Version classiqueVersion mobile

« Je suis moi-même la matière de mon livre »

 | 
Frank Lestringant

Bibliographie

Texte intégral

Les ouvrages indispensables sont précédés de l’astérisque.

EDITION AU PROGRAMME

Essais de Michel de Montaigne, livre troisième, Emmanuel Naya, Delphine Reguig-Naya et Alexandre Tarrête, Paris, Gallimard, « Folio classique », 2009.

Par les mêmes, on consultera dans la même collection les livres I et II des Essais, même date.

AUTRES ÉDITIONS À CONSULTER

Les Essais, édition conforme au texte de l’exemplaire de Bordeaux, Pierre Villey (éd.), Verdun-L. Saulnier (rév.), Paris, PUF, 1965. [Repris dans la collection « Quadrige ».]

—, André Tournon (éd.), Paris, Imprimerie nationale, 1998, 3 vol. 

Œuvres complètes, Albert Thibaudet et Maurice Rat (éd.), Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1962. [Texte de base différent pour Les Essais : édition posthume de 1595.]

Les Essais, Denis Bjaï, Bénédicte Boudou, Jean Céard et Isabelle Pantin (éd.), Paris, LGF, « La Pochothèque », 2001. [Texte de base : édition posthume de 1595, à l’orthographe modernisée.]

—, Jean Balsamo, Michel Magnien et Catherine Magnien-Simonin (éd.), Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2007. [Édition de 1595.]

Le Brésil de Montaigne. Le Nouveau Monde des Essais (1580-1592), Frank Lestringant (éd.), Paris, Chandeigne, « Magellane », 2005. [Comprend les chapitres I, 22, 29, 30, 31, 35 ; III, 6 et 7 des Essais.]

Reproduction en quadrichromie de l’Exemplaire de Bordeaux avec notes manuscrites marginales des Essais de Montaigne, Philippe Desan (éd.), Fasano-Chicago, Schena-Montaigne Studies, 2002. [1 vol. in folio.]

Corpus des Œuvres de Montaigne sur CD-ROM, Claude Blum (éd.), Paris, Champion, 1998.

Essais de Michel seigneur de Montaigne (Exemplaire de Bordeaux), en ligne sur gallica. bnf. fr

The Montaigne Project. [Texte de l’édition Villey numérisé sur le site de l’université de Chicago (accessible en mode recherche par mot-clé).]

INSTRUMENTS DE TRAVAIL

Leake Roy E., Concordance des Essais de Montaigne, Genève, Droz, 1981, 2 vol. [Suit la pagination de l’édition Villey.]

Desan Philippe (dir.), Dictionnaire de Michel de Montaigne, Paris, Champion, 2004. [2e éd. augmentée, 2007.]

Bonnet Pierre, Bibliographie méthodique et analytique des ouvrages relatifs à Montaigne, Paris, Champion, 1983.

Clive P.-H., Bibliographie annotée des ouvrages relatifs à Montaigne, Paris, Champion, 1990.

POUR INTRODUIRE À LA LECTURE DE MONTAIGNE

On peut lire le chapitre consacré à Montaigne dans les différentes histoires de la littérature disponibles, par exemple :

Histoire de la littérature française du XVI e siècle, André Tournon, Michel Bideaux et Hélène Moreau (dir.), Paris, Nathan, « Université », 1991.

Littérature française du XVI e siècle, par Frank Lestringant, Josiane Rieu et Alexandre Tarrête, Paris, PUF, « 1er cycle », 2000.

Crescenzo Richard, Littérature française du XVIe siècle, Paris, Champion, « Unichamp essentiel », 2001.

La littérature française : dynamique et histoire I, par Jacqueline Cerquiglini-Toulet, Frank Lestringant, Georges Forestier et Emmanuel Bury, Paris, Gallimard, « Folio Essais », 2007.

Également utiles, deux brèves synthèses :

Demonet Launay Marie-Luce, Michel de Montaigne. Les Essais, PUF, « Études Littéraires », 1985.

—, « Montaigne », dans Dictionnaire des littératures de langue française, Jean-Pierre de Beaumarchais, Alain Couty et Alain Rey (dir.), Paris, Bordas, 1984 et 1987. [rééd. : Paris, Larousse, 2001.]

Le plus important est de lire les Essais dans leur ensemble. Le livre III, qui est au programme, est composé de treize chapitres, en moyenne beaucoup plus longs que ceux des premiers livres. Il conviendra donc d’en rechercher les articulations internes et le dynamisme propre. L’étudiant pourra commencer, ce faisant, à constituer son propre répertoire de citations « métatextuelles » ou « auto-réflexives », en recensant les passages où Montaigne explique et décrit sa démarche d’écrivain.

Il est indispensable de lire aussi les deux premiers livres ; voici une liste de chapitres particulièrement importants à connaître : I, 8, 20, 21, 26, 27, 28, 31, 40, 50, 56 ; II, 5, 6, 11, 12, 19, 33.

Parmi les auteurs antiques que Montaigne cultive plus particulièrement, on peut relire Sénèque (Lettres à Lucilius, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 1993) et Plutarque (Vies des Hommes illustres, Les Belles Lettres et Gallimard, « Pléiade », trad. de Jacques Amyot, que pratiquait Montaigne ; Œuvres morales, Les Belles Lettres ; quelques essais parus en Rivages Poche).

Pour rafraîchir sa connaissance des philosophies antiques (épicurisme, stoïcisme, scepticisme), on lira par exemple : Pierre Hadot, Qu’est-ce que la philosophie antique ?, Paris, Gallimard, « Folio », 1995.

Enfin, il n’est pas indifférent, pour mesurer le rayonnement de Montaigne en Angleterre, de consulter le « Montaigne de Shakespeare », d’après la traduction de John Florio (Londres, 1603 : Shakespeare’s Montaigne. The Florio Translation of the Essays. A Selection, edited by Stephen Greenblatt and Peter G. Platt, New York Review of Books, 2014). Shakespeare a lu, outre « Des Cannibales » (I, 31), cité dans La Tempête, plusieurs chapitres du livre III, dont : « Du repentir » (2), « De trois commerces » (3), « De la diversion » (4), « Sur des vers de Virgile » (5), « Des coches » (6), « Des boiteux » (11), « De l’expérience » (13).

Abordant Montaigne, on consultera tout d’abord :

*Friedrich Hugo, Montaigne [1949], Gallimard, « Tel », 1984. [La bible montaigniste.]

Pouilloux Jean-Yves, Lire les Essais de Montaigne, Paris, François Maspero, 1969. [Rééd. augmentée sous le titre Montaigne. L’éveil de la pensée, Paris, Champion, « Études montaignistes, 19 ». Propose un retour au texte, et de rompre avec les spéculations stériles sur les intentions supposées de l’auteur. Livre décapant qui a fait date.]

Tournon André, Montaigne en toutes lettres, Paris, Bordas, 1989.

— et Le Flanchec Vân Dung, Essais de Montaigne. Livre III, Paris, Atlande, 2002.

Charpentier Françoise (dir.), Montaigne. Les derniers Essais, Université de Paris VII, « Cahier Textuel, 2 », 1986.

Croquette Bernard, Étude du livre III des Essais de Montaigne [1985], Paris, Champion, « Unichamp », 2002. [Analyse « attentive et suivie » des chap. 2, 6, 9, 12 et 13 ; contient une utile bibliographie.]

ORIENTATION BIBLIOGRAPHIQUE GÉNÉRALE

ASPECTS BIOGRAPHIQUES

Bakewell Sarah, Comment vivre ? Une vie de Montaigne en une question et vingt tentatives de réponse, Paris, Albin Michel, 2013.

Bellenger Yvonne, Montaigne. Une fête pour l’esprit, Paris, Balland, 1987.

Bernard Jacques, Navires et gens de mer à Bordeaux (vers 1400-vers 1550), Paris, SEVPEN, 1968, 2 vol. 

Bonnefon Paul, Montaigne. L’homme et l’œuvre, Bordeaux-Paris, G. Gounouilhou-J. Rouam, 1893.

—, Montaigne et ses amis, Paris, A. Colin, 1898, 2 vol. 

*Desan Philippe, Montaigne. Une biographie politique, Paris, Odile Jacob, 2014. [À la croisée des territoires de l’historien, du littéraire et du sociologue.]

Frame Donald Murdoch, Montaigne, une vie, une œuvre (1533-1592) [1965], Jean-Claude Arnould et al. (trad.), Paris, Champion, 1994.

Hoffmann George, Montaigne’s Career, Oxford, Clarendon Press, 1998.

Jama Sophie, L’histoire juive de Montaigne, Paris, Flammarion, 2001.

Lazard Madeleine, Michel de Montaigne, Paris, Fayard, 1992.

Legros Alain, Essais sur poutres. Peintures et inscriptions chez Montaigne, Paris, Klincksieck, 2000. [Sur les inscriptions de la « librairie » de Montaigne et leur rapport avec les Essais.]

Magnien-Simonin Catherine, Une vie de Montaigne ou « Le sommaire discours sur la vie de Michel Seigneur de Montaigne » (1608), Paris, Champion, 1992.

Malvezin Théophile, Michel de Montaigne, son origine et sa famille, Paris, Dentu, 1874.

—, Histoire des Juifs à Bordeaux, Bordeaux, C. Lefebvre, 1875.

—, Notes sur la maison d’habitation de Michel de Montaigne à Bordeaux, Bordeaux, Féret et fils, 1889. [Extrait de Publications de la Société archéologique de Bordeaux, t. XIII, fascic. 3, 1888.]

Strowski Fortunat, Montaigne, sa vie publique et privée, Paris, La Nouvelle Revue critique, 1938.

Trinquet Roger, La jeunesse de Montaigne. Ses origines familiales, son enfance et ses études, Paris, Nizet, 1972.

ÉTUDES DE L’ŒUVRE

*Auerbach Erich, Mimesis. La représentation de la réalité dans la littérature occidentale, Paris, Gallimard, 1968. [Sur III, 2.]

Beaujour Michel, Miroirs d’encre, Paris, Seuil, 1980.

Blum Claude, La représentation de la mort dans la littérature française, Paris, Champion, 1989.

Brahami Frédéric, Le scepticisme de Montaigne, Paris, PUF, « Philosophies », 1997.

Brody Jules, Lectures de Montaigne, Lexington, French Forum, 1982.

—, Nouvelles lectures de Montaigne, Paris, Champion, 1994. [Sur III, 2, 8 et 13.]

*Cave Terence, Cornucopia. Figures de l’abondance au XVIe siècle : Érasme, Rabelais, Ronsard, Montaigne [1979], Paris, Macula, 1997.

—, Pré-histoires. Textes troublés au seuil de la modernité, Genève, Droz, 1999.

*Céard Jean, La nature et les prodiges. L’insolite au XVIe siècle, en France [1977], Genève, Droz, « Titre courant », 1996. [6e partie : « Nouveauté de Montaigne », p. 387-434.]

Charles Michel, L’arbre et la source, Paris, Seuil, 1985.

Compagnon Antoine, La seconde main ou le travail de la citation, Paris, Seuil, 1979.

*—, Nous, Michel de Montaigne, Paris, Seuil, 1980.

—, Chat en poche. Montaigne et l’allégorie, Paris, Seuil, 1993.

Conche Marcel, Montaigne et la philosophie, [Villers-sur-Mer], Mégare, 1987.

Croquette Bernard, Pascal et Montaigne, Genève, Droz, 1974.

Dandrey Patrick, L’éloge paradoxal de Gorgias à Molière, Paris, PUF, 1997.

Dauvois Nathalie, Prose et poésie dans les Essais de Montaigne, Paris, Champion, 1997.

Defaux Gérard, Marot, Rabelais, Montaigne : l’écriture comme présence, Paris, Champion, 1987.

—, Montaigne et le travail de l’amitié. Du lit de mort d’Étienne de La Boétie aux Essais de 1595, Orléans, Paradigme, 2001.

Demonet Marie-Luce (dir.), Montaigne et la question de l’homme, Paris, PUF, 1999.

—, « À plaisir ». Sémiotique et scepticisme chez Montaigne, Orléans, Paradigme, 2002.

Desan Philippe, Les commerces de Montaigne. Le discours économique des Essais, Paris, Nizet, 1992.

Dubois Claude-Gilbert, Essais sur Montaigne. La régulation de l’imaginaire, Orléans, Paradigme, 1992.

Fumaroli Marc, La diplomatie de l’esprit. De Montaigne à La Fontaine, Paris, Hermann, 1998.

Garavini Fausta, Monstres et chimères. Montaigne, le texte et le fantasme [1991], Paris, Champion, 1993.

—, Itinéraires à Montaigne. Jeux de texte (1983), Paris, Champion, 1995.

Gray Floyd, Le style de Montaigne, Paris, Nizet, 1958.

—, Montaigne bilingue : le latin des Essais, Paris, Champion, 1991.

*Jeanneret Michel, Perpetuum mobile. Métamorphoses des corps et des œuvres de Vinci à Montaigne [1997], Genève, Droz, « Titre courant », 2016 [« Le chaos intérieur : Montaigne », p. 127-135 ; « En l’instant que je m’amuse à luy », p. 300-306 ; « Un suffisant lecteur », p. 354-358.]

Joukovsky Françoise, Montaigne et le problème du temps, Paris, Nizet, 1972.

Langer Ullrich, Vertu du discours, discours de la vertu. Littérature et philosophie morale au XVIe siècle en France, Genève, Droz, 1999.

Lestringant Frank, Le Huguenot et le sauvage. L’Amérique et la controverse coloniale en France au temps des guerres de Religion, Genève, Droz, « Titre courant », 2004. [Chap. 8 : « La réformation dans les canoës ou l’invention du Bon Sauvage », p. 378-388.]

—, Le Cannibale, grandeur et décadence [1994], Genève, Droz, « Titre courant », 2016 [Chap. 8 : « Un Cannibale qui crache », p. 161-186.]

—, Une sainte horreur ou le voyage en Eucharistie (XVIe-XVIIIe siècles), Genève, Droz, « Titre courant », 2012. [Chap. 8 : « Montaigne ou le miracle de l’hostie », p. 289-322.]

*Lévi-Strauss Claude, Histoire de lynx, Paris, Plon, 1991. [Chap. 18 : « En relisant Montaigne », p. 277-297.]

MacLean Ian, Montaigne Philosophe, Paris, PUF, « Philosophies », 1996.

McKinley Mary, Words in a corner. Study in Montaigne’s Latin Quotations, Lexington, French Forum, 1981.

Mathieu-Castellani Gisèle, Montaigne. L’écriture de l’essai, Paris, PUF, « Écrivains », 1988.

—, Montaigne ou la vérité du mensonge, Genève, Droz, « Les Seuils de la modernité », 2000.

*Méniel Bruno, « Les Essais et le temps de l’éphéméride », Poétique, no 171, septembre 2012, p. 337-347.

Metschies Michael, La citation et l’art de citer dans les Essais de Montaigne [1966], Paris, Champion, 1997.

Millet Olivier, La première réception des Essais de Montaigne (1580-1640), Paris, Champion, 1995.

Nakam Géralde, Montaigne et son temps, Paris, Nizet, 1982.

—, Montaigne, la manière et la matière [1992], Paris, Champion, 2006.

Popkin Richard H., Histoire du scepticisme d’Érasme à Spinoza, Paris, PUF, 1995.

Pot Olivier, L’inquiétante étrangeté. Montaigne : la pierre, le cannibale, la mélancolie, Paris, Champion, 1993.

Pouilloux Jean-Yves, Montaigne, l’éveil de la pensée, Paris, Champion, 1995.

Regosin Richard, Montaigne’s Unruly Brood. Textual Engendering and the Challenge of Paternal Authority, Berkeley-Los Angeles, University of California Press, 1996. [Sur les figures parentales dans les Essais.]

Rigolot François, Le texte de la Renaissance, Genève, Droz, 1982.

—, Les Métamorphoses de Montaigne, Paris, PUF, « Écrivains », 1988.

Screech Michael, Montaigne et la mélancolie. La sagesse des Essais [1983], Paris, PUF, 1992.

*Starobinski Jean, Montaigne en mouvement, Paris, Gallimard, 1982. [Repris en « Folio-Essais », 1993.]

Supple James J., Arms versus Letters. The Military and Literary Ideals in the Essais of Montaigne, Oxford, Clarendon Press, 1984.

Thibaudet Albert, Montaigne, Floyd Gray (éd.), Paris, Gallimard, 1963.

*Tournon André, Montaigne. La glose et l’essai [1983], Paris, Champion, 2000.

Route par ailleurs. Le « nouveau langage » des Essais, Paris, Champion, 2006.

Tripet Arnaud, Montaigne et l’art du prologue au XVIe siècle, Paris, Champion, 1992.

Villey Pierre, Les sources et l’évolution des Essais, Paris, Hachette, 1908.

Weber Henri, À travers le XVIe siècle II, Paris, Nizet, 1986.

ACTES DE COLLOQUES ET OUVRAGES COLLECTIFS (ORDRE CHRONOLOGIQUE)

Les formes brèves de la prose et le discours discontinu (XVI e -XVII e ), Jean Lafond (dir.), Paris, Vrin, 1984.

*Rhétorique de Montaigne. Actes du colloque de la Société des Amis de Montaigne (1984), Frank Lestringant (dir.), Paris, Champion, 1985.

Montaigne in Cambridge, Philip Ford et Gillian Jondorf (dir.), Cambridge French Colloquia, 1989.

Montaigne et l’histoire, Claude-Gilbert Dubois (dir.), Paris, Klincksieck, 1991.

Le Livre I des Essais de Montaigne. Actes de la journée d’études de Paris VII (1992), Françoise Charpentier (dir.), Paris, Université de Paris VII, « Cahiers Textuel », 1993.

Montaigne et la rhétorique. Actes du colloque de St. Andrews (1992), John O’Brien, Malcom Quainton et James J. Supple (dir.), Paris, Champion, 1995.

Montaigne et la question de l’homme, Marie-Luce Demonet (dir.), Paris, PUF, 1999.

Montaigne et l’action, Frédéric Brahami et Emmanuel Naya (dir.), Bulletin de la Société des Amis de Montaigne, janvier 2000.

Montaigne. La justice, Jean-Claude Arnould (dir.), Bulletin de la Société des Amis de Montaigne, janvier 2001.

BIBLIOGRAPHIE CRITIQUE PAR CHAPITRE

On trouvera les principales références dans Réforme, Humanisme, Renaissance, no 21, décembre 1985 et complément donné en juin 2002 à la Société française d’étude du seizième siècle.

Pour une première approche, voici quelques indications sommaires et suffisantes :

I, 1. « De l’utile et de l’honnête »

Charpentier Françoise, « L’utile et l’honneste, de 1580 aux essais du 3e livre », dans La catégorie de l’honneste dans la culture du XVIe siècle, Saint-Étienne, Institut d’études de la Renaissance, 1985, p. 243-254.

I, 2. « Du repentir »

Auerbach Erich, Mimesis. La représentation de la réalité dans la littérature occidentale, Paris, Gallimard, 1968, p. 287-313, chap. 12.

Brody Jules, Nouvelles lectures de Montaigne, Paris, Champion, 1994, p. 37-72.

Tournon André, « Le grammairien, le jurisconsulte et l’“humaine condition” », Bulletin de la Société des amis de Montaigne, 7e série, no 21-22, juillet-décembre 1990, p. 107-118.

III, 3. « De trois commerces »

Kenny Neil, « Montaigne et les femmes “attachées à la rhétorique” : autour d’un passage de l’essai III, 3, “De trois commerces” », dans Montaigne et la rhétorique. Actes du colloque de St. Andrews (1992), John O’Brien, Malcom Quainton et James J. Supple (dir.), Paris, Champion, 1995, p. 203-219.

Regosin Richard, « Rhétorique de la femme : “de farder le fard” », dans Montaigne et la rhétorique. Actes du colloque de St. Andrews (1992), John O’Brien, Malcom Quainton et James J. Supple (dir.), Paris, Champion, 1995, p. 221-231.

III, 4. « De la diversion »

Sermain Jean-Paul, « Insinuatio, circumstantia, visio et actio : l’itinéraire rhétorique du chapitre III, 4, “De la diversion », dans Rhétorique de Montaigne. Actes du colloque de la Société des Amis de Montaigne (1984), Frank Lestringant (dir.), Paris, Champion, 1985, p. 123-139.

III, 5. « Sur des vers de Virgile »

Cave Terence, Cornucopia. Figures de l’abondance au XVIe siècle, Paris, Macula, 1997, p. 289-301. [Érotisme et enargeia.]

Starobinski Jean, Montaigne en mouvement, Paris, Gallimard, 1982, p. 223-256, chap. 4.

Tournon André, « Les jeux de l’honnesteté », dans La catégorie de l’honneste dans la culture du XVIe siècle, Saint-Étienne, Institut d’études de la Renaissance, 1985, p. 265-274.

III, 6. « Des coches »

Lestringant Frank, Le Huguenot et le sauvage. L’Amérique et la controverse coloniale en France au temps des guerres de Religion, Genève, Droz, « Titre courant », 2004, p. 378-388.

—, dans Montaigne et l’histoire, Claude-Gilbert Dubois (dir.), Paris, Klincksieck, 1991, p. 143-160.

III, 7. « De l’incommodité de la grandeur »

Lafond Jean, L’esprit et la lettre. Mélanges Jules Brody, Tübingen, Narr, 1991, p. 37-45.

Parkin John, « Montaigne, Essais III, 7 : le point mort d’un chef-d’œuvre », Bulletin de la Société des amis de Montaigne, 6e série, no 5-6, janvier-juin 1981, p. 83-104.

III, 8. « De l’art de conférer »

Brody Jules, Nouvelles lectures de Montaigne, Paris, Champion, 1994, p. 73-104.

Tournon André, Montaigne. La glose et l’essai [1983], Paris, Champion, 2000, p. 129-135, chap. 3.

III, 9. « De la vanité »

McKinley Mary B., Les terrains vagues des Essais. Itinéraires et intertextes, Paris, Champion, 1996, chap. 6 et 7, p. 105-144, chap. 6 et 7.

III, 10. « De ménager sa volonté »

Brody Jules, Lectures de Montaigne, Lexington, French Forum, 1982, p. 28-54.

III, 11. « Des boiteux »

Céard Jean, La nature et les prodiges. L’insolite au XVIe siècle, en France, Genève, Droz, « Titre courant », 1996, p. 426-434.

III, 12. « De la physionomie »

Cave Terence, Cornucopia. Figures de l’abondance au XVIe siècle, Paris, Macula, 1997, p. 307-316.

O’Brien John L., « Montaigne and the exercise of paradox », Montaigne in Cambridge, Philip Ford et Gillian Jondorf (dir.), Cambridge French Colloquia, 1989, p. 63-67.

Tournon André, Montaigne. La glose et l’essai, Paris, Champion, 2000, p. 274-286.

III, 13. « De l’expérience »

Brody Jules, Lectures de Montaigne, Lexington, French Forum, 1982, p. 55-92.

—, Nouvelles lectures de Montaigne, Paris, Champion, 1994, p. 107-178.

Starobinski Jean, Montaigne en mouvement, Paris, Gallimard, 1982, p. 187-222, chap. 4.

Screech Michael, Montaigne et la mélancolie. La sagesse des Essais, Paris, PUF, 1992, chap. 11, 16 et 18.

Supple James J., Arms versus Letters. The Military and Literary Ideals in the Essais of Montaigne, Oxford, Clarendon Press, 1984, p. 207-256, chap. 8.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search