Version classiqueVersion mobile

Les valeurs éducatives au risque du néo-libéralisme

 | 
Christiane Gohier
, 
Michel Fabre

Bibliographie

Texte intégral

Abel, O. (2004). Les chrétiens et la communication. Études, t. 400, p. 75-86.

Arendt, H. (1972). La crise de la culture. Paris : Gallimard.

Aubert, N. (2004). L’individu hypermoderne. Toulouse : ERES.

Aubrey, B. (2000). L’entreprise d’être soi. Paris : Flammarion.

Audier, S. (2012a). Néo-libéralisme(s). Une archéologie intellectuelle. Paris : Grasset.

— (2012b). Le colloque Lippmann. Aux origines du « néo-libéralisme ». Lormont : Le Bord de l’eau, « Poch’BDL ».

Babeau, O. (2012). Devenez stratège de votre vie, Gérer votre vie comme une entreprise. Paris : J.-C. Lattès.

Baillargeon, N. et al. (2011). Le rouleau compresseur des compétences en éducation. Cyberpresse, 7 janvier.

Balibar, É. (2010). La proposition de l’égaliberté. Paris : PUF.

Barthes, A., Alpe, Y. (2012). Les éducations à..., un changement de logique éduéducative ? L’exemple de l’éducation au développement durable à l’université. Spirale, n° 50.

Bauman, Z. (2013). La vie liquide. Paris : Fayard, « Pluriel ».

Becker, G. (1983). Human Captital, a Theoretical and Empirical Analysis with Special Reference to Education. Chicago : University of Chicago Press.

Beckers, J. (2005). Entretien avec Mme Jacqueline Beckers, propos recueillis par C. Marchand. Vie pédagogique, n° 136, septembre-octobre, p. 5-8.

Bell, D. (1973) The Corning of Post-Industrial Society. A Venture in Social Forecasting. New York : Basic Books.

Bihr, A. (2011). L’idéologie néo-libérale. Semen, no 30 :http://semen.revues.org/8960.

Billouet, P. (dir.). (2007). Débattre, pratiques scolaires et démarches éducatives. Paris : L’Harmattan.

Blais, M.-C., Gauchet et M., Ottavi, D. (2002) Pour une philosophie politique de l’éducation. Six questions d’aujourd’hui. Paris : Bayard.

Boltanski, L. et Chapello, E. (1999). Le Nouvel Esprit du capitalisme. Paris : Gallimard.

—, Thévenot, L. (1991). De la justification. Paris : Gallimard.

Bottani, N. et Vrignaud, P. (2005). La France et les évaluations internationales, rapport établi à la demande du Haut Conseil de l’évaluation de l’école. Paris : HCÉÉ.

Bourdieu, P. (1980). Le mort saisit le vif. Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 32-33.

Boutin, G. et Julien, L. (2000). L’Obsession des compétences. Montréal : Éd. nouvelles.

Boutinet, J.-P. (2010). Grammaires des conduites à projet. Paris : PUF.

Brown, W. (2007). Les Habits neufs de la politique mondiale. Néo-libéralisme et néo-conservatisme. Vivier, C. (trad.). Paris : Les Prairies ordinaires.

Brunel, S. (2008). À qui profite le développement durable ?. Paris : Larousse.

Canguilhem, G. (1985). La Connaissance de la vie. Paris : Vrin.

— (2011). Ecrits philosophiques et politiques, t. I. Paris : Vrin.

Careil, Y. (2002). École libérale, école néo-libérale. Paris : Syllepse, « Nouveaux regards ».

Cassirer, E. (1991). Logique des sciences de la culture. Paris : Cerf.

Castel, R. (1995). Les Métamorphoses de la question sociale : une chronique du salariat. Paris : Fayard.

— (2001), Risquophile, risquophobe : l’individu selon le Medef. Le Monde, 6 juin.

— et Haroche, C. (2001). Propriété privée, propriété sociale, propriété de soi. Entretiens sur la construction de l’individu moderne. Paris : Fayard.

Castoriadis, C. (1978). Les Carrefours du labyrinthe. Paris : Seuil.

Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement (1992). Écoles et entreprise : un nouveau partenariat. Paris : CERI.

Chalier, C. (2008). Transmettre, de génération en génération. Paris : Buchet-Chastel.

Chanlat, J.-F. (2001). Modes de gestion, temps de travail et organisation. Saint-Jarre, C. et Dupuy-Walker, L. (dir). Le Temps en éducation. Regards multiples. Sainte-Foy : Presses de l’université du Québec, p. 59-90.

Charles, S. (2005-2006). De la postmodernité à l’hypermodernité. Argument, vol. 8.

Chevènement, J.-P. (1985). Apprendre pour entreprendre. Paris : Livre de Poche.

Chomsky, N. (2003). Le Profit avant l’homme. Paris : Fayard.

— (2010). Démocratie et éducation. Pour une éducation humaniste. Dennehy, M. (trad.). Paris : L’Herne.

Commission européenne. (2010). De nouvelles compétences pour de nouveaux emplois. Initiatives politiques dans le domaine de l’éducation : bref aperçu de la situation actuelle en Europe. Bruxelles : EACEA Eurydice.

Croché S. et Charlier J.-É. (dir.) (2009). Le processus de Bologne et ses effets. Éducation et société, no 2.

Cros, F. (2001). L’Innovation scolaire. Paris : INRP.

Crozier, M. (1991). Le système scolaire face à la révolution managériale. Éducation et management, n° 7.

Dardot P. et Laval C. (2010). La Nouvelle Raison du monde. Essai sur la société néolibérale. Paris : La Découverte, « Poche ».

De Ketele, J.-M. (2008). L’approche par compétences : au-delà du débat d’idées, un besoin et une nécessité d’agir. Ettayebi, M., Opertti. R. et Jonnaert, P. (dir.). Logique de compétences et développement curriculaire. Paris : L’Harmattan, p. 61-78.

Delors, J. (1996). L’Éducation, un trésor est caché dedans. Rapport à l’Unesco de la Commission internationale sur l’éducation pour le XXIe siècle présidée par Jacques Delors. Paris : Unesco-Odile Jacob.

Del Rey, A. (2010). À l’école des compétences. De l’éducation à la fabrique de l’élève performant. Paris : La Découverte.

Derouet, J.-L. (2006). Entre la récupération des savoirs critiques et la construction des standards du management libéral. Revue française de pédagogie, no 154, p. 5-18.

Derrida, J. (1967). Violence et métaphysique. L’écriture et la différence. Paris : Seuil.

Descombes, V. (2004). Le Complément de sujet. Enquête sur le fait d’agir de soi-même. Paris : Gallimard.

Dewey, J. (2003a). Reconstruction en philosophie. Di Mascio, P. (trad.), Pau-Tours-Paris : Publications de l’université de Pau-Farago-Léo Scheer.

— (2003b). Le Public et ses problèmes. Zask J. (trad.), Pau-Tours-Paris : Publications de l’université de Pau-Farago-Léo Scheer.

— (2011a). Démocratie et éducation suivi de Expérience et éducation. Meuret, D., Zask, J., Deledalle, G. (intro.). Paris : Armand Colin.

— (2011b). Une foi commune. Di Mascio, P. (trad.). Paris : Les Empêcheurs de penser en rond-La Découverte.

Diesbach, N. (2005). Éducation : transmission d’un savoir ou découverte d’un potentiel ? Paris : L’Harmattan.

Dostalter, G. (2001). Le Libéralisme de Hayek. Paris : La Découverte.

Dubet, F. (2002). Le Déclin de l’institution. Paris : Seuil.

Dupréel, E. (1932). Traité de morale. Bruxelles : La Revue de l’université de Bruxelles. —, (1939). Esquisse d’une philosophie des valeurs. Paris : Alcan.

Durkheim, E. (1999). L’Évolution pédagogique en France. Paris : PUF.

— (1998). De la division du travail social. Paris : PUF.

— (1991). Les Formes élémentaires de la vie religieuse. Paris : Le Livre de poche.

— (2014). Sociologie et philosophie. Paris : PUF.

Ehrenberg, A. (1991). Le Culte de la performance. Paris : Calmann-Lévy.

Elias, N. (1991). La Société des individus. Paris : Fayard.

Fabre, M. (2009). Philosophie et pédagogie du problème. Paris : Vrin.

— (2011). Éduquer pour un monde problématique. La carte et la boussole. Paris : PUF.

— et Houssaye, J. (2005). Peut-on parler d’une problématisation pédagogique ? Recherche et formation, n° 48, p. 107-117.

Fauroux, R. (1996). Pour l’école. Rapport de la commission présidée par Roger Fauroux. Paris : Calmann-Lévy-La Documentation française.

Felouzis, G. et Charmillot, S. (2012). Les Enquêtes PISA. Paris : PUF.

Ferrier, J. (1998). Améliorer l’efficacité de l’école primaire. Paris : MEN.

Fischbach, F. (2012). Libéralisme autoritaire vs démocratie sociale. Zarka Y.-C. (dir), Démocratie, état critique. Paris : Armand Colin.

Foray, D. (2000). L’Économie de la connaissance. Paris : La Découverte.

Foucault, M. (2001). L’Herméneutique du sujet. Paris : Gallimard-Seuil.

— (2004a). Naissance de la biopolitique. Cours au Collège de France, 1978-1979. Paris : Gallimard-Seuil.

Foucault, M. (2004b). Sécurité, territoire, population. Paris : Gallimard-Seuil.

Freitag, M. (1995). Le Naufrage de l’université. Et autres essais d’épistémologie politique. Québec-Paris : La Découverte.

Friedman, M. (1971). Capitalisme et liberté. Paris : Laffont.

Gadamer, H.-G. (1966). Vérité et méthode. Les grandes lignes d’une herméneutique philosophique. Paris : Seuil.

Gagne, G. (2006). Qu’est-ce qu’enseigner ? Penser la crise de l’école. La Revue du MAUSS, n° 28, p. 70-84.

Gauthier, C., Desbiens, J.-F., Martineau, S. (2003). Mots de passe pour mieux enseigner. Laval : Presses de l’université de Laval, « Formation et Profession », 2e éd.

Giral, J., Chamboredon, M.-C. (2014). Deux approches expérimentales du débat citoyen en ÉDD. Penser l’éducation, hors-série, p. 171-187

Girard, R. (1961). Mensonge romantique et vérité romanesque. Paris : Grasset.

— (1978). Des choses cachées depuis la fondation du monde. Paris : Grasset.

— (1982). Le Bouc émissaire. Paris : Grasset.

— (2004). Les Origines de la culture. Paris : Desclée de Brouwer.

Giroux, A. (2002). À l’université révolutionnée, le Newspeak de la performance. Gohier, C. (dir.), Enseigner et libérer. Laval : Presses universitaires de Laval.

Gohier, C. (1984). Savoir-pouvoir. La problématique contemporaine et sa genèse dans le monde grec. Thèse de doctorat inédite, université de Montréal.

— (2002). L’homme fragmenté : à la recherche du sens perdu. Éduquer à la compréhension et à la relation. Gohier. C. (dir.). Les Finalités de l’éducation. Éducation et francophonie, no 30-1, http://www.acelf. ca/revue/XXX-1/index.html, 15 p.

— (2005). Quand cultiver signifie relier pour faire sens. Profession Prof. Vie pédagogique, no 137, novembre-décembre, p. 26-28.

— (2007). L’art de l’orientation de la conduite humaine en enseignement : pour une éthique du lien. Les Sciences de l’éducation pour l’ère nouvelle, no 40-2, p. 77-92.

— (2009). Le soi et les autres en enseignement. Vers une éthique du lien. Jutras, F., Gohier, C. (dir.), Repères pour l’éthique professionnelle des enseignants, Québec : Presses de l’université du Québec, p. 7-29.

— (2013). De la relation consumériste au lien de proximité. Jutras, F., Agundez Rodriguez, A. (dir.), Enseigner et penser l’éducation à la consommation. Québec : Presses de l’université Laval, p. 75-87.

— et Grossmann, S. (2001). La formation fondamentale, un concept périmé ? La mondialisation de la compétence. Gohier, C., Laurin, S (dir.), Entre culture, compétence et contenu : la formation fondamentale, un espace à redéfinir. Montréal : Logiques, p. 21-54.

Guillot, G. (2006). L’Autorité en éducation. Sortir de la crise. Paris : ESF.

Haber, S. (2013). Penser le néo-capitalisme. Vie, capital et aliénation. Paris : Les Prairies ordinaires.

Habermas, J. (1987). Théorie de l’agir communicationnel. Rationalité de l’agir et rationalisation de la société, t. I. Paris : Fayard.

Hanchane, S. et Verdier, E. (2008). Économie et éducation. Van Zanten, A. (dir.), Dictionnaire de l’éducation. Paris : PUF.

Hegel, G. W.F. (1976). Naturphilosophie und Philosophie des Geistes [1805]. Gesammelte Werke, Bd. 8, R.-P. Horstmann (éd.). Hamburg : Felix Meiner.

— (1982). La Philosophie de l’esprit [1805]. Trad. : G. Planty-Bonjour, Paris : PUF.

Heidegger, M. (1968). La Doctrine de Platon sur la vérité. Questions III. Paris : Gallimard.

— (1990). Lettre sur l’humanisme. Questions IV. Paris : Gallimard.

— (1992). Les Concepts fondamentaux de la métaphysique : Monde, finitude, solitude. Paris : Gallimard.

Hocart, A. M. (2005). Au commencement était le rite. Scubla, L. (préf.). Paris : La Découverte-MAUSS.

Honneth, A. (1992). Kampf um Anerkennung. Zur moralischen Grammatik sozialer Konflikte. Frankfurt am Main : Suhrkamp Verlag.

— (2004a). Anerkennung als Ideologie. WestEnd. Neue Zeitschrift für Sozialforschung, 1, 1, p. 51-70.

— (2004b). Paradoxien der kapitalistischen Modernisierung. Ein Untersuchungsprogramm (zusammen mit Martin Hartmann). Berliner Debatte. Initial 15, Heft 1, Berlin, p. 4-17.

— (2006). Les paradoxes du capitalisme : un programme de recherche. Voirol, O. (trad.). La Société du mépris. Paris : La Découverte.

— (2008). La Société du mépris. Vers une nouvelle théorie critique. Dupeyrix, F., Rusch, P, Voirol, O. (trad.). Paris : La Découverte.

— (2010). Das Ich im Wir. Studien zur Anerkennungstheorie. Frankfurt am Main : Suhrkamp Verlag.

— (2012). Erziehung und demokratische Öffentlichkeit : ein vernachlässigtes Kapitel der politischen Philosophie. Zeitschrift für Erziehungswissenschaft.

— (2013a). La Lutte pour la reconnaissance [2000]. Rusch, P. (trad.). Paris : Gallimard.

— (2013b). Du désir à la reconnaissance. La fondation hégélienne de la conscience de soi. Ce que social veut dire, t. I : Le déchirement social. Rusch, P. (trad.). Paris : Gallimard, p. 84-107 [trad. de : Von der Begierde zur Anerkennung. Hegels Begründung von Selbstbewusstsein, 2010, p. 15-32].

Houssaye, J. (1992). Les Valeurs à l’école. Paris : PUF.

Illich, I. (1971). Une société sans école. Paris : Seuil.

Jacques, F. (2002). De la textualité. Pour une textologie générale et comparée. Paris : Jean Maisonneuve.

Jaeger, W. (1988). Paideia. Paris : Gallimard.

Jankelevitch, V. (1970). Traité des vertus. Les vertus et l’amour. Paris : Bordas.

Jeu, B. (1977). Le Sport, l’émotion, l’espace : essai sur la classification des sports et ses rapports avec la pensée mythique. Paris : Vigot.

Jolibert, B. (2003). L’autorité et ce qu'elle n’est pas. Lombard, J. (dir.), L’École et l’autorité. Paris : L’Harmattan.

Jonas, H. (1990). Principe responsabilité. Paris : Cerf.

Jonnaert, P. (2002). Compétences et socio-constructivisme. Un cadre théorique. Bruxelles : De Boeck.

Kant E. (1993). Réflexions sur l’éducation. Paris : Vrin.

Kerlan, A., Develay, M., Legrand, L., Favey, E. (2001). Quelle école voulons-nous ? Paris : ESF.

Kierkegaard, S. (1967). Les Miettes philosophiques. Petit, P. (trad.), Paris : Seuil.

Kirzner, I. (2005). Concurrence et esprit d’entreprise. Paris : Economica.

Lahire, B. (2005). L’homme pluriel. Paris : Armand Colin.

Lallement, M. (2007). Le travail. Une sociologie contemporaine. Paris : Gallimard.

Lamarche, T. (2006). Capitalisme et éducation. Paris : Syllepse.

Lange, J.-M. et Victor, P. (2006). Didactique curriculaire et « éducation à... la santé, l’environnement et au développement durable » : quelles questions, quels repères ? Didascalia, n° 28.

— (dir.) (2014). L’éducation au développement durable : appuis et obstacles à sa généralisation hors et dans l’école. Penser l’éducation. Rouen : CIVIIC, hors-série.

Laperche, B. et Uzunidis, D., (2011). Contractualisation et valorisation de la recherche universitaire. Marché et organisations, n° 13-1, p. 107-136.

Larose, J. (1999). Le vertige en héritage. Gagné, G. (dir.), Main basse sur l’éducation. Québec : Nota Bene, p. 55-69.

Lassegue, J. (2006). L’Intelligence artificielle et la question du continu. Remarques sur le modèle de Turing. Thèse de doctorat de philosophie, Andler, D. (dir.). Université Paris X-Nanterre, UFR de Philosophie.

Laval, C. (2003). L’école n’est pas une entreprise. Le néo-libéralisme à l’assaut de l’enseignement public. Paris : La Découverte.

— (2008). L’entreprise comme nouveau modèle éducatif : quels enjeux, quelles conséconséquences ? Revue du MAUSS permanente, février, http://www.journaldumauss. net/spip.php ?article289.

—, S. Vergne, F., Clément, P. et Dreux, G. (2011). La Nouvelle École capitaliste. Paris : La Découverte, « Poche ».

Le Boterf, G. (1994). De la compétence : essai sur un attracteur étrange. Paris : Éditions d’Organisation.

Le Du, M. (2006). Le concept d’enseignement : une analyse logique. Le Télémaque, n° 30, p. 65-76.

Le Goff, J.-P. (1999). La Barbarie douce. La modernisation aveugle des entreprises et de l’école. Paris : La Découverte.

Lepage, H. (1978). Demain le capitalisme. Paris : Librairie générale française.

Letocha, D. (1998). Lettre vive, lettre morte : culture et éthique. Giroux, A. (dir.), Repenser l’éducation. Repères et perspectives philosophiques. Ottawa : Presses de l’université d’Ottawa, p. 10-23.

Levinas, E. (2001). Totalité et infini. Essai sur l’extériorité. Paris : Livre de poche.

Lipovetsky, G. (2006). Le Bonheur paradoxal. Paris : Gallimard.

—, Charles, S. (2010). Les Temps hypermodernes. Paris : Le Livre de Poche.

Lippmann, W. (2008). Le Public fantôme. Latour, B. (prés.), Decréau, L. (trad.), Paris : Démopolis.

Longo, T. (2001). Philosophies et politiques néolibérales de l’éducation dans le Chili de Pinochet (1973-1983). L’école de marché comme l’école de l’égalité. Paris : L’Harmattan.

Lordon, F. (2010). Capitalisme, désir et servitude. Paris : La Fabrique.

Louveau, A. (1992). À quand le professeur manager ? Éducation etmanagement, n° 10.

Lyotard, J.-F. (1979). La Condition postmoderne. Rapport sur le savoir. Paris : Minuit.

Marcuse, H. (1968). L’Homme unidimensionnel. Paris : Minuit.

Maroy, C. et Mangez, C. (2008). Rationalisation de l’action publique ou politisation de la connaissance ? Revue française de pédagogie, n° 164, p. 87-90.

Martinez, M.-L., Chamboredon, M.-C. (2011). Approche anthropologique de la coconstruction d’identités citoyennes : débats réglés sur le développement durable comme question socialement vive, dans la formation d’adultes. Simoneaux L., Legardez A, (dir.), Questions socialement vives et durabilité dans l’enseignement et la formation. Dijon : Éducagri, p. 89-112.

Marx, K. (1968). Auszüge aus James Mills Buch, Eléments d’économie politique. MarxEngels Werke, Bd. 40. Berlin (Ost) : Dietz, p. 445-463.

— (1969). Le Capital. Paris : Flammarion.

— (1999). Zur Judenfrage. http://www.mlwerke.de/me/me01/me01\_347.

Meirieu, P. (1984). Itinéraire des pédagogies de groupes. Lyon : Chronique sociale, t. I.

— (1988). Apprendre...oui, mais comment ? Paris : ESF.

— (1991). Le Choix d’éduquer. Paris : ESF.

— (1993). L’Envers du tableau. Paris : ESF.

— (2005). Si la compétence n’existait pas, il faudrait l’inventer. Ubaldi, J.-L. (dir.), Les Compétences. EPS.

— (2008). L’école entre la pression consumériste et l’irresponsabilité sociale. Lessard, C., Meirieu, P, L’Obligation de résultats en éducation. Évolutions, perspectives et enjeux internationaux. Bruxelles : De Boeck, p. 5-21.

— (2012). Un pédagogue dans la cité. Conversation avec Luc Cédelle. Paris : Desclée de Brouwer.

Merleau-ponty, M. (2003). La Structure du comportement. Paris : PUF.

Michéa, J.-C. (1999). L’Enseignement de l’ignorance et ses conditions modernes. Castelmanle-Lez : Climats.

Ministère de l’Éducation du Québec (1994). Préparer les jeunes au XXe siècle. Rapport du groupe de travail sur les profils de formation au primaire et au secondaire. Québec : ministère de l’Éducation.

Ministère de l’Éducation du Québec (2000). Programme de formation de l’école québécoise. Education préscolaire et enseignement primaire. Version approuvée pour le 1er cycle du primaire et provisoire pour les 2e et 3e cycles. Québec : Ministère de l’Éducation.

Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (2006). Programme de formation de l’école québécoise. Education préscolaire. Enseignement primaire. Québec : MÉLS.

Ministère de l’Éducation nationale (2013). Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche. Paris : MÉN.

Mises, L. von (1895). L’Action humaine. Traité d’économie. Paris : PUF.

Mons, N. (2007). Les Nouvelles Politiques éducatives. La France fait-elle les bons choix ? Paris : PUF.

Moreau, D. (2012). L’étrangeté de la formation de soi. Le Télémaque, n° 41.

— (2014). Exercices et émancipation. Le Télémaque, n° 45.

Mulot, E (2002). Libéralisme et néo-libéralisme : continuité ou rupture ? Cahiers du MATISSE. Paris : université Paris I Panthéon-Sorbonne, mai, 19 p.

National Council for Vocational Qualifications (1988). The NVQ Criteria and Related Guidance. Londres : NCVQ.

Neuhouser, F. (2010). Rousseau and the Human Drive for Recognition (Amour propre). Schmidt am Busch, H.-C., Zurn, C.-F. (dir.), The Philosophy of Recognition. Historical and contemporary perspectives. Lanham : Lexington Books, p. 21-46.

Nietzsche, F. (1985). La Généalogie de la morale. Paris : Gallimard.

Normand, R. (2003). Les comparaisons internationales de résultats : problèmes épistémologiques et questions de justice. Éducation et sociétés, n° 12, p. 73-89.

Organisation de coopération et de développement économiques (1995). Livre blanc sur l’éducation et la formation. Enseigner et apprendre : vers la société cognitive. Paris : OCDE.

— (1998). Stimuler l’esprit d’entreprise : la stratégie de l’OCDE pour l’emploi. Paris : OCDE.

— (2001). Du bien-être des nations. Le rôle du capital humain et social. Paris : OCDE.

— (2006). Observateur de l’OCDE, n° 255, mai.

— (2007a). PISA 2006. Les compétences en sciences, un atout pour réussir. vol. 1 : Analyse des résultats. Paris : OCDE.

— (2007b). PISA. Programme international pour le suivi des acquis des élèves. Paris : OCDE.

— (2010a). Résultats du PISA 2009 : synthèse. Paris : OCDE.

— (2010b). Résultats du PISA 2009 : Savoirs et savoir-faire des élèves. Paris : OCDE.

— (2011a). La stratégie de l’OCDE sur les compétences. Paris : OCDE.

— (2011b). OCDE : élaborer une stratégie en faveur des compétences. Paris : OCDE.

— (2012a). Cadre conceptuel des questionnaires du cycle PISA 2009. Paris : OCDE.

— (2012b). Le Cadre d’évaluation de PISA 2009. Paris : OCDE.

Orléan, A. (2011). L’Empire de la valeur. Refonder l’économie. Paris : Seuil.

Pachod, A. (2007). Quels enseignants pour quels élèves ? Rapports de commission et textes officiels (1945-2003,). Paris : L’Harmattan.

— (2013). Construire l’éthique de l’enseignant au quotidien. Paris : L’Harmattan.

Péguy, C. (1993). De Jean Coste. Denis, B. (prés.). Paris : Actes Sud.

Perrenoud, P. (1997). Construire des compétences dès l’école. Paris : ESF.

— (1999). Raisons de savoir. Vie pédagogique, n° 113, novembre-décembre, p. 5-8.

Peugny, C. (2013). Le Destin au berceau. Paris : Seuil.

Pharo, P. (2001). La Logique du respect. Paris : Cerf.

Platon (1997). Apologie de Socrate. Piettre, B. et R. (éd. et trad.), Paris : Le Livre de poche.

— (1999). Ménon. Robin, L. (trad.). Paris : Gallimard, « Folio Essais ».

Pons, X. (2011). L’Évaluation des politiques éducatives. Paris : PUF.

Popper, K. (1979). La Société ouverte et ses ennemis. Paris : Seuil.

Rancière, J. (2007). Le Philosophe et ses pauvres, Préface. Paris : Flammarion.

Raoult, D. (2010). Dépasser Darwin ? Paris : Plon.

Rayou, P. (1996). Par-dessus le marché : le modèle du marché et ses limites dans l’approche de l’expérience lycéenne. Revue française de pédagogie, n° 116, p. 25-32.

Reboul, O. (1980). Qu’est-ce qu’apprendre ? Paris : PUF.

Refalo, A. (2011). Résister et enseigner de façon éthique et responsable. Villeurbanne : Golias.

Robert, A. D. (2010). L’École en France de 1945 à nos jours. Grenoble : Presses universitaires de Grenoble.

Ropé, F. et Tanguy, L. (dir.). (1994). Savoirs et compétences. Paris : L’Harmattan.

Rosa, H. (2010). Accélération. Une critique sociale du temps. Paris : La Découverte.

Rosenthal, R.-A. et Jakobson, L. (1971). Pygmalion à l’école. Paris : Casterman.

Rousseau, J.-J. (1983). Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes. Paris : Éd. sociales.

Ryle, G. (1978). La Notion d’esprit [1949]. Paris : Payot.

Sachot, M. (2000). La formation professionnelle à l’enseignement entre deux vecteurs intégrateurs en conflit : les disciplines et le curriculum. La Réforme curriculaire et le statut des disciplines : quels impacts sur la formation professionnelle à l’enseignement ?, Leblanc, R. (dir.). Éducation et francophonie, vol. 28, n° 2, p. 18-48.

Scheffler, I. (2003). Le Langage de l’éducation. Le Du, M. (trad. et prés.). Paris : Klincksieck.

Schmidt am Busch, H. C. (2011). « Anerkennung » als Prinzip der Kritischen Theorie, Berlin : De Gruyter.

Schumpeter, J. A. (1999). Théorie de l’évolution économique. Paris : Dalloz.

Secretary’s Commission on Achieving Necessary Skills (1991). What Work Requires of Schools. Washington : U.S. Deparment of Labor.

Sénèque (1969). Lettres à Lucilius. Paris : Les Belles Lettres, lettres 6 et 7.

Servais, P. (dir) (2011). L’Évaluation de la recherche en sciences humaines et sociales. Regards de chercheurs. Louvain-la-Neuve : Bruylant-Academia, « Intellection, 14 ».

Simonneaux, L. et Legardez, A., (dir). (2011). Questions socialement vives et durabilité dans l’enseignement et la formation. Dijon : Educagri.

Steger, M. B. et Roy, P. K. (2010). Neoliberalism, a Very Short Introduction. Oxford : Oxford University Press.

Steiner, G. et Ladjali, C. (2003). Éloge de la transmission. Le maître et l’élève. Paris : Albin Michel.

Strassel, C. (2009). Le modèle allemand de l’Europe : l’ordo-libéralisme. Cahier 39. Paris : En temps réel.

Tanguy, L. (1994). Rationalisation pédagogique et légitimité politique. Ropé, R, Tanguy, L. (dir.), Savoirs et compétences : de l’usage de ces notions dans l’école et l’entreprise. Paris : L’Harmattan, p. 23-53.

Tardif, M. et Lessard, C. (2006). Le Travail enseignant au quotidien. Laval : Presses de l’université de Laval.

Thévenot, X. (1991). Pour une éthique de la pratique éducative. Paris : Desclée-Proost France.

Tochon, F.-V. (1993). L’enseignant-expert. Paris : Nathan.

Touraine, A. (1969). La société post-industrielle. Paris : Denoël.

— (1973). Production de la société. Paris : Seuil.

Trouvé, A. (2012). La crise de l’éducation et ses nouveaux avatars. Recherches en éducation, n° 14, p. 82-98.

Uexküll, J. von, (2010). Milieu animal et milieu humain. Paris : Rivages.

Unesco (1996). L’Éducation. Un trésor est caché dedans. Paris : Odile Jacob.

Valéry, P. (1957). OEuvres, t.I. Paris : Gallimard, « La Pléiade ».

Van Zanten, A. (2011). Les Politiques d’éducation. Paris : PUF.

Vrignaud, P. (2006). La mesure de la littéracie dans PISA : la méthodologie est la réponse, mais quelle était la question ? Revue française de pédagogie, n° 157, p. 27-41.

Walras, L. (1952). Éléments d’économie politique pure ou théorie de la richesse sociale, Paris : Librairie générale de droit et de jurisprudence.

Westbrook, R. B. (1993). John Dewey (1859-1952). Morsy, Z. (dir), Penseurs de l’éducation, vol. 1. Paris : Unesco.

Williams, B. (1994). La Fortune morale. Moralité et autres essais. Lelaidier, J. (trad.), Paris : PUF.

Zakhartchouk, J.-M. (2006). Enseigner : une tâche difficile, une profession qui avance. Entrevue avec Jean-Michel Zakhartchouk (recueillie par Marsolais, A.). Vie pédagogique, n° 139, avril-mai, p. 5-8.

Zarka, Y.-C. (2009). L’évaluation : un pouvoir supposé savoir. Cités, n° 37, p. 113-123.

— (2012). La plus redoutable alternative : ou bien démocratie ou bien gouvernance. Zarka, Y.-C. (dir.), Démocratie, état critique, Paris : Armand Colin.

Zask, J. (1999). L’opinion publique et son double, t.I : L’opinion sondée ; t. II : John Dewey, philosophe du public. Paris : L’Harmattan.

Zizek, S. (2006). La subjectivité à venir. Paris : Flammarion.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search