Version classiqueVersion mobile

Mémoires d'une inconnue

 | 
Christophe Martin

Bibliographie

Texte intégral

ÉDITIONS

La Vie de Marianne, Jean-Marie Goulemot (éd.), Paris, Le Livre de Poche, 2007.

La Vie de Marianne, Frédéric Deloffre (éd.), Paris, Classiques Garnier, 1990 [1957].

La Vie de Marianne, Jean Dagen (éd.), Paris, Gallimard, « Folio », 1997.

ADAPTATIONS

La Vie de Marianne, série télévisée réalisée par Pierre Cardinal avec Nathalie Juvet, Malka Ribowska et Colette Bergé, 1976.

La Vie de Marianne, téléfilm réalisé par Benoît Jacquot avec Virginie Ledoyen et Melvil Poupaud, 1995.

AUTRES TEXTES DE MARIVAUX

Journaux, Jean-Christophe Abramovici, Marc Escola et Érik Leborgne, Paris, Flammarion, « GF », 2010, 2 vol.

Journaux et œuvres diverses, Frédéric Deloffre et Michel Gilot (éd.), Paris, Bordas, « Classiques Garnier », 1988.

Œuvres de jeunesse, Frédéric Deloffre et Claude Rigault (éd.), Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1972.

Le Paysan parvenu ou les Mémoires de M***, Érik Lebogne (éd.), Paris, Flammarion, « GF », 2010.

Théâtre complet, Henri Coulet et Michel Gilot (éd.), Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1993-1994, 2 vol.

ÉTUDES GÉNÉRALES SUR MARIVAUX

Ouvrages

Coulet Henri et Gilot Michel, Marivaux. Un humanisme expérimental, Paris, Larousse, 1973.

Culpin David J., Marivaux and Reason. A Study in Early Enlightenment Thought, New York, Peter Lang, 1993.

Deguy Michel, La machine matrimoniale ou Marivaux [1981], Paris, Gallimard, 1986.

Deloffre Frédéric, Une préciosité nouvelle : Marivaux et le marivaudage, Paris, Belles Lettres, 1955 [réimpr. : Genève, Slatkine, 1993].

Démoris René, Lectures des Fausses Confidences de Marivaux, Paris, Belin, 1987.

Gilot Michel, L’esthétique de Marivaux, Paris, SEDES, 1998.

Joly Raymond, Le Pharsamon de Marivaux ou comment s’inventer un sexe, Paris, PUF, 1995.

Lagrave Henri, Marivaux et sa fortune littéraire, Saint-Médard-en-Jalles, Ducros, 1992.

Meiner Carsten, Les mutations de la clarté. Exemple, induction et schématismes dans l’œuvre de Marivaux, Paris, Honoré Champion, 2007.

Roy Claude, Lire Marivaux, Neuchâtel, La Baconnière, 1947.

Trapnell William, Eavesdropping in Marivaux, Genève, Droz, 1987.

Ouvrages collectifs

« Marivaux », Michel Delon (dir.), Europe, no 811-812, 1996.

Marivaux d’hier, Marivaux d’aujourd’hui, Henri Coulet, Jean Ehrard et Françoise Rubellin (dir.), Actes du colloque de Riom (8-9 octobre 1988), Paris, CNRS, 1991.

Marivaux et l’imagination, Françoise Gevrey (dir.), Toulouse, Éditions universitaires du Sud, 2002.

« Marivaux moderne et libertin », Lydia Vasquez (dir.), RSH, vol. 291, no 3, 2008.

Marivaux subversif ?, Franck Salaün (dir.), Paris, Desjonquères, 2003.

« Pensée de Marivaux », Franck Salaün (dir.), CRIN, no 40, 2002.

Le Triomphe de Marivaux. A Colloquium Commemorating the Tricentenary of the Birth of Marivaux, 1688-1988, Madgy Gabriel Badir et Vivien Bosley (dir.), Edmonton, University of Alberta Press, 1989.

« Vérités à la Marivaux », Raymond Joly (dir.), Études littéraires, no 24, 1991.

« Visages de Marivaux », David J. Culpin (dir.), Romance Studies, no 15, hiver 1989.

Articles

Abramovici Jean-Christophe, « L’écriture féminine chez Marivaux », RSH, 2008, vol. 291, no 3, p. 27-36.

Coulet Henri, « Marivaux et Malebranche », CAIEF, 1973, no 25. p. 141-160.

Dagen Jean, « Marivaux et l’histoire de l’esprit », dans Approches des Lumières. Mélanges offerts à Jean Fabre, Paris, Klincksieck, 1974, p. 95-108.

Delon Michel, « La femme au miroir », Europe, no 811-812, novembre-décembre 1996, p. 79-86.

Démoris René, « L’inceste évité : identification et objet chez Marivaux entre 1731 et 1737 », Études littéraires, vol. 24, no 1, 1991, p. 121-135.

—, « De la morale du pied au bourreau de soi-même : réflexions sur les aventures de la voix moraliste dans la fiction du XVIIIe siècle jusqu’à Rousseau », RSH, no 254, avril-juin 1999, p. 172.

—, « Aux frontières de l’impensé : Marivaux et la sexualité », CRIN, no 40, 2002, p. 69-83.

—, « De Marivaux à la Nouvelle Héloïse. Intertexte et contre-texte entre fantasme et théorie », dans « L’amour dans la Nouvelle Héloïse. Texte et intertexte », Annales Jean-Jacques Rousseau, t. 44, 2002, p. 317-339.

Deneys-Tunney Anne, « Marivaux et la pensée du plaisir », DHS, no 35, 2008, p. 211-229.

Erhard Jean, « Marivaux ou les chemins de la sincérité », dans Littérature française. Le XVIIIe siècle I : 1720-1750, Paris, Arthaud, 1974, p. 167-200.

Fabre Jean, « Marivaux », dans Dictionnaire des lettres françaises. XVIIIe siècle, Georges Grente (dir.), Paris, Fayard-LGF, 1995, p. 820-843.

Hoffmann Paul, « Marivaux féministe », Travaux de linguistique et de littérature, vol. 15, no 1, 1977, p. 91-100.

Martin Christophe, « Tentations et “embarras de l’âme” chez Marivaux », RSH, no 254, 1999, p. 129-138.

—, « De quelques ressemblances imaginaires dans l’œuvre de Marivaux », dans Marivaux et l’imagination, Françoise Gevrey (dir.), Toulouse, Éditions universitaires du Sud, 2002, p. 89-104.

Molino Jean, « Orgueil et sympathie : à propos de Marivaux », DHS, no 14, 1982, p. 337-355.

Poulet Georges, « Marivaux », dans Études sur le temps humain, t. II : La Distance intérieure, Paris, Plon, 1952, p. 1-34.

Rivara Annie, « État présent des études sur Marivaux », DHS, no 27, 1995, p. 395-424.

Rousset Jean, « Marivaux ou la structure du double registre », dans Forme et signification, Paris, J. Corti, 1962, p. 45-64.

Russo Elena, « Marivaux et l’éthique féminine de la sociabilité », French Forum, no 20, 1993, p. 165-182.

Vouilloux, Bernard et Reverseau Anne, « Les écritures serpentines de Marivaux à Catulle-Mendès », Critique, 2009, vol. 65, no 744, p. 413-423.

SUR MARIVAUX ROMANCIER

Bonaccorso Giovanni, « La dignité humaine dans les romans de Marivaux », dans Marivaux et les Lumières, Geneviève Goubier et Henri Coulet (dir.), Aix, Publications de l’université de Provence, 1996, p. 137-147.

Coulet Henri, Marivaux romancier. Essai sur l’esprit et le cœur dans les romans de Marivaux, Paris, A. Colin, 1975.

—, « L’inachèvement dans les récits de Marivaux », Saggi e ricerche di letteratura francese, no 22, 1983, p. 31-46.

— et Goubier Geneviève (dir.), Marivaux et les Lumières. L’éthique d’un romancier, Aix, Publications de l’université de Provence, 1996.

Démoris René, Le roman à la première personne. Du classicisme aux Lumières, Paris, A. Colin, 1975, chap. i, part. 4 : « Marivaux », p. 329-338 et 397-413 [rééd. : Genève, Droz, 2002].

—, « Questions de partition chez Marivaux et Mouhy », dans La partie et le tout. La composition du roman de l’âge baroque au tournant des Lumières, Marc Escola, Jan Herman, Lucia Omacini, Paul Pelckmans et Jean-Paul Sermain (dir.), Louvain-Paris, Peeters, 2011, p. 443-456.

Deneys-Tunney Anne, « Structures de l’imaginaire urbain dans les romans de Marivaux », dans « Villes. Pouvoirs », Les Cahiers de Fontenay, no 30-31, 1983, p. 105-116.

Didier Béatrice, « La représentation du sacré dans les romans de Marivaux », dans Marivaux e il teatro italiano, Mario Matucci (dir.), Pise, Paccini, 1992, p. 165-184.

Fabre, Jean, « Intention et structure dans les romans de Marivaux », dans Idées sur les romans, Paris, Klincksieck, 1979.

Guilhembet Jacques, L’œuvre romanesque de Marivaux. Le parti pris du concret, Paris, Classiques Garnier, 2014.

Herman Jan, Le récit génétique au XVIIIe siècle, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 2009 :11.

Huet Marie-Hélène, Le héros et son double. Essai sur le roman d’ascension sociale au XVIIIe siècle, Paris, J. Corti, 1975.

Kars Hendrik, Le portrait chez Marivaux. Étude d’un type de segment textuel. Aspects métadiscursifs, définitionnels, formels, Amsterdam, Rodopi, 1981.

Kolderup Trude, Le goût de l’inachèvement : esthétique et narration dans l’œuvre de Marivaux, Paris-Oslo, L’Harmattan-Solum, 2011.

Magnot-Ogilvy Florence, La parole de l’autre dans le roman-mémoires (1720-1770), Louvain, Peeters, 2004 [sur La Vie de Marianne : p. 6-7, 10, 15, 20, 32, 36-37, 113, 129, 131, 135, 144, 146, 154-155, 157-158, 163, 171, 177-178, 181, 183-186, 190-191, 200-201, 203, 205-207, 210, 212, 217, 258, 286, 289, 303, 322, 337, 358, 364].

Mander Jenny, Circles of Learning : Narratology and the Eighteenth Century French Novel, Oxford, SVEC 366, 1999.

Martin Christophe, Espaces du féminin dans le roman français du XVIIIe siècle, Oxford, SVEC 2004 :01 [sur La Vie de Marianne : p. 15, 22-23, 26-27, 30, 35, 40-41, 77, 85-89, 96, 97, 104, 116, 137-138, 162-163, 233, 247-248, 303, 412-413, 473-474, 494-499].

Mat Michèle, « Espace, décor et temps dans les romans de Marivaux », Studi francesi, no 58, 1976, p. 21-39.

Pujol Stéphane, « La règle du je. Figures et fonctions du commentaire dans le roman marivaudien », dans La partie et le tout, La composition du roman de l’âge baroque au tournant des Lumières, Marc Escola, Jan Herman, Lucia Omacini, Paul Pelckmans, Jean-Paul Sermain, Louvain-Paris, Peeters, 2011, p. 161-177.

Rousset Jean, « L’emploi de la première personne chez Chasles et Marivaux », CAIEF, no 19, 1967, p. 101-114.

Sermain Jean-Paul, Rhétorique et roman au XVIIIe siècle. L’exemple de Prévost et de Marivaux, Oxford, SVEC, 1985 [sur La Vie de Marianne : p. 1, 3, 9-10, 41-50, 52, 59-65, 67-70, 74-78, 80-87, 113, 115-118, 120-122, 125-127, 129-134, 136-139, 144-147, 150, 152-154].

—, Le singe de Don Quichotte. Marivaux, Cervantès et le roman postcritique, Oxford, SVEC 368, 1999.

Stewart Philip, L’invention du sentiment : roman et économie affective au XVIIIe siècle, Oxford, SVEC 2010 :02 [chap. 4, « Marivaux : des voies nouvelles », p. 123-157].

SUR LA VIE DE MARIANNE

Ouvrages

Ansalone Maria Rosaria, Una donna, una vita, un romanzo : saggio su La Vie de Marianne di Marivaux, Schena, Fasano, 1985.

Didier Béatrice, La voix de Marianne. Essai sur Marivaux, Paris, J. Corti, 1987.

Jugan Annick, Les variations du récit dans La Vie de Marianne de Marivaux, Paris, Klincksieck, 1978.

Rivara Annie, Les sœurs de Marianne : suites, imitations, variations, 1731-1761, Oxford Voltaire Foundation, SVEC 285, 1991.

Articles et chapitres d’ouvrage

Ansart Guillaume, « “Ancien” et “moderne” dans Manon Lescaut et La Vie de Marianne », RHLF, 1999, no 5, p. 989-1006.

Arnaud Marie-Anne, « La Vie de Marianne et Le Paysan parvenu : itinéraire féminin, itinéraire masculin à travers Paris », RHLF, 1982, no 3, p. 392-411.

Behrens Rudolf, « Imagination, désir, narration (Marivaux et Prévost) », Littératures classiques, no 69, 2009, p. 125-139.

Bénac Karine, « Parole et narcissisme dans La Vie de Marianne et Le Paysan parvenu de Marivaux », Littératures, 1996, no 34, p. 57-75.

Benrekassa Georges, « Marianne, l’histoire et les signes : l’horizon du réel », dans Fables de la personne. Pour une histoire de la subjectivité, Paris, PUF, 1985, p. 21-56.

Bonfils Catherine, « Une image de la mort dans La Vie de Marianne », RHLF, 1990, no 1, p. 77-81.

Brady Patrick, « Rococo style in the novel La Vie de Marianne », Studi francesi, no 19, 1975, p. 225-243.

Brooks Peter, « Marianne in the world », dans The Novel of Worldliness : Crébillon, Marivaux, Laclos, Stendhal, Princeton University Press, 1969, p. 94-141.

Coleman Patrick, « The Intelligence of Mind and Heart : Reconnaissance in La Vie de Marianne », Eighteenth-Century Fiction, vol. 18, no 1, 2005, p. 27-47.

Comparini Lucie, « Les voyages de Marianne, du roman de Marivaux au théâtre de Pietro Chiari », Revue de littérature comparée, vol. 70, no 1, 1996, p. 37-51.

Condé Michel, « Marianne intime », dans « L’invention de l’intimité au siècle des Lumières », Benoît Melançon (dir.), Littérales, no 17, 1995, p. 23-40.

Coulet Henri, « Les lieux communs romanesques dans La Vie de Marianne », Études littéraires, 1991, vol. 24, no 1, p. 95-104.

—, « Déterminisme et liberté, à l’occasion de Marianne », CRIN, no 40, 2002, p. 103-113.

Deloffre Frédéric, « De Marianne à Jacob : les deux sexes du roman chez Marivaux », L’Information littéraire, 1959, p. 185-192.

Démoris René, « Tervire ou la réparation impossible », dans Marivaux et l’imagination, Françoise Gevrey (dir.), Toulouse, Éditions universitaires du Sud, 2002, p. 191-202 et 213-227.

Deneys-Tunney Anne, « Marianne ou le babillage du corps », dans Écritures du corps : de Descartes à Laclos, Paris, PUF, 1992, p. 71-129.

Didier Béatrice, « Narratrices et narrataires dans La Vie de Marianne », Saggi e ricerche di letteratura francese, vol. 19, 1980, p. 153-171.

—, « Structures temporelles dans La Vie de Marianne », RSH, avril-juin 1981, p. 99-113.

—, « La Vie de Marianne ou le jeu de la reconnaissance », Versants, no 5, 1983, p. 45-63.

—, « Parole et féminité dans La Vie de Marianne », dans Au bonheur des mots, Mélanges en l’honneur de Gérald Antoine, Presses universitaires de Nancy, 1984, p. 509-520.

—, « Lieux et espace dans La Vie de Marianne », Stanford French Review, no 11, 1987, p. 33-50.

—, « La société au miroir de Marianne », dans Marivaux d’hier, Marivaux d’aujourd’hui, Henri Coulet, Jean Ehrard et Françoise Rubellin (dir.), Paris, CNRS, 1991, p. 73-85.

Dionne Ugo, « Les bégaiements du cœur et de l’esprit : Marianne, la récapitulation et le marivaudage romanesque », dans Marivaudages : théories et pratiques d’un discours, Catherine Gallouët et Yolande G. Schutter (dir.), Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 2014 :04.

Dobie Madeleine, « Violence à l’origine, violence et identité dans La Vie de Marianne », dans Violence et fiction jusqu’à la Révolution, Martine Debaisieux et Gabrielle Verdier (dir.), Tübingen, Günter Narr, 1998, p. 303-311.

Ehrard Jean, « Avec Marianne (1), l’argent », dans L’invention littéraire au XVIIIe siècle : fictions, idées, société, Paris, PUF, 1997, p. 69-86.

—, « Avec Marianne (2), la mort », dans L’invention littéraire au XVIIIe siècle : fictions, idées, société, Paris, PUF, 1997, p. 87-100.

Gallouët Catherine, « Marianne : parole et tentation féminine », dans Le Triomphe de Marivaux, Madgy Gabriel Badir et Vivien Bosley (dir.), Edmonton, University of Alberta Press, 1989, p. 106-114.

Genette Gérard, Palimpsestes, Paris, Seuil, 1981, p. 185-189 [sur les continuations de La Vie de Marianne].

Gevrey Françoise, « La poétique de l’obscur dans La Vie de Marianne », Revue Marivaux, no 2, 1992, p. 22-33.

—, « L’imagination de Marianne ou l’écorce des choses », dans Marivaux et l’imagination, Françoise Gevrey (dir.), Toulouse, Éditions universitaires du Sud, 2002, p. 191-202.

—, « L’esthétique du plaisir dans La Vie de Marianne et Le paysan parvenu », RHLF, 2012, no 3, p. 561-575.

—, « La mort dans La Vie de Marianne de Marivaux », Travaux de littérature, no 25, 2012, p. 207-221.

Gilot Michel, « Le rêve écrit de Marianne : vie de roman ou roman de la vie ? », Romance Studies, no 15, 1989, p. 41-50.

—, « L’émotion autobiographique dans deux romans des années 1730 [sur Cleveland et La Vie de Marianne] », dans Le roman des années trente. La génération de Prévost et Marivaux, Annie Rivara et Antony McKenna (dir.), Presses de l’université de Saint-Étienne, 1998, p. 27-36.

Haghebaert Elisabeth, « Effets accessoires. De la parure dans La Vie de Marianne », Études littéraires, vol. 4, no 1, 1991, p. 108-119.

Hartmann Pierre, Le contrat et la séduction. Essai sur la subjectivité amoureuse dans le roman des Lumières, Paris, Honoré Champion, 1998 [sur La Vie de Marianne : p. 53-73].

—, « La scansion du pathétique (contribution à une définition de l’esthétique sensible à partir d’un exemple tiré de La Vie de Marianne) », dans Marivaux et les Lumières. L’éthique d’un romancier, Aix-en-Provence, Publications de l’université de Provence, 1996, p. 71-79.

Herman Jan, « Variations sans thème. La Vie de Marianne et la question de l’origine », CRIN, no 40, 2002, p. 11-22.

Hoffmann Paul, « Marianne ou la fierté d’être femme », Bulletin de la Faculté des lettres de Strasbourg, no 41, 1962-1963.

Jiménez Lola, « Le pied de Marianne, ou le miroir brisé », RSH, vol. 291, no 3, 2008, p. 155-172.

Jin Lu, « Écriture féminine ? Marivaux, Mme Riccoboni et leurs “Marianne” », Raison présente, no 132, 1999, p. 87-100.

Kehrès Jean-Marc, « Travestissement discursif et discours utopique : Marivaux et les digressions de Marianne », French Forum, vol. 33, no 3, 2008, p. 17-34.

Lotterie Florence, Le genre des Lumières. Femme et philosophe au XVIIIe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2013 [sur La Vie de Marianne et sa postérité : p. 85-100].

Lotringer Sylvère, « Le roman impossible », Poétique, no 3, 1970, p. 297-321.

Mat Michèle, « L’intrigue et les voix narratives dans les romans de Marivaux », Romanische Forschungen, Vierteljahrsschrift für romanische Sprachen und Literaturen, no 89, 1977, p. 18-36.

Meiner Carsten Henrik, « Aspects onto-sémiotiques de la parole rusée dans La Vie de Marianne », dans Écriture de la ruse, Elzbieta Grodek (dir.), Amsterdam, Rodopi, 2000, p. 211-226.

Ortholland-Brahmia Audrey, « Les larmes de Marianne : signes des pleurs et sonde des cœurs », Littératures classiques, vol. 1, no 62, 2007, p. 135-147.

Rivara Annie, « Poétique du naïf et du sublime. La Vie de Marianne », Europe, no 811-812, 1996, p. 87-106.

Roger Philippe, « Plus dure sera la chute : désamour et inachèvement dans La Vie de Marianne », dans Amicitia scriptor. Littérature, histoire des idées, philosophie : mélanges offerts à Robert Mauzi, Annie Becq, Charles Porset et Alain Mothu (dir.), Paris, Honoré Champion, 1998, p. 125-136.

Rousset Jean, « Le miroir de l’autobiographie. La Vie de Marianne », dans Narcisse romancier. Essai sur la première personne dans le roman, Paris, Corti, 1973, p. 103-113.

Saint-Amant Pierre, « Les parures de Marianne », Eighteenth-Century Fiction, vol. 4, no 1, 1991, p. 15-26.

Salaün Franck, « Marivaux et le devenir-femme. La formation des qualités féminines dans La Vie de Marianne », dans Féminités et masculinités dans le texte narratif avant 1800, Louvain-Paris, Peeters, 2002, p. 55-71.

Sanfourche Jean-Paul, « Narrataire et lecteur : intimité d’un discours et parcours de lecture dans La Vie de Marianne », dans L’épreuve du lecteur. Livres et lectures dans le roman d’Ancien Régime, Jan Herman et Paul Pelckmans (dir.), Louvain-Paris, Peeters, 1995, p. 230-238.

Sermain Jean-Paul, « L’art du lieu commun chez Marivaux, l’opposition “res” et “verba” dans La Vie de Marianne », RHLF, 1984, no 6, p. 891-900.

—, « Méduse-marionnette : La Vie de Marianne de Marivaux (1728-1741) et l’héritage de Don Quichotte », Études françaises, vol. 42, no 1, 2006, p. 111-125.

—, « De la robe de Peau d’Ane à la parure de Marianne : Marivaux et l’expression de soi », dans Poétique de la pensée. Études sur l’âge classique et le siècle philosophique en hommage à Jean Dagen, Béatrice Guion, Maria Susana Seguin, Sylvain Menant et Philippe Sellier (dir.), Paris, Honoré Champion, 2006, p. 875-885.

Spitzer Léo, « À propos de La Vie de Marianne, lettre à M. Georges Poulet », dans Études de style [1959], Paris, Gallimard, 1970, p. 367-396.

Stewart Philip, Half-Told Tales : Dilemmas of Meaning in Three French Novels, Chapel Hill, University of North Carolina Press, 1987.

Volpilhac-Auger Catherine, « Hasard, destin et Providence dans La Vie de Marianne », Travaux de littérature, no 4, 1991, p. 161-169.

Zagamé Antonia, L’écrivain à la dérobée. L’auteur dans le roman à la première personne (1721-1782), Louvain, Peeters, 2011 [Sur La Vie de Marianne : p. 297-315].

AUTRES ÉTUDES CITÉES

Blanco Mercedes, Les rhétoriques de la pointe. Baltasar Gracián et le conceptisme en Europe, Paris, Honoré Champion, 1992.

Cavillac Cécile, L’Espagne dans la trilogie « picaresque » de Lesage : emprunts littéraires, empreinte culturelle, Presses universitaires de Bordeaux, 1984.

Démoris René, « Chardin ou la cuisine en peinture », DHS, no 14, 1982, p. 143.

—, « De l’importance d’être badin : pour une mise en situation des Mémoires de la vie de Henriette-Sylvie de Molière (1671-74) », dans Madame de Villedieu romancière. Nouvelles perspectives de recherche, Edwige Keller-Rahbé (dir.), Presses universitaires de Lyon, 2004, p. 129-144.

—, Berchtold Jacques et Martin Christophe (dir.), Violences du rococo, Presses universitaires de Bordeaux, 2012.

Escola Marc, « Le Paysan parvenu ou les romans possibles », Revue Marivaux, no 6, 1997, p. 43-54.

—, « Avis de tempête et préavis romanesques. Les scènes d’embarquement dans Cleveland », dans Lectures de Cleveland, Colas Duflo, Florence Magnot et Franck Salaün (dir.), Louvain, Peeters, 2010, p. 59-75.

—, « Le clou de Tchekhov. Retours sur le principe de causalité régressive », dans La partie et le tout, La composition du roman de l’âge baroque au tournant des Lumières, Marc Escola, Jan Herman, Lucia Omacini, Paul Pelckmans et Jean-Paul Sermain (dir.), Louvain-Paris, Peeters, 2011, p. 107-117.

Hepp Noémi, Homère en France au XVIIe siècle, Paris, Klincksieck, 1968.

Marin Louis, Le récit est un piège, Paris, Minuit, 1978.

Martin Christophe, « Le jeu du don et de l’échange. Économie et narcissisme dans La Double Inconstance de Marivaux », Littératures, no 35, automne 1996, p. 87-99.

—, « L’esthétique du rire badin (XVIIe-XVIIIe siècles) », dans L’Esthétique du rire, Alain Vaillant (dir.), Nanterre, Presses de Paris Ouest, 2012, p. 121-151.

May Georges, Le dilemme du roman au XVIIIe siècle. Étude sur les rapports du roman et de la critique (1715-1761), New Haven, Yale University Press, 1963.

Reichler Claude, « Portes du gynécée », Versants, no 2, hiver 1981-1982, p. 87-101.

Rousset Jean, Leurs yeux se rencontrèrent. La scène de première vue dans le roman, Paris, J. Corti, 1981.

Sermain Jean-Paul, Les Mille et Une Nuits, entre Orient et Occident, Paris, Desjonquères, 2009.

Souiller Didier, Le roman picaresque, Paris, PUF, 1980.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search