Version classiqueVersion mobile

« Deviner l'énigme du sphinx »

 | 
Stéphanie Genand

Bibliographie

Texte intégral

ÉDITIONS

Le Barbier de Séville, Jacques Scherer (éd.), Paris, Gallimard, « Folio », 2007.

Le Mariage de Figaro, La Mère coupable, Pierre Larthomas (éd.), Paris, Gallimard, « Folio », 1984.

Théâtre, Jean-Pierre de Beaumarchais (éd.) [1980], Paris, Classiques Garnier, 1985.

Œuvres, Pierre et Jacqueline Larthomas (éd.), Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1988.

ÉTUDES GÉNÉRALES SUR LE THÉÂTRE AU XVIIIe SIÈCLE

Coudreuse Anne, Le goût des larmes au XVIIIe siècle [1999], Paris, Desjonquères, 2013.

Frantz Pierre, L’esthétique du tableau dans le théâtre au XVIIIe siècle, Paris, PUF, 1998.

— et Marchand Sophie (dir.), Le théâtre français au XVIIIe siècle : histoire, textes choisis, mises en scène, Paris, L’Avant-scène théâtre, 2009.

Goldzink Jean, De chair et d’ombre. Essais sur Molière, Marivaux, Challe, Rousseau, Beaumarchais, Rétif de La Bretonne et Goldoni, Orléans, Paradigme, 1995.

—, Comique et comédie au siècle des Lumières, Paris, L’Harmattan, 2000.

Marchand Sophie, Théâtre et pathétique au XVIIIe siècle : pour une esthétique de l’effet dramatique, Paris, Champion, 2009.

Rougemont Martine de, La vie théâtrale en France au XVIIIe siècle [1988], Paris, Champion, 2001.

ÉTUDES GÉNÉRALES SUR BEAUMARCHAIS

OUVRAGES COLLECTIFS, NUMÉROS SPÉCIAUX DE REVUES

Analyses et réflexions sur Beaumarchais, « Le Mariage de Figaro », Paris, Ellipses, 1985.

« L’Autre Tartuffe ou La Mère coupable », Comédie française, no 183, février 1990.

« Le Barbier de Séville ou La Précaution inutile », Comédie française, no 188, décembre 1990.

« Beaumarchais », Europe, no 528, avril 1973.

Beaumarchais : homme de lettres, homme de société, Philip Robinson (dir.), Oxford, Peter Lang, 2000.

« La Folle journée ou Le Mariage de Figaro », Comédie française, no 174, mars 1989.

« Le Mariage de Figaro », Revue d’histoire littéraire de la France, no 5, 1984.

« La trilogie de Beaumarchais », Revue d’histoire du théâtre, no 1, 2007.

« Un autre Beaumarchais », Revue d’histoire littéraire de la France, no 4, 2000.

OUVRAGES

Conesa Gabriel, La trilogie de Beaumarchais : écriture et dramaturgie, Paris, PUF, 1985.

Didier Béatrice, Beaumarchais ou la passion du drame, Paris, PUF, 1994.

— et Ponnau Gwenhaël (dir.), Le maître et le valet : figures et ruses du pouvoir, Paris, Sedes, 1988.

Frantz Pierre et Balique Florence, Le Barbier de Séville, Le Mariage de Figaro et La Mère coupable, Neuilly, Atlande, « Clés concours », 2004.

Géraud Violaine, Beaumarchais, l’aventure d’une écriture, Paris, Champion, 1999.

Goldzink, Jean, Beaumarchais dans l’ordre de ses raisons : dialogue posthume avec Jacques Scherer sur les dramaturgies de Beaumarchais, Saint-Genouph, Nizet, 2008.

—, Essais d’anatomo-pathologie de la critique littéraire : Le Neveu de Rameau, Candide, Les Liaisons dangereuses, la trilogie de Beaumarchais, Lorenzaccio, De l’Esprit des lois, Paris, Corti, 2009.

Gudin de La Brenellerie Paul-Philippe, Histoire de Beaumarchais, Paris, Plon, 1888.

Lecarpentier Sophie, Le Langage dramatique dans la trilogie de Beaumarchais : efficacité, gaieté, musicalité, Paris, Nizet, 1998.

Lintilhac Eugène, Beaumarchais et ses œuvres, Paris, Hachette, 1887.

Loménie Louis de, Beaumarchais et son temps. Études sur la société en France au XVIIIe siècle, d’après des documents inédits, Paris, Lévy, 1856, 2 vol. 

Pomeau René, Beaumarchais ou la bizarre destinée, Paris, PUF, 1987.

Sainte-Beuve Charles-Augustin, « Beaumarchais », Causeries du lundi, Paris, Garnier, 1853.

Scherer Jacques, La dramaturgie de Beaumarchais [1954], Paris, Nizet, 1999.

ARTICLES

Assoun Paul-Laurent, « Ordre social et ordre des plaisirs : les ressorts inconscients du Mariage de Figaro », dans Analyses et réflexions sur Beaumarchais, « Le Mariage de Figaro », Paris, Ellipses, 1985, p. 113-128.

Bahier-Porte Christelle, « Beaumarchais relecteur : du théâtre au “roman” », dans Monique Hilsum (dir.), La relecture de l’œuvre par ses écrivains mêmes, t. I : Tombeaux et testaments, Paris, Kimé, 2007, p. 67-80.

Beaumarchais Jean-Pierre de, « Beaumarchais, homme de liberté », Revue d’histoire littéraire de la France, no 5, 1984, p. 708-709.

—, « Enfant naturel, enfant de la nature », Europe, no 528, avril 1973, p. 50-56.

—, « Un inédit de Beaumarchais, Le Sacristain », Revue d’histoire Littéraire de la France, 1974, no 6, p. 976-999.

Berkman Gisèle, « “Je n’ai point le mérite d’être auteur.” D’une “fonctionauteur” dans les textes préfaciels de Beaumarchais », dans Nicole Jacques-Lefèvre et Marie Leca-Tsiomis (dir.), Écritures, identité, anonymat au XVIIIe siècle, Littérales, no 37, 2006, p. 31-48.

Brouard-Arends Isabelle, « La naissance illégitime : faute ou innocence maternelle ? », Dix-huitième Siècle, no 21, 1989, p. 369-379.

Cotoni Marie-Hélène, « D’une folie à l’autre dans la trilogie de Beaumarchais », Loxias, no 7, 2004.

Coudreuse Anne, « “Pas si bête, pourtant, pas si bête !” : figures de niais et formes de bêtise dans la trilogie de Beaumarchais », Littérales, no 34-35, 2004, p. 409-425.

—, « Les didascalies dans La Mère coupable de Beaumarchais ou quand le dramatique tend vers le narratif ou le pictural », dans Frédéric Calas (dir.), Le texte didascalique à l’épreuve de la lecture et de la représentation, Tunis-Bordeaux, Sud-Presses universitaires de Bordeaux, 2006, p. 173-185.

Coulet Henri, « La notion de caractère dans l’œuvre de Beaumarchais », Revue de l’université de Moncton, no 11, 1978, p. 21-32.

Dagen Jean, « Figaro et le théâtre à effet », Revue d’histoire littéraire de la France, no 4, 2000, p. 1159-1169.

Delon Michel, « La Mère coupable ou la fête impossible (1792) », dans Jean Ehrard et Paul Viallanex (dir.) Les fêtes de la Révolution. Colloque de Clermont-Ferrand (juin 1974), Paris, Société des études robespierristes, 1977, p. 377-386.

—, « Beaumarchais et l’autre révolution », Europe, no 528, avril 1973, p. 79-88.

—, « Figaro et son double », Revue d’histoire littéraire de la France, no 5, 1984, p. 774-784.

Ehrard Jean, « La société du Mariage de Figaro », dans Mélanges Jean Fabre. Approches des Lumières, Paris, Klincksieck, 1974, p. 169-180.

Goldzink Jean, « Dramaturgie du droit : Le Fils naturel et Le Mariage de Figaro », Littératures classiques, no 40, 2000, p. 259-271.

Hartmann Pierre, « Le projet esthétique de Beaumarchais », Dix-huitième Siècle, no 27, 1995, p. 439-451.

—, « Figaro en Révolution : de Beaumarchais à Horvath », dans Éléonore Reverzy, Romuald Fonkoua et Pierre Hartmann (dir.), Les fables du politique des Lumières à nos jours, Presses universitaires de Strasbourg, 2012, p. 303-314.

Larthomas Pierre, « Les manuscrits des œuvres dramatiques de Beaumarchais », dans Béatrice Didier et Jacques Neef (dir.), La fin de l’Ancien Régime. Manuscrits de la Révolution, Presses universitaires de Vincennes, 1991, p. 159-165.

Lavezzi Élisabeth, « Métaphore et modèle de la chasse dans La Folle journée », dans Philip Robinson (dir.), Beaumarchais : homme de lettres, homme de société, Oxford, Peter Lang, 2000, p. 267-280.

Lecercle François, « Beaumarchais et la dramaturgie de l’hallucination », dans Caroline Jacot Grapa, Nicole Jacques-Lefèvre, Yannick Séité et Carine Trévisan (dir.), Le travail des Lumières. Pour Georges Benrekassa, Paris, Champion, 2002, p. 515-531.

Lefay Sophie, « Du Mariage de Figaro à La Mère coupable : permanence et inversion des signes », L’Information littéraire, no 46, janvier-février 1994, p. 20-24.

Marchand Sophie, « Variations sur un “sentiment informe” : dramaturgie de l’inceste dans quelques drames de la seconde moitié du XVIIIe siècle », Orages : littérature et culture 1760-1830, no 5, 2006, p. 123-142.

—, « Le pathétique dans la trilogie de Beaumarchais », Méthode !, no 7, 2004, p. 153-161.

Plagnol-Diéval Marie-Emmanuelle, « La trilogie de Beaumarchais : un art théâtral », dans Gabriel Conesa et Franck Neveu (dir.), L’agrégation de lettres modernes 2005. Analyses littéraires et études de la langue, Paris, A. Colin, p. 353-407.

Poirson Martial, « Portrait de l’artiste en propriétaire : le dramaturge fortuné ou les avatars du statut de la propriété intellectuelle au XVIIIe siècle », Littératures classiques, no 40, 2000, p. 119-138.

Rougemont Martine de, « Beaumarchais dramaturge : le substrat romanesque du drame », Revue d’histoire littéraire de la France, 1984, p. 710-721.

Seebacher Jacques, « Chérubin, le temps, la mort, l’échange », Europe, no 528, avril 1973, p. 57-71.

Sermain Jean Paul, « La conscience du temps dans Le Mariage de Figaro », Revue d’histoire littéraire de la France, no 3, 2004, p. 621-636.

Soisson Janine, « De la condition féminine dans Le Mariage de Figaro », dans Analyses et réflexions sur Beaumarchais, « Le Mariage de Figaro », Paris, Ellipses, 1985, p. 129-131.

Temkine Raymonde, « Enfant de personne, enfant de quelqu’un », Europe, no 528, avril 1973, p. 71-78.

Ubersfeld Anne, « Un balcon sur la Terreur : Le Mariage de Figaro », Europe, no 528, avril 1973, p. 105-115.

Vincent Jean-Pierre, « Cette légère irréalité si familière. Un entretien avec Jean-Pierre Vincent », Comédie française, no 183, 1990, p. 19-21.

AUTRES ÉTUDES CITÉES

Bonnet Jean-Claude, « La malédiction paternelle », Dix-huitième siècle, no 12, 1980, p. 195-208.

Larthomas Pierre, Le langage dramatique. Sa nature, ses procédés [1980], Paris, PUF, 2005.

Martin Christophe, « Éducations négatives ». Fictions d’expérimentation pédagogique au dix-huitième siècle, Paris, Garnier, 2010.

—, « Métafictions de l’origine. Autour de quelques fictions d’expérimentation pédagogique », Christophe Martin (dir.), Fictions de l’origine, 1650-1800, Paris, Desjonquères, 2012, p. 112-132

—, Mémoires d’une inconnue. Étude de La Vie de Marianne de Marivaux, Rouen, PURH, 2014.

Ramond Catherine, Roman et théâtre au XVIIIe siècle. Le dialogue des genres, Oxford, SVEC, 2012-4.

Starobinski Jean, L’encre de la mélancolie, Paris, Seuil, 2012.

AUTRES ŒUVRES CITÉES

Diderot Denis, Essais sur la peinture. Salons de 1759, 1761, 1763, Paris, Hermann, 1984.

—, Éloge de Richardson [1762], dans Michel Delon (éd.), Contes et romans, Paris, Gallimard, 2004.

—, Entretiens sur le fils naturel, dans Œuvres complètes, Jacques et Anne-Marie Chouillet (dir.), Paris, Hermann, 1980, t. X.

Du Bos Jean-Baptiste, Réflexions critiques sur la poésie et sur la peinture [1719], Paris, Mariette, 1740.

Grimm Friedrich Melchior, Correspondance littéraire, Paris, Buisson, 1813.

La Harpe Jean-François de, Lycée ou cours de littérature ancienne et moderne, Paris, Deterville, 1818, t. XI.

Péguy Charles, « Clio, dialogue de l’histoire et de l’âme païenne », dans Œuvres complètes, Paris, Gallimard, 1917-1955, t. VII-VIII [réimpression : Genève, Slatkine Reprints, 1974].

Sarcey Francisque, Quarante ans de théâtre : feuilletons dramatiques, Paris, Bibliothèque des annales politiques et littéraires, 1900.

Staël Germaine de, Lettres sur les écrits et le caractère de J. -J. Rousseau [1788], dans Œuvres complètes de Madame de Staël, Florence Lotterie (dir.), Paris, Champion, 2008, t. I-1.

—, Essai sur les fictions [1795], dans Œuvres complètes de Madame de Staël, Stéphanie Genand (dir.), Paris, Champion, 2013, t. I-2.

—, De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales [1800], dans Œuvres complètes de Madame de Staël, Stéphanie Genand (dir.), Paris, Champion, 2013, t. I-2.

—, De l’Allemagne [1810], Jean de Pange (éd.), Paris, Hachette, 1958, 5 vol.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search