, tandis que, dans une tombe de Nassandres, une fibule de type wisigothique et un fragment de perle en cristal de roche interrogent sur l’identité de l’inhumé qui les possédait. La période gothique est illustrée par l’étude des vestiges d’une salle du palais archiépiscopal de Rouen. Encore trop rare, la prise en compte des grafitti lors des restaurations ouvre des perspectives historiques, y compris pour la période contemporaine, comme le montrent les murs du château de Gaillon, qui témoignent de son poignant passé carcéral durant la seconde guerre mondiale. Le volume s’achève par deux contributions sur les résultats de prospections, pour la recherche de sites métallurgiques anciens ainsi que par le dépouillement des images satellitaires.

3Ces vingt articles démontrent la vitalité de la recherche archéologique en Haute-Normandie. Celle-ci est favorisée par la pluralité des chercheurs, en archéologie programmée comme préventive, issus d’horizons variés : associations, universités, Inrap, collectivités (MADE, SMAVE), structures de droit privé et, bien sûr, service régional de l’archéologie. Je remercie les intervenants et organisateurs pour leur contribution à la présente publication qui porte témoignage de la réussite de ces rencontres 2014.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/purh/docannexe/image/4234/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 24k

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search