Version classiqueVersion mobile

Éthique et éducation

 | 
Henri Louis Go

IIe partie — Eirick Prairat penseur de la sanction éducative

Chapitre IV. Fabrication et réception d’Éduquer et punir (1994)

Xavier Riondet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous avons écrit l’Anti-Œdipe à deux. Comme chacun de nous était plusieurs, ça faisait déjà beaucoup de monde1.
Deleuze et Guattari, 1980, p. 9.

Que nul n’entre s’il n’est ou ne devient philosophe.
Veyne, 1978, p. 420.

1. Nancy, les sciences de l’éducation et la philosophie de l'éducation : retour sur une production nancéienne

Comme d’autres environnements, la ville de Nancy et son université représentent un carrefour méconnu de philosophes intéressés par les questions d’éducation et de pédagogie2. Un bref regard en arrière peut témoigner de cet enchevêtrement de fils dynastiques aux sources variées. Pensons à Victor Egger (1848-1909), puis à Paul Souriau (1858-1926), tous deux philosophes en charge respectivement d’un cours de science de l’éducation et d’un cours sur les problèmes de l’éducation à l’université de Nancy à la fin du xixe siècle (Gautherin, 2002, p. 338). Pensons également à Edmond Parisot (1882-1921), docteur de l’université de Nancy, enseignant de philosophie à Toul et c...

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search