Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Savoirs en action et acteurs de la formation

 | 
Jean-Pierre Astolfi

Introduction

Texte intégral

1Cet ouvrage est le fruit de recherches conduites dans le cadre du Centre interdisciplinaire de recherches sur les valeurs, les idées, les identités et les compétences en éducation, et formation (laboratoire CIVIIC, sciences de l’éducation de l’université de Rouen). Il interroge d’abord les notions de savoirs d’action et de compétences, qui semblent s’imposer comme des évidences et sont régulièrement convoquées pour construire des dispositifs efficaces de formation professionnelle. Puisque aucun accord théorique parvient à se dégager au sujet de ces termes, différentes contributions éclairent ces questions sous différentes facettes, afin au moins de tenter de clarifier les débats et les enjeux qu’ils recouvrent.

2Mais ces problématiques risquent de minorer l’idée que toute pratique professionnelle d’enseignement et de formation est d’abord un lieu de construction et de transformation de savoirs. La question s’élargit donc à une problématique des savoirs en action dans la diversité des pratiques d’enseignement et de formation. Dans cette perspective, l’ouvrage questionne donc le savoir en action, dans le triple sens :

  • d’une mobilisation de savoirs théoriques dans la pratique, avec ce que cela suppose comme transformation de ceux-ci ;
  • d’une extraction des savoirs implicites, adhérents aux pratiques, mis en œuvre de façon non consciente et en attente de conceptualisation ;
  • d’une exigence de rendre fonctionnels et opératoires les savoirs trop souvent dispensés de façon académique, sans permettre de véritable ouverture conceptuelle.

3La perspective est donc à la fois théorique, en analysant les concepts utilisés et leurs relations ; méthodologique, en s’attachant aux processus et dispositifs en jeu ; critique, en revisitant différents dispositifs d’analyse des pratiques ; et propositionnelle, en présentant différentes tentatives didactiques et pédagogiques pour redonner vie aux savoirs construits.

4L’ouvrage s’inscrit ainsi dans la logique de professionnalisation des métiers de l’éducation et de la formation, en proposant aux formateurs, aux étudiants et aux enseignants des clés d’analyse comme des essais empiriques pour fonder des modes d’intervention professionnelle plus efficaces et mieux fondés.

Les auteurs

5Thierry Ardouin, maître de conférences, Université de Rouen.

6Jean-Pierre Astolfi, professeur, Université de Rouen.

7Sophie Briquet-Duhazé, formateur, IUFM de l’Académie de Rouen.

8Éric Buhot, maître de conférences, IUFM de l’Académie de Rouen.

9Laurent Cosnefroy, maître de conférences, IUFM de l’Académie de Rouen.

10Rosine Galuzzo-Dafflon, doctorante en sciences de l’éducation, chargée d’enseignement à l’Université de Rouen.

11Faouzia Kalali, maître de conférences, IUFM de l’Académie de Rouen.

12Jean-Marc Lange, maître de conférences, IUFM de l’Académie de Rouen.

13Claude Leclerc, docteur en sciences de l’éducation, chargé d’enseignement à l’Université de Rouen.

14Philippe Maubant, maître de conférences, Université de Rouen.

15Philippe Mougel, docteur en sciences de l’éducation, consultant auprès des entreprises.

16Jacques Wallet, professeur, Université de Rouen.

17Richard Wittorski, maître de conférences, IUFM de l’Académie de Rouen.

18Yassine Zouari, docteur en sciences de l’éducation, chargé d’enseignement à l’Université de Rouen.

19Françoise Chapron, maître de conférences à l’IUFM de l’Académie de Rouen, a assuré la coordination des textes de la première partie ainsi que la relecture éditoriale de l’ouvrage.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540