Version classiqueVersion mobile

Tabellionages au Moyen Âge en Normandie

 | 
Jean-Louis Roch

Les tabellionages de la France du nord comme sources historiques. Bibliographie

Texte intégral

Angers Denise, « Vieillir au XVe siècle : “rendus” et retraités dans la région de Caen (1380-1500) », Francia, Forschungen zur westeuropaïschen Geschichte, 16/1, 1989, p. 113-136.

—, « Manieurs d’argent ou assembleurs de terre ? L’exemple de quelques bourgeois de Caen, 1450-1475 », dans Annie Saunier et Georges Jehel (dir.), Villes et sociétés urbaines au Moyen Âge. Hommage à M. le Professeur Jacques Heers, Paris, Publications de la Sorbonne, « Cultures et civilisations médiévales, XI », 1994, p. 241-249.

—, « Le tabellionage normand », Les Cahiers d’histoire (université de Montréal), t. 14, no 2, 1994-1995, p. 5-22.

—, « Libertés et contraintes dans les actes de femmes dans le tabellionage de Caen (2e moitié du XVe siècle) », Tabularia. Sources écrites de la Normandie médiévale. Études, 3, 2003, p. 89-100.

—, « La ruine d’une petite famille noble au lendemain de la “Réduction” de la Normandie : les seigneurs de Trois-Monts en 1452 », dans Monique Goullet (dir.), Retour aux sources. Textes, études et documents d’histoire médiévale offerts à Michel Parisse, Paris, Picard, 2004, p. 373-381.

—, « Une ville à la recherche d’elle-même », dans Pierre Bouet et François Neveux (dir.), Les villes normandes au Moyen Âge. Actes du colloque international de Cerisy-la-Salle, octobre 2003, Caen, PUC, 2006, p. 305-316.

—, « “Meu en devocion, pour le salut et sauvement des ames de lui, ses feus pere et mere…”. Les bourgeois de Caen, la mémoire et l’au-delà (1380-1500) », Tabularia. Sources écrites de la Normandie médiévale, Études, 10, 2010, p. 1-39.

—, « Être tabellion à Caen à la fin du Moyen Âge », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 279-302.

Arnoux Mathieu, « Essor et déclin d’une forme diplomatique : les actes coram parrochia (Normandie, XIIe-XIIIe siècles) », Bibliothèque de l’École des chartes, t. 154, 1996, p. 325-357.

—, « De la charte à l’acte de tabellion : formes locales, régionales ou nationales d’une transition. Réflexions à partir du cas normand », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 7-27.

— et Guyotjeannin Olivier (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, 568 p.

— et Renault Laetitia, « Engerran Martel et ses clients. Quelques remarques sur crédit et justice en Normandie à la fin du Moyen Âge », dans Julie Claustre (dir.), La dette et le juge. Juridiction gracieuse et juridiction contentieuse du XIIIe au XVe siècle (France, Italie, Espagne, Angleterre, Empire), Paris, Publications de la Sorbonne, « Histoire ancienne et médiévale, 89 », 2006, p. 151-167.

Barabé Alexandre, Recherches historiques sur le tabellionage royal, principalement en Normandie, et sur les divers modes de contracter à l’époque du Moyen Âge, Brionne, Le Portulan, 1971 [1863], 589 p.

Bautier Robert-Henri, « L’exercice de la juridiction gracieuse en Champagne, du milieu du XIIIe siècle à la fin du XVe siècle », Bibliothèque de l’École des chartes, t. 116, 1958, p. 29-106 ; repris dans Chartes, sceaux et chancelleries. Études de diplomatique et de sigillographie médiévales, Paris, Mémoires et documents de l’École des chartes no 34, 1990, t. 1, p. 359-436.

—, « Les origines du brevet notarial à Paris : le brevet scellé du contre-sceau du Châtelet au XIVe siècle », Bibliothèque de l’École des chartes, t. 139, 1981, p. 5-75.

—, « L’authentification des actes privés dans la France médiévale. Notariat public et juridiction gracieuse », dans Notariado pùblico y documento privado : de las origenes al siglo xiv. Actes du 7e congrès international de diplomatique, Valencia 1986, Valencia, Conselleria de cultura, (Papers i documents, 7), 1989, t. 2, p. 701-772 ; repris dans Chartes, sceaux et chancelleries. Études de diplomatique et de sigillographie médiévales, Paris, Mémoires et documents de l’École des chartes no 34, 1990, t. 1, p. 269-340.

Beaurepaire Charles De Robillard de, Notes et documents concernant l’état des campagnes de la Haute Normandie dans les derniers temps du Moyen Âge, Évreux, Huet, 1865, 442 p.

—, Recherches sur l’instruction publique dans le diocèse de Rouen avant 1789, Évreux, Huet, 1872, 3 vol. 

—, « Notes sur les orfèvres de Rouen », dans Nouveaux mélanges historiques et archéologiques concernant la ville de Rouen, Rouen, Gy, 1904, p. 1-18

—, « Les étuves de Rouen », dans Nouveaux mélanges historiques et archéologiques concernant la ville de Rouen, Rouen, Gy, 1904, p. 19-25.

—, « La broderie rouennaise », dans Derniers mélanges historiques et archéologiques concernant la ville de Rouen, Rouen, Gy, 1909, p. 243-267.

Béchu Claire, « Une typologie des actes notariés du XVe siècle : l’exemple du minutier central des notaires de Paris », dans Jean-Luc Laffont (dir.), Problèmes et méthodes d’analyse historique de l’activité notariale (XVe-XIXe siècles). Colloque de Toulouse, septembre 1990, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1991, p. 75-86.

Bourlet Caroline et Claustre Julie, « Le marché de l’acte à Paris à la fin du Moyen Âge : juridictions gracieuses, notaires et clientèles », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 51-84.

Brelaud Jean-Pierre et Tarbochez, Gaëlle, « Un instrument de travail : l’indexation des registres du tabellionage de Dijon au XVe siècle », Annales de Bourgogne, t. 80, no 1-2, « La Bourgogne au XVe siècle. La cour et la ville », p. 203-215.

Bretthauer Isabelle, Des hommes, des écrits, des pratiques. Systèmes de production et marchés de l’acte écrit aux confins de la Normandie et du Maine à la fin du Moyen Âge, doctorat d’histoire médiévale, université de Paris-Diderot, Mathieu Arnoux (dir.), 2011, 3 vol. 

—, « Le travail du tabellion à Alençon dans la seconde moitié du XIVe siècle », Le Gnomon, t. 149, avril-juin 2006, p. 5-8.

—, « Le rôle du tabellion dans l’authentification des contrats : le bail de la métairie de Mallèfre », Histoire et sociétés rurales, 2008, no 2, p. 165-188.

—, « Actes et registres du tabellionage ancien d’Alençon (1352-1404) », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 253-277.

Brunel Ghislain, « Du tabellion de l’évêque au tabellion du roi : le cas de la Picardie méridionale aux XIIIe et XIVe siècles », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 85-98.

Cahingt Henri, Arques, 1454-1459. La vie au bailliage de Caux au lendemain de la guerre de Cent Ans, Luneray, Bertout, 1986, 118 p.

Cailleux Philippe, « Modèles et pratiques en histoire médiévale urbaine », Histoire, économie et société, t. 13, 3e trimestre 1994, « Lectures de la ville », p. 401-417.

—, Trois paroisses de Rouen aux XIIIe-XVe siècles (Saint-Lô, Notre-Damela-Ronde, Saint-Herbland). Étude de topographie et d’urbanisme, Rouen-Caen, PURH-PUC, 2011, 568 p.

—, « Le marché immobilier rouennais au XVe siècle », dans, Pierre Bouet et François Neveux (dir.), Les villes normandes au Moyen Âge. Actes du colloque international de Cerisy-la-Salle, octobre 2003, Caen, PUC, 2006, p. 241-265. —, « Tabellions et tabellionages de Rouen et de sa vicomté (XIVe-XVe siècles) », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 155-178.

Carabié Robert, « La constitution d’une fortune immobilière en Normandie pendant la guerre de Cent Ans », Revue historique de droit français et étranger, t. XXVII, 1949, p. 321-322.

Carolus-barré Louis, « L’ordonnance de Philippe Le Hardi et l’organisation de la juridiction gracieuse », Bibliothèque de l’École des chartes, t. 96, 1935, p. 5-48.

—, « L’organisation de la juridiction gracieuse à Paris dans le dernier tiers du XIIIe siècle. L’officialité et le Châtelet », Le Moyen Âge, t. 59, 1963, p. 417-435.

—, « L’exercice de la juridiction gracieuse dans les prévôtés de Crépy-en-Valois et La Ferté-Milon (1281-1335), suivi d’un catalogue d’actes », Bulletin philologique et historique du Comité des travaux historiques et scientifiques, 1981, p. 93-171.

Claustre Julie (dir.), La dette et le juge. Juridiction gracieuse et juridiction contentieuse du XIIIe au XVe siècle (France, Italie, Espagne, Angleterre, Empire), « Histoire ancienne et médiévale, 89 », Paris, Publications de la Sorbonne, 2006, 197 p.

Couturier Marcel, Recherches sur les structures sociales de Châteaudun, 1525-1789, Paris, SEVPEN, EPHE, 1969, 295 p.

Deville Étienne, « Le plus ancien registre de tabellionage de Lisieux 1390-1394 », Revue catholique de Normandie, 1924, p. 128-138.

Didier Philippe, « Les contrats de travail en Bourgogne aux XIVe et XVe siècles d’après les archives notariales », Revue historique de droit français et étranger, série 4, 50e année, 1972, p. 13-69.

—, « Le contrat de société en Bourgogne aux XIVe et XVe siècles », Revue d’histoire du droit, « Tijdschrift voor rechtsgeschiedenis », t. 41, 1973, p. 101-117.

—, « Le contrat d’apprentissage en Bourgogne aux XIVe et XVe siècles », Revue historique de droit français et étranger, série 4, 54e année, 1976, p. 35-57.

Dubois Jacques, « L’élite urbaine à Alençon (XVe siècle-première moitié du XVIe siècle). Études prosopographiques », Bulletin de la société historique et archéologique de l’Orne, t. 118, no 3-4, octobre, décembre. 1999, p. 5-46.

Dubuc André, « Le tabellionnage rouennais durant l’occupation anglaise (1418-1445) », Bulletin philologique et historique (jusqu’à 1610), « Année 1967 », volume 2, Paris, 1969, p. 797-808.

—, « Marchands d’argent et Lombards à Rouen aux XIVe et XVe siècles », Bulletin philologique et historique du Comité des travaux historiques et scientifiques, 1972, Paris, 1979, p. 141-151.

Dutour Thierry, Une société de l’honneur. Les notables et leur monde à Dijon à la fin du Moyen Âge, Paris, Champion, 1998, 548 p.

—, « Les ecclésiastiques et la société laïque en ville : le cas de Dijon à la fin du Moyen Âge », dans Patrick Boucheron et Jacques Chiffoleau (dir.), Religion et société urbaine au Moyen Âge. Études offertes à Jean-Louis Biget, Paris, Publications de la Sorbonne, 2000, p. 81-94.

—, « La noblesse dijonnaise dans la seconde moitié du XIVe siècle (vers 1350-vers 1410) », dans Philippe Contamine, Thierry Dutour, Bertrand Schnerb (dir.), Commerce, finances et société (XIe-XVIe siècles). Recueil de travaux d’histoire médiévale offert à M. le professeur Henri Dubois, Paris, Publications de la Sorbonne, 1993, p. 311-326.

—, « La supériorité sociale à Dijon à la fin du Moyen Âge (XIIIe-XIVe-début XVe siècles) », dans Les élites urbaines au Moyen Âge. 27e congrès de la SHMES, Rome 1996, Publications de la Sorbonne, École française de Rome, 1997, p. 305-318.

—, « Le mariage, institution, enjeu et idéal dans la société urbaine. Le cas de Dijon à la fin du Moyen Âge », dans Josiane Teyssot (dir.), Le mariage au Moyen Âge. Actes du colloque de Montferrand, mai 1997, Clermont-Ferrand, Université Blaise-Pascal, 1997, p. 29-54.

—, « Crédits et rapports sociaux dans une société urbaine de la fin du Moyen Âge. L’exemple de Dijon au XIVe siècle », dans Jean-Marie Cauchies (dir.), Crédit et société. Les sources, les techniques et les hommes (XIVe-XVIe siècles). Rencontres d’Asti et Chambéry, septembre 1998, Neuchâtel, Publications du Centre européen d’études bourguignonnes (XIVe-XVIe siècles), t. 39, 1999, p. 67-80.

Feroux Carine, Vignes et vignerons dans les actes notariés orléanais (1465-1468), mémoire de maîtrise, université d’Orléans, 1991, dactyl.

Fianu Kouky, « Enregistrer la dette : le témoignage de la justice gracieuse à Orléans (XIIIe-XVe siècle) » dans Julie Claustre, La dette et le juge. Juridiction gracieuse et juridiction contentieuse du XIIIe au XVe siècle (France, Italie, Espagne, Angleterre, Empire), Paris, Publications de la Sorbonne, (Histoire ancienne et médiévale, 89), 2006, p. 135-150.

—, « Donner à la famille, donner aux étudiants : le notaire royal et la coutume d’Orléans au XVe siècle », dans Lucien Faggion, Anne Mailloux, Laure Verdon (dir.), Le notaire entre métier et espace public en Europe, VIIIe-XVIIIe siècles. Colloque international d’Aix-Marseille, septembre 2006, Publications de l’université de Provence, 2008, p. 211-225.

—, « Les notaires du Châtelet d’Orléans, rédacteurs et auxiliaires de justice (XIVe-XVe siècles) », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 197-223.

— et Labelle Manon,» Pour eschever tout debaz, plaiz et procès. Le notaire d’Orléans et la justice au Moyen Âge tardif », dans Julie Claustre, Olivier Mattéoni, Nicolas Offenstadt (dir.), Un Moyen Âge pour aujourd’hui. Mélanges offerts à Claude Gauvard, Paris, PUF, 2010, p. 80-87.

Gardelle David, L’activité de tabellion à travers l’étude d’un registre de tabellionage de Lisieux (XVe siècle), Master I, C. Maneuvrier (dir.), université de Caen, 2007, 87 p. —, Le tabellionage en Pays d’Auge. Passer devant les tabellions dans la seconde moitié du XVe siècle, Master II, C. Maneuvrier (dir.), université de Caen, 2009, 142 p. —, « Passer devant les tabellions du Pays d’Auge au XVe siècle », Annales de Normandie, 61e année, 2011/1, p. 49-74.

Garsonnin Maurice, Histoire de la communauté des notaires au Châtelet d’Orléans (1303-1789), Orléans, Imprimerie moderne, 1922, 259 p.

Giraudet Christophe, Une petite ville nivernaise à la fin du Moyen Âge : Decize. État de la question et dossier de recherche, DEA d’histoire et d’archéologie médiévale, Lyon II, 2000.

Guenée Bernard, Tribunaux et gens de justice dans le bailliage de Senlis à la fin du Moyen Âge (vers 1380-vers1550), Publications de la faculté des lettres de Strasbourg, Paris, 1963, 589 p.

Guyotjeannin Olivier, « Tabellions et tabellionages de la France septentrionale : l’enquête du côté de la diplomatique médiévale », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 29-48.

Jeay Claude, « Les seings manuels des tabellions (Normandie, XIVe-XVe siècles), signes personnels ou expression du pouvoir royal », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 325-348.

Jones Michael, « Notaries and Notarial Practice in Medieval Brittany », dans Notariado pùblico y documento privado : de las origenes al siglo xiv. Actes du VIIe congrès international de diplomatique, Valencia 1986, Valencia, Conselleria de cultura (Papers i documents, 7), 1989, t. 2, p. 773-815.

Labrosse Henri, « Un tarif de tabellionage de Rouen au XVe siècle », Bulletin de la société de l’histoire de la Normandie, t. 13, 1919-1924, p. 234-240.

Lardin Philippe, Les chantiers du bâtiment en Normandie orientale (XIVe-XVIe siècle). Les chantiers et les hommes, Thèse, université de Rouen, 2 vol. , 1995.

—, « La domination de Rouen sur la production normande de fer et de produits ferreux à la fin du Moyen Âge », dans Noël Coulet et Olivier Guyotjeannin (dir.), La ville au Moyen Âge. Actes du 120e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Aix-en-Provence, 1997, éditions du CTHS, Paris, 1998, p. 247-264.

—, « Un double système de comptabilité : la crise monétaire de 1420-1422 en Normandie », dans Jean-Christophe Cassard, Yves Coativy, Alain Gallicé et Dominique Le Page (dir.), Le prince, l’argent, les hommes au Moyen Âge. Mélanges offerts à Jean Kerhervé, Presses universitaires de Rennes, 2008, p. 365-375.

—, « La crise monétaire de 1420-1422 en Normandie », dans L’argent au Moyen Âge. 28e congrès de la SHMES, Clermont-Ferrand, 30 mai-1er juin 1997, Paris, Publications de la Sorbonne, 1998, p. 101-143.

—, « Les entreprises du bâtiment en Normandie orientale à la fin du Moyen Âge » dans Odette Chapelot (dir.), Du projet au chantier. Maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre aux XIVe-XVIe siècles, Paris, EHESS, 2001, p. 177-195.

Leblond Victor et Tremblot Jean, Documents notariés relatifs à l’histoire économique du Beauvaisis et du Vexin français. Extraits des minutes de Chaumont en Vexin, 1489-1505, Paris, Dumont et Beauvais, Imprimerie départementale, 1927, 200 p.

Le Cacheux Paul, « Étude sur le livre de la baillie ou du garde-notes de la haute justice de l’abbaye de Cerisy », dans Notices et documents publiés par la société d’agriculture, d’archéologie et d’histoire naturelle du département de la Manche, t. 38, 1926, p. 72-86.

Legras Henri, Le bourgage de Caen. Tenure à cens et tenure à rente (XIe-XVe siècles), Paris, Rousseau, 1911, 525 p.

Le Lorier, « Notes sur un registre du tabellionage d’Argences-Troarn-Varaville, de la fin du XIVe siècle », Bulletin historique et philologique du Comité des travaux historiques et scientifiques, 1910, p. 298-305.

Lemonnier-lesage Virginie, Le statut de la femme mariée dans la Normandie coutumière. Droit et pratique dans la généralité de Rouen, Paris, Presses universitaires de la faculté de droit de Clermont-Ferrand, 2005, 573 p.

—, « La femme normande, soumise ou associée ? Droits et pratiques dans la généralité de Rouen », dans Jean-Paul Barrière et Véronique DemarsSion (éd.), La femme dans la cité, entre subordination et autonomie. Normes et pratiques, Lille, Centre d’histoire judiciaire, Lille II, 2003, p. 103-111.

—, « Les tabellions et l’assouplissement de la norme : l’exemple normand », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 349-366.

Levaudel Philippe, De la ville médiévale à la ville moderne. Rouen 1450-1550, mémoire de DEA, université de Rouen, 2000. 258 p. [accompagné d’un répertoire prosopographique des officiers royaux et municipaux de la ville de Rouen, de 1450 à 1550.]

Loraisse Sandrine, « Un exemple d’utilisation des sources notariales dans l’analyse du crédit : le cas de Nancy et de Saint-Nicolas-du-Port (1480-1540) », dans Jean-Marie Cauchies (dir.), Crédit et société. Les sources, les techniques et les hommes (XIVe-XVIe siècles). Rencontres d’Asti et Chambéry, septembre 1998, Neuchâtel, Publications du Centre européen d’études bourguignonnes (XIVe-XVIe siècles), t. 39, 1999, p. 243-260.

Maneuvrier Christophe, « L’activité d’un notaire à la fin du XIVe siècle : à propos du registre de Guillaume Guerart, tabellion de Lisieux (1390-1393) », dans Justice et gens de justice en Normandie. Actes du 41e congrès des sociétés historiques et archéologiques de Normandie, Saint-Pierresur-Dives, octobre 2006, Louviers, Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Normandie, 2007, p. 125-131. —, Le registre de Guillaume Guérart, tabellion de Lisieux (1390-1393), Enquêtes rurales no 13, Caen, Cahier de la Maison de la recherche en sciences humaines, 2010, 344 p.

Merlet Lucien, Registres et minutes des notaires du comté de Dunois (1369-1676), Chartres, Garnier, 1886, 477 p.

—, « Testaments du Dunois », Bulletin du comité des travaux historiques et scientifiques, 1889-1890, p. 19-70.

Michaud-fréjaville Françoise, « Les enfants au travail. Contrats d’apprentissage en Orléanais (1380-1450) », Sénéfiance, Aix-en-Provence, 1980, n ° 9, L’enfant au Moyen Âge, p. 63-71.

—, « Bons et loyaux services : les contrats d’apprentissage en Orléanais (1380-1480) », dans Les entrées dans la vie. Initiations et apprentissages. 12e congrès de la SHMESP, Nancy 1981, Presses universitaires de Nancy, 1982, p. 183-208.

—, « Crise urbaine et apprentissage (1475-1500) », dans Monique Bourin (dir.), Villes, bonnes villes, cités et capitales : études d’histoire urbaine, XIIe-XVIIIe siècle, offertes à Bernard Chevalier, Tours, Publications de l’université de Tours, 1989, p. 13-24.

—, « Apprentis et ouvriers vignerons, les contrats à Orléans au XVe siècle », dans Le vigneron, la viticulture et la vinification, en Europe occidentale au Moyen Âge et à l’époque moderne, 11e journée de Flaran 1989, Centre culturel de Flaran, 1991, p. 274-285.

—, « Enfants orphelins, enfants séparés, enfants élevés : gardes et apprentissages des mineurs d’âge à Orléans au XVe siècle », dans Éducation, apprentissages, initiation au Moyen Âge. Actes du colloque de Montpellier, novembre 1991, Les cahiers du CRISIMA, no 1, novembre 1993, t. 2, p. 297-308.

—, « Fèvres et forgerons d’Orléans, 1399-1430 », Cahiers de recherches médiévales, t. 12, 2005, numéro spécial en l’honneur de Françoise Michaud-Fréjaville, Une ville, un destin. Recherches sur Orléans et Jeanne d’Arc, p. 63-73 (Dans ce numéro ont été repris tous ses articles sur l’apprentissage à Orléans).

—, « Un terroir et ses écritures. Louis Pigaud, prêtre et notaire à Jeu-les-Bois (1458-1462) », Revue de l’académie du Centre, 2003, p. 93-105.

—, « Le tabellionage de Dunois, du greffe à l’officine : une première approche », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 179-196.

Moyse Gérard, « Notariat et tabellionage du Moyen Âge et du XVIe siècle aux archives départementales de la Côte d’Or : état des lieux », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 147-154.

Notariado pùblico y documento privado : de las origenes al siglo XIV, Actes du VIIe congrès international de diplomatique, Valencia 1986, Conselleria de cultura (Papers i documents, 7), Valencia, 1989, 2 vol. , 1330 p.

Pfirsch Thomas, « Artisans et pluriactivité. L’exemple de Dijon à la fin du Moyen Âge », Histoire urbaine, 2006, no 6, p. 5-21.

Pigoreau Vincent, Le siège de Rouen vu à travers un registre du tabellionage en 1418, mémoire de maîtrise, Philippe Lardin (dir.), université de Rouen, 1997, 145 p., dactyl.

Poisson Jean-Paul, « Une étude notariale parisienne à la fin du XVe siècle. Quelques pistes de recherche », Le gnomon, 1995, t. 99, p. 27-42.

Poncet Olivier, « Théorie et réalité de l’institution des tabellions au XVIe siècle : les affaires de Monsieur Le Jay, tabellion troyen (1553) », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 369-426.

Raze Jean-Baptiste, « Par devant moy Martin Destourbe tabellion et clerc juré. Edition et étude de deux registres de tabellionage de Puisaye (XIVe-XVe siècles) », Thèse de l’école des chartes, 2005.

—, La juridiction gracieuse dans le comté de Nevers : éléments pour une étude comparée avec la Puisaye (XIVe-XVe siècle), Thèse de doctorat, Paris VII, Mathieu Arnoux (dir.), 2007.

—, « Les tabellions et leur activité en Puisaye et en Nivernais (XIVe-XVe siècles) », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 227-252.

Renault Laetitia, Les affaires d’Enguerran Martel, un petit marchand normand du début du XVe siècle, Mémoire de maîtrise, université Paris VII, 2003.

—, « Tabellions et crédit dans les campagnes normandes au XVe siècle : quelques hypothèses », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 121-143.

Roch Jean-Louis, « L’organisation sociale de la draperie rouennaise aux XIVe et XVe siècles », dans Pierre Bouet et François Neveux (dir), Les villes normandes au Moyen âge. Actes du colloque international de Cerisy-la-Salle, octobre 2003, Caen, PUC, 2006, p. 225-239.

—, « Au sujet des élites rouennaises aux derniers siècles du Moyen Âge », dans Élisabeth Lalou, Bruno Lepeuple, Jean-Louis Roch (dir.), Des châteaux et des sources, Archéologie et histoire dans la Normandie médiévale. Mélanges en l’honneur d’Anne-Marie Flambard Héricher, Mont-Saint-Aignan, PURH, 2008, p. 429-448.

Roger Jean-Marc, « Gardes du scel et notaires dans la prévôté de Bar-sur-Aube (fin du XIIIe -milieu du XVIe siècle) », Bulletin philologique et historique jusqu’en 1610, CTHS, 1974, p. 11-72.

Schnapper Bernard, Les rentes au XVIe siècle. Histoire d’un instrument de crédit, Rennes-Paris, Oberthur, 1957, 312 p.

Simonnet Jules, « Le tabellionage en Bourgogne (XIVe et XVe siècle) », Mémoires de l’Académie des sciences, arts et belles lettres de Dijon, 1864, pp. 1-147.

Sintic Bruno, « Les élites sociales et politiques dans les petites villes de Normandie orientale (1450-1540) », dans Pierre Bouet et François Neveux (dir), Les villes normandes au Moyen âge. Actes du colloque international de Cerisy-la-Salle, octobre 2003, Caen, PUC, 2006, p. 289-303.

—, Petites villes de Normandie. Pont-Audemer, Harfleur, Louviers, Neufchâtel, villes secondaires de la région de Rouen, 1450-1550, Rouen-Caen, PUC-PURH, 2011, 477 p.

Tabbagh Vincent, Le clergé séculier du diocèse de Rouen (1359-1493), thèse, Paris IV, 1988, 3 vol. , dactyl.

—, « Famille et société : l’exemple de Rouen au XVe siècle », dans Pierre Desportes (dir.), Villes et sociétés urbaines au Moyen Âge, Hommage à M. le professeur Jacques Heers, Paris, Publications de la Sorbonne, 1994, p. 249-258.

Tarbochez Gaëlle, « Les protocoles des notaires et tabellions : une source sous-estimée de l’histoire de la Bourgogne médiévale », Annales de Bourgogne, t. 71, fascicules 1 et 2, 1999, p. 245-248.

Thibault Jean, Orléans à la fin du Moyen Âge (vers 1380-vers 1450), thèse Paris IV, 1997, dactyl.

Vulliez Charles, « Les étudiants dans la ville. L’hébergement des scolares à Orléans au bas Moyen Âge », dans Monique Bourin (dir.), Villes, bonnes villes, cités et capitales. Etudes d’histoire urbaine, XIIe-XVIIIe siècle offertes à Bernard Chevalier, Tours, Publications de l’université de Tours, 1989, p. 25-35.

—, « Les notaires de l’université d’Orléans (XIVe siècle-1er tiers du XVIe siècle) : des officiarii spécifiques ? », dans Mathieu Arnoux et Olivier Guyotjeannin (dir.), Tabellions et tabellionages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des chartes, 2011, p. 305-324.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search