Version classiqueVersion mobile

Le Territoire littéraire du Havre dans la première moitié du XXe siècle

 | 
Anton Sonia

Bibliographie

Texte intégral

Bibliographie primaire

Les représentations du Havre dans la littérature française : construction d’un corpus

Correspondances et journaux

Balzac Honoré de, Lettres à Madame Hanska, t. 1, Paris, Laffont, « Bouquins », 1990.

Céline Louis-Ferdinand, Lettres. Choix de lettres de Céline et de quelques correspondants (1907-1961), Paris Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2009.

Delavigne Casimir et al., Lettres inédites de Casimir Delavigne, Ancelot, Jules Janin à Joseph Morlent, Louis Fournier (éd.), Beaune, Imprimerie Arthur Batault, 1897 [consultable sur gallica.bnf.fr].

Dubuffet Jean, Lettres à J. B., 1946-1985, Paris, Hermann, « Sur l’art », 1991.

Queneau, Raymond, « Journal du Havre : 1914-1920 », dans Journaux (1914-1965), Paris, Gallimard, 1996.

Sartre, Jean-Paul, Lettres au castor, et à quelques autres : 1926-1939, Paris, Gallimard, 1983.

Autres textes

Ancelot François, « Bernardin de Saint-Pierre et Casimir Delavigne », Poésies, Paris, Charpentier, 1853 [consultable sur gallica.bnf.fr].

—, « Discours d’inauguration pour le théâtre du Havre, le 19 octobre 1844 », Poésies, Paris, Charpentier, 1853 [consultable sur gallica.bnf.fr].

Balzac Honoré de, Modeste Mignon [1844], dans La comédie humaine, Études de mœurs : scènes de la vie privée, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », t. 1, 1976.

—, La Maison du chat-qui-pelote [1830], dans La comédie humaine, Études de mœurs : scènes de la vie privée, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », t. 1, 1976.

—, Histoire de la grandeur et de la décadence de César Birotteau [1838], dans La comédie humaine, Études de mœurs : scènes de la vie parisienne, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », t. 4, 2000.

Beauvoir Simone de, La Force de l’âge, Paris, Gallimard, 1960.

Carco Francis, « Climat de rêve », dans Poèmes en prose, Paris, Albin Michel, 1958.

Céline Louis-Ferdinand, Mort à crédit [1936], Romans 1, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1981.

—, D’un château l’autre [1957], Romans 2, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1974.

—, Rigodon [1961], Romans 2, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1974.

—, Voyou Paul. Brave Virginie [1937], dans Ballets sans musique, sans personne, sans rien, Paris, Gallimard, « L’imaginaire », 2001.

—, Scandale aux Abysses [1950], dans Ballets sans musique, sans personne, sans rien, Paris, Gallimard, « L’imaginaire », 2001.

Cendrars Blaise, Feuilles de route [1924], dans Poésies complètes, Paris, Denoël, 1944.

Chateaubriand François-René de, Mémoires d’outre-tombe [1849-1850], livre 8, t. 1, Paris, Bordas, « Classiques Garnier », 1989.

Danoën Émile, La Queue à la pègre, Paris, Julliard, 1949.

—, Une maison soufflée aux vents, Paris, Julliard, 1951.

—, Idylle dans un quartier muré, Paris, Julliard, 1952.

—, L’Affaire Quinot : un forfait judiciaire, Paris, Éditions CNT, 2010.

Delavigne Casimir, « Discours d’inauguration pour le théâtre du Havre », Messéniennes et poésies diverses, Paris, Ladvocat, 1824 [consultable sur gallica.bnf.fr].

Descaves Lucien, Sous-offs [1889], Rennes, La Part Commune, 2009.

Dubuffet Jean, Biographie au pas de course [1985], Paris, Gallimard, « Les Cahiers de la NRF », 2001.

Duhamel Georges, Le Notaire du Havre [1933], Chronique des Pasquier, Paris, Omnibus, 1999.

Dumas Alexandre, Mémoires d’un médecin, Joseph Balsamo [1846-1848], Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 1990.

—, Le Capitaine Pamphile [1839], Paris, Gallimard, « Folio », 2003.

—, Mes Mémoires, 1802-1830, 1830-1833 [1852-1856], Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 1989, 2 vol.

Duteurtre, Benoît, « La plage du Havre », dans Drôle de temps, Paris, Gallimard, 1997.

—, Les Pieds dans l’eau, Paris, Gallimard, 2008.

—, L’Été 76, Paris, Gallimard, 2011.

Ernaux Annie, Ce qu’ils disent ou rien, Paris, Gallimard, 1977.

—, La Honte, Paris, Gallimard, 1997.

—, Les Années, Paris, Gallimard, 2008.

Flaubert Gustave, Bouvard et Pécuchet [1881], Paris, Flammarion, « GF », 1966.

—, L’Éducation sentimentale [1869], Paris, Flammarion, « GF », 1985.

—, L’Éducation sentimentale (1845), Œuvres de jeunesse. Œuvres complètes 1, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2001 [édition posthume].

Huet Philippe, Quai de l’oubli, Paris, Albin Michel, 1992.

—, La Nuit des docks, Paris, Albin Michel, 1995.

—, Cargaison mortelle, Paris, Albin Michel, 1997.

—, Un jour sang, Paris, Albin Michel, 2002.

—, Les Quais de la colère, Paris, Albin Michel, 2005.

—, « Poste mortem », dans L’Ivresse des Falaises, Paris, Rivages, « Noir », 2009.

Janin Jules, Voyage de Paris à la mer : description historique des villes, bourgs et sites sur le parcours du chemin de fer et des bords de la Seine, orné d’un grand nombre de vignettes dessinées sur les lieux, par Morel-Fatio et Daubigny et de quatre cartes et plans gravées par P. Tardieu, Paris, Bourdin, 1847 [consultable sur gallica.bnf.fr].

Karr Alphonse, Histoire de Rose et de Jean Duchemin, suivi de Histoire de Romain d’Étretat [1845 et 1836], Rouen, Éditions des Falaises, 2010.

Laignel Jean, « Épître héroïcomique sur le bombardement du Havre », dans Antiquitez du Havre de Grâce. Une histoire inédite écrite en 1711, Rouen, PURH, 2010.

Leblanc Maurice, L’Aiguille creuse [1909], Paris, Le Livre de poche, 2002.

—, La Barre-y-va [1931], Paris, Le Livre de poche, 2009.

Leiris Michel, L’Âge d’homme, précédé de De la littérature considérée comme une tauromachie [1939, 1946], Gallimard, « Folio », 1973.

—, La Règle du jeu [1948-1966], Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2003.

Le Povremoyne Jehan, Rose Misère, 1930… Le Havre… quartier des dockers [1931], Fontaine-le-Bourg, Le Pucheux, 2004.

Leroux Gaston, Le Crime de Rouletabille [1922], Paris, Le Livre de poche, 1976.

Limbour Georges, « Le Panorama », dans La Nouvelle Revue française, no 267, 1er décembre 1935.

Mac Orlan Pierre, « La Chanson de Margaret », dans Chansons pour accordéon, Paris, Gallimard, 1953.

Martin Du Gard Roger, La Belle Saison [1923], Les Thibault, vol. 3, Paris, Gallimard.

Maupassant Guy de, Pierre et Jean [1888], Paris, Gallimard, « Folio », 1982.

—, « Une passion » [1882], Contes normands, Paris, Le Livre de poche, « La Pochothèque », 2004.

—, « Le pain maudit » [1883], Contes normands, Paris, Le Livre de poche, « La Pochothèque », 2004.

—, « Mon oncle Jules » [1883], Contes normands, Paris, Le Livre de poche, « La Pochothèque », 2004.

—, « Découverte » [1884], Contes normands, Paris, Le Livre de poche, « La Pochothèque », 2004.

—, « La bête à maît’ Belhomme » [1885], Contes normands, Paris, Le Livre de poche, « La Pochothèque », 2004.

—, « Boitelle » [1889], Contes normands, Paris, Le Livre de Poche, « La Pochothèque », 2004.

Mazeline Guy, Les Loups, Paris, Gallimard, 1932.

Mirbeau Octave [sous le pseudonyme « nègre » d’Alain Bauquenne], L’Écuyère [1882], dans Œuvres romanesques, t. I, Paris-Angers, Buchet-Chastel – Société Octave-Mirbeau, 2000.

Nerval Gérard de, « Un tour dans le nord : Angleterre et Flandre », L’Artiste, 16 août 1846 [consultable sur gallica.bnf.fr].

Nodier Charles, La Seine et ses bords [1836], vignettes par Marville et Foussereau, Paris, Les éditions de Paris, 1992.

Pinel Augustin, Le Barbier d’Ingouville ou le retour du barbier de Séville, Bulletins de liaison du Centre historique de recherche havrais, no 85-87, novembre 2010 – novembre 2011 [composé en 1776].

Prévost Antoine-François (abbé), Histoire du Chevalier des Grieux et de Manon Lescaut [1731, 1753], Paris, Flammarion, « GF », 1995.

Prévost Jean, Les Frères Bouquinquant, Paris, Gallimard, 1930.

Queneau Raymond, Les Derniers Jours, Paris, Gallimard, 1936.

—, Un rude hiver, Paris, Gallimard, 1939.

—, Loin de Rueil, Paris, Gallimard, 1944.

—, Les Ziaux, Paris, Gallimard, 1943.

—, L’Instant fatal, Paris, Gallimard, 1948.

—, Chêne et chien, Paris, Gallimard, 1952.

—, Fendre les flots, Paris, Gallimard, 1969.

—, « Le café de la France », dans Contes et propos, Paris, Gallimard, 1981.

Quignard Pascal, La Leçon de musique, Paris, Hachette, 1987.

—, Petits traités I, Paris, Maeght, 1990.

—, Le Nom sur le bout de la langue, Paris, POL, 1993.

—, La Haine de la musique, Paris, Calmann-Lévy, 1996.

—, Vie secrète, Paris, Gallimard, 1998.

—, Sur le jadis. Dernier royaume II, Paris, Grasset, 2002.

—, Les Paradisiaques. Dernier royaume IV, Paris, Grasset, 2005.

—, Sordidissimes. Dernier royaume V, Paris, Grasset, 2005.

—, La Barque silencieuse. Dernier royaume VI, Paris, Seuil, 2009.

Rufin Jean-Christophe, Rouge Brésil, Paris, Gallimard, 2001.

Salacrou Armand, Les Fiancés du Havre, Paris, Gallimard, 1944.

—, Dieu le savait ou la Vie n’est pas sérieuse, trois actes, Paris, Gallimard, 1951.

—, Les Idées de la nuit, Paris, Fayard, « Le Grenier des Goncourt », 1960.

—, Dans la salle des pas perdus 1. C’était écrit, Paris, Gallimard, 1974.

—, Dans la salle des pas perdus 2. Les amours, Paris, Gallimard, 1976.

—, Boulevard Durand, Paris, Gallimard, 1960.

Sartre Jean-Paul, La Nausée, Paris, Gallimard, 1938.

Ségur comtesse de, Les Malheurs de Sophie, Paris, Hachette, 1859.

Simenon Georges, Au Rendez-vous des Terre-Neuvas, Paris, Le Livre de poche, 1972.

—, Le Bilan Malétras, Paris, Gallimard, 1948.

—, Maigret et la vieille dame, Paris, Le Livre de poche, 1950.

Tellier Jules, Discours à la bien-aimée [1887], Paris, Calligrammes, 1986.

Simon Yoland, Le Roman du Havre, Étretat, L’Aiguille, « Fictions », 2011.

Stendhal, Mémoires d’un touriste [1838], dans Voyages en France, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1992.

—, Le Rose et le vert [1837], dans Romans II, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1948.

Vallejo François, Vacarme dans la salle de bal, Paris, Éditions Viviane Hamy, 1998.

—, « Nord-sud », Nouvelles du Havre, Fécamp, Éditions des Falaises, 2002.

Vildrac Charles, Le Paquebot Tenacity, Paris, Éditions de la NRF, 1920.

Zola Émile, La Bête humaine [1890], Les Rougon-Macquart, t. 4, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1966.

Bibliographie critique

Choix de bibliographie sur la géographie littéraire1

Baron Christine, « Littérature et géographie : lieux, espaces, paysages et écritures », Acta Fabula, LHT, no 8, Le partage des disciplines, publié le 16 mai 2011, http://www.fabula.org/lht/8/8dossier/221-baron.

Baudelle Yves, « Cartographie réelle et géographie romanesque : poétique de la transposition », dans G. Lavergne (dir.), Création de l’espace et narration littéraire, Cahiers de narratologie, no 8, 1997, p. 36-45.

—, « Noms de pays ou pays des noms ? Toponymie et référence dans les récits de fiction », Topographies romanesques, Audrey Camus et Rachel Bouvet (dir.), Presses universitaires de Rennes, « Interférences », 2011, p. 45-62.

Bouvet Rachel, « Topographier pour comprendre l’espace romanesque », Topographies romanesques, op. cit., p. 79-91.

Brosseau Marc, Des romans-géographes, Paris, L’Harmattan, « Géographie et cultures », 1996.

Camus Audrey, « Espèces d’espaces : vers une typologie des espaces fictionnels », Topographies romanesques, op. cit., p. 33-44.

— et Bouvet Rachel (dir.), Topographies romanesques, op. cit.

Collot Michel, « Pour une géographie littéraire », Acta Fabula, LHT, no 8, op. cit.

Coyault Sylviane, « Parcours géocritique d’un genre : le récit poétique et ses espaces », La géocritique, mode d’emploi, Presses universitaires de Limoges, 2000, p. 41-58.

Grassin Jean-Marie, Vion-Dury Juliette et Westphal Bertrand, Littérature et espaces. Actes du 30e congrès de la SFLGC, Limoges, PULIM, 2003.

Montandon Alain (dir.), Lisbonne. Géocritique d’une ville, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2006.

Moretti Franco, Atlas du roman européen, 1800-1900, Paris, Seuil, « La couleur des idées », 2000.

Pageaux Daniel-Henri, « De la géocritique à la géosymbolique. Regards sur un champ disciplinaire : littérature générale et comparée et géographie », La géocritique, mode d’emploi, op. cit., p. 125-160

Westphal Bertrand, Le monde plausible : espace, lieu, carte, Paris, Minuit, 2011.

—, La géocritique : réel, fiction, espace, Paris, Minuit, 2007.

—, « Pour une approche géocritique des textes : esquisse », La géocritique, mode d’emploi, op. cit., p. 9-39.

— (dir.), La géocritique, mode d’emploi, op. cit.

— et Flabbi Lorenzo (dir.), Espaces, tourismes, esthétiques, Presses universitaires de Limoges, 2009.

Sur Le Havre2

Abram Joseph, « Le Musée des Beaux-arts du Havre », Le Moniteur Architecture AMC, no 15, octobre 1990, p. 50-54

Chaline Jean-Pierre, « L’explosion havraise 1852-1914 », dans Histoire du Havre et de l’estuaire de la Seine, André Corvisier (dir.), Toulouse, Privat, 1983.

Cohen Françoise, L’École des Beaux-Arts du Havre. Les premières années, Recueil de l’Association des amis du Vieux Havre, no 49, 1990.

Corbin Alain, Le Territoire du vide. L’Occident et le désir de rivage, 1750-1840, Paris, Aubier, 1988.

Corvisier André (dir). Histoire du Havre et de l’estuaire de la Seine, Toulouse, Privat, 1983.

Dhaille-Hervieu Marie-Paule, Communistes au Havre. Histoire sociale, culturelle et politique (1922-1983), Rouen, PURH, 2010.

Dubosclard Alain, L’Action artistique de la France aux États-Unis, 1915-1969, Paris, CNRS Éditions, 2003.

Fernez Gilbert et Gobled Jean, Voici Le Havre de 1944 à 1963, Le Havre, La Vigie, 1963.

Foulon Charles-Louis, André Malraux ministre de l’irrationnel, Paris, Gallimard, 2010.

Frémont Armand, Le Havre. La mémoire d’un port, Paris, Arléa, 1997.

Guillet François, Naissance de la Normandie. Genèse et épanouissement d’une image régionale en France, 1750-1850, Caen, Annales de Normandie – Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Normandie, 2000.

—, « Les guides consacrés à la Normandie pendant la première moitié du XIXe siècle (1815-1850) », Les Guides imprimés du XVIe au XXe siècle : villes, paysages, voyages, Gilles Chabaud, Évelyne Cohen, Natacha Coquery et Jérôme Penez (éd.), Paris, Belin, 2000.

Laurent Jeanne, Arts et pouvoirs en France de 1793 à 1981. Histoire d’une démission artistique, Saint-Étienne, Université de Saint-Étienne-CIEREC, 1983.

Lefebvre Géraldine, Le Cercle de l’art moderne, 1906-1910. Le Havre, berceau de la modernité, Alain Leménorel (dir.), DEA d’histoire contemporaine, Université du Havre, 2005.

Malon Claude, Le Havre colonial de 1880 à 1960, Rouen-Caen, Presses universitaires de Caen – Publications des universités de Rouen et du Havre, « Bibliothèque du Pôle universitaire normand », 2006.

Maubant Christiane, Plages. Chroniques du littoral havrais, Catalogue de l’exposition, Musées historiques du Havre, 1994.

Nicollet Albert, « André Siegfried, la politique et la géographie », André Siegfried et Le Havre, Études normandes, no 2, 1989, p. 36-48.

Ory Pascal, La Belle Illusion. Culture et politique sous le signe du Front populaire, 1935-1938, Paris, Plon, 1994.

Poirrier Philippe et Dubois Vincent, Les collectivités locales et la culture. Les formes de l’institutionnalisation XIXe-XXe siècles, Paris, Comité d’histoire du ministère de la culture, Fondation Maison des sciences de l’homme, 2002.

Poirrier Philippe et Rizzardo René, Une ambition partagée ? La coopération entre le ministère de la culture et les collectivités locales (1959-1989), Paris, Comité d’histoire du ministère de la culture, 2009.

Poujol Geneviève, La création du ministère des Affaires culturelles 1959-1969, Paris, Ministère de la culture, DEP, 1993.

Reneau Serge, Politiques et pratiques culturelles au Havre, thèse de doctorat, IEP, Paris, 3 vol., 2002.

—, « Une Maison en province : la décentralisation culturelle de Malraux à Lang, à travers la préfiguration de la Maison de la culture du Havre 1961-1982 », Les collectivités locales et la culture. Les formes de l’institutionnalisation, op. cit., p. 179-212.

—, « L’éducation populaire au Havre durant la seconde moitié du XXe siècle », La Revue d’ici, no 20, 4e trimestre 2000, p. 12-18.

Seth Catriona et Wauters Éric (dir.), Un siècle de journalisme culturel en Normandie et dans d’autres provinces. 1785-1885, Rouen, PURH, 2012.

Siegfried André, « Mes souvenirs de la Troisième République, vers 1880-1890 », Études normandes no 2, 1989, p. 40.

Urfalino Philippe, L’invention de la politique culturelle, Paris, La Documentation française, Comité d’histoire du ministère de la Culture, 1996.

Vadelorge Loïc, Pour une histoire culturelle du local, Rouen 1919-1940, thèse d’histoire, Jean-Pierre Chaline (dir.), université Paris IV-Sorbonne, 1996, 995 p.

—, « Conditions et limites de définition d’une politique culturelle : l’exemple rouennais, 1919-1940 », dans Les politiques culturelles municipales, Les Cahiers de l’IHTP, no 16, septembre 1996, p. 41-66.

Vinay Mauricette, Un demi-siècle de vie musicale havraise avec Blanche Vinay-Leconte (1888-1967), Le Havre, Éditions de l’Estuaire, 1997.

Chabannes Hervé (dir.), Dictionnaire historique des rues du Havre, Rouen, Éditions des Falaises, 2011.

Delarue Bruno et Lefebvre Géraldine, Les peintres au Havre et Sainte-Adresse, 1516-1940, Yport, Terre en vue, « Le tour de France de la peinture », 2008.

Esdras-Gosse Bernard, Anthologie des écrivains havrais, Le Havre, Imprimerie Etaix, s. d.

Le Goffic Charles et Zevort Edgard, Morceaux choisis des écrivains havrais, Le Havre, Imprimerie du Commerce, 1894.

—, Le goût du Havre, Sandrine Fillipetti (éd.), Paris, Mercure de France, « Le petit Mercure », 2011.

Morlent Joseph, Le Havre et son arrondissement, Paris, Les éditions du Bastion, 2005.

Rabaste Antoine, L. H. confidential : Le Havre fait son cinéma, Paris, Magellan et Cie, 2011.

Touroude Alfred, Les écrivains havrais, études biographiques et littéraires, Le Havre, Librairie E. Touroude, 1865.

Sur les auteurs3

Audouin Élisabeth (dir.), Bernardin de Saint-Pierre, voyages à l’île Maurice et à la Réunion, Paris, Magellan et Cie, 2004

Chénieux-Gendron Jacqueline, Le Surréalisme et le roman, Lausanne, L’Âge d’homme, 1983.

Colin-Picon Martine, Georges Limbour. Le songe autobiographique, Paris, Lachenal et Ritter, « Pleine Marge », 1994.

Cresciucci Alain, Les territoires céliniens : expression dans l’espace et expérience du monde dans les romans de L.-F. Céline, Paris, Klincksieck, 1990.

Dizol Jean-Marie, « Maupassant de l’écrit à l’écran », dans Maupassant multiple, actes du colloque de Toulouse, 13-15 décembre 1993, Yves Reboul (dir.), Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1995.

Dubuffet Jean, Lettres à J. B., 1946-1985, Paris, Hermann, « Sur l’art », 1991.

—, Prospectus et tous écrits suivants, t. 1, Paris, Gallimard, 1967.

—, Prospectus et tous écrits suivants, t. 2, Paris, Gallimard, 1967.

—, Prospectus et tous écrits suivants, t. 3, Paris, Gallimard, 1995.

—, Prospectus et tous écrits suivants, t. 4, Paris, Gallimard, 1995.

— et Paulhan Jean, Correspondance, 1944-1968, Paris, Gallimard, « Les Cahiers de la NRF », 2003.

— et Simon Claude, Correspondance, 1970-1984, Paris, L’Échoppe, 19944.

—, Georges Limbour, catalogue de l’exposition, 15 février-13 mars 1982, Le Havre, Bibliothèque Armand-Salacrou, 1982.

Gibault François, Céline : première partie. Le temps des espérances (1894-1932), Paris, Mercure de France, 1977.

—, Céline : deuxième partie. Délires et persécutions (1932-1944), Paris, Mercure de France, 1985.

Leiris Michel, « Panorama du Panorama », Limbour l’irréductible, Critique, no 351-352, août-septembre 1976, p. 791-972.

Lejeune Philippe, Lire Leiris. Autobiographie et langage, Paris, Klincksieck, 1975.

Limbour Georges, « André Masson : le dépeceur universel », Documents, 2e année, no 5, 1930, p. 286-287.

—, « De Velasquez à Palazuelo », Lettres nouvelles, no 15, 10 juin 1959, p. 31-33.

—, « Georges Braque, découvertes et traditions », L’Œil, no 33, septembre 1957, p. 27-34.

—, « Kandinsky », Les Temps modernes, no 76, février 1952, p. 227.

—, « Le Plafond de G. Braque », Le Point, 8e année, no 46, octobre 1953, p. 42-48.

—, « Note sur la rétrospective d’André Masson », Mercure de France, no 1219, mai 1965, p. 88.

—, « Picasso au Salon d’automne », Le Spectateur des arts, no 1, décembre 1944, p. 4-8.

—, Tableau bon levain à vous de cuire la pâte. L’Art brut de Jean Dubuffet, Paris-New York, Éditions Drouin, 1953.

—, « Le Salon d’automne », Paysage Dimanche, no 17, 7 octobre 1945, p. 5 [signé : André Lacombe (pseudonyme5)].

Massé Jean-François et Rodange Thierry, Salacrou. Une vie de théâtre, Paris, Alteredit, 2002.

Mignon Paul-Louis, « Le théâtre de A jusqu’à Z – Armand Salacrou », L’Avant-Scène, no 348-349, 1er-15 janvier 1966, p. 8-9

Mozet Nicole, La ville de province dans l’œuvre de Balzac, Paris, SEDES, 1982.

Poitry Guy, Michel Leiris. Dualisme et totalité, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, « Essais de littérature, Cribles », 1995.

Portron Pierrette, Rose Marie-Françoise et Simon Yoland, Hommage à Armand Salacrou, Cherbourg-Octeville, Éditions Isoète, 1990.

Seth Catriona et Wauters Éric, Autour de Bernardin de Saint-Pierre. Les écrits et les hommes des Lumières à l’Empire, Rouen, PURH, 2011.

Simon Yoland, « Armand Salacrou écrivain havrais – L’écrivain et sa ville », dans Yoland Simon (dir.), Armand Salacrou ou les voies du théâtre contemporain, actes du colloque international du Havre, Amiens, Éditions Corps Puce, « Théâtres », p. 31-34.

Taniguchi Asako, « Le passage du Havre dans L’Âge d’homme : “intensément debout devant les choses” », dans Lectures de Leiris, L’Âge d’homme, Bruno Blankeman (dir.), Presses universitaires de Rennes, 2004, p. 189-199.

Ubersfeld Anne, « Salacrou : un théâtre du scandale », La Pensée, no 100, novembre-décembre 1961, p. 69-81.

Valetoux Philippe, « Frascati, vies et mort d’un mythe balnéaire havrais », Cahiers havrais de recherche historique, no 67, 2009, p. 5-31.

Vitoux Frédéric, La vie de Céline, Paris, Grasset, 1988.

Notes

1 Nous avons opéré un choix bibliographique parmi les très nombreux ouvrages qui alimentent la réflexion, depuis les années 1970 jusqu’à nos jours. Nous avons privilégié les essais les plus récents, spécifiquement centrés autour de la géographie littéraire, en particulier la géocritique. On peut aussi signaler le programme de recherche Vers une géographie littéraire, coordonné par Michel Collot et Julien Knebusch, EA 4400 « Écriture de la modernité », université de Paris III, http://geographielitteraire.hypotheses.org.

2 La majorité des références sur l’histoire du Havre renvoient à des ouvrages cités dans le texte de Serge Reneau « La vie culturelle au Havre ; cadres, flux, enjeux, 1930-1960 ».

3 Sont rassemblées ici les références bibliographiques proposées dans la 2e partie.

4 Références des écrits de Dubuffet figurant dans le texte de Céline Delavaux.

5 Références des écrits sur l’art de Georges Limbour figurant dans le texte de Françoise Nicol.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search