Version classiqueVersion mobile

Jean Lorrain, « produit d’extrême civilisation »

 | 
Éric Walbecq
, 
Jean De Palacio

Bio-bibliographies des auteurs

Texte intégral

1Noëlle Benhamou est professeur de lettres modernes, docteur ès lettres qualifiée, chargée de cours, spécialiste de Maupassant et du roman de la seconde moitié du XIXe siècle, chercheuse rattachée aux centres Zola et Goncourt (ITEM-CNRS). A publié de nombreux articles en France et à l’étranger sur Maupassant et les réalistes-naturalistes (Erckmann-Chatrian, Flaubert, Zola, Goncourt, Daudet, Paul Alexis, Lucien Descaves). A établi l’édition des Récits d’Afrique de Maupassant (Lyon, Éditions Palimpseste, 2005), de La Maison Philibert (Éditions électroniques du Boucher, 2007) et a dirigé un numéro Maupassant dans les Cahiers de recherche des instituts néerlandais de langue et de littérature française, Amsterdam, Rodopi, 2007.

2Isabelle Bétemps, maître de conférences en littérature médiévale à l’université de Rouen, est l’auteure d’une thèse parue sous le titre de L’imaginaire dans l’œuvre de Guillaume de Machaut, Paris, Champion, 1998. Ses travaux portent sur la poésie lyrique à la fin du Moyen Âge (études et articles sur Charles d’Orléans, Oton de Grandson, Pierre de Nesson) et sur le lien textes-images (recherches dans le domaine de l’enluminure).

3Stéphanie Champeau est maître de conférences en littérature française du XIXe siècle. Elle a publié une thèse sur l’œuvre des frères Goncourt intitulée La Notion d’artiste chez les Goncourt, et une édition de Manette Salomon des Goncourt dans la collection Folio. Ses travaux portent sur l’œuvre des Goncourt (colloques, participation à la publication du Journal des Goncourt annoté chez Champion sous la direction de Jean-Louis Cabanès et édition à venir du roman Renée Mauperin des Goncourt aux Classiques Garnier) et sur celle de Flaubert (colloques, participation à la transcription des brouillons de Bouvard et Pécuchet dans l’équipe de Stéphanie Dord-Crouslé à Lyon et d’Yvan Leclerc à Rouen).

4Marie-France David-de Palacio est professeur de littérature comparée à l’université de Bretagne occidentale (Brest). Spécialiste de la littérature de la fin du XIXe siècle, elle s’intéresse particulièrement à la réception de l’antiquité latine entre 1850 et 1930. Ses travaux portent sur cette veine antiquisante : Antiquité latine et Décadence (Champion, 2001), Reviviscences romaines (Peter Lang, 2005), Ecce Tiberius, ou la réhabilitation historique et littéraire d’un empereur « décadent », Allemagne-France, 1850-1930, (Champion, 2006). Elle a également réédité le roman antique L’Agonie de Jean Lombard (Atlantica-Séguier, 2002).

5Guy Ducrey est professeur de littérature comparée à l’université Marc Bloch de Strasbourg. Il a publié une Poétique de la danse et de la danseuse à la fin du XIXe siècle (Corps et graphies, Champion, 1996), et une anthologie de Romans fin-de-siècle (Bouquins, 1999). Il travaille depuis lors sur les relations entre la scène et le livre dans l’Europe des années 1900.

6Jacques Dupont est professeur à l’Université de Versailles-Saint-Quentin. Ses travaux ont essentiellement porté sur la littérature française de la seconde moitié du XIXe siècle et de la première moitié du XXe, notamment sur Baudelaire et sur Colette. Il a publié en 2006 (Klincksieck) une édition de Poussières de Paris de Jean Lorrain.

7Paul Edwards est maître de conférences à l’université de Paris-VII. Auteur d’une thèse intitulée « Littérature et photographie » (1996), ainsi que d’une anthologie critique, Je hais les photographes ! Textes clés d’une polémique de l’image 1850-1916 (Anabet, 2006), spécialiste de la traduction et de l’histoire de la photographie, il a traduit Alfred Jarry (Collected Works, Atlas Press), fondé l’Ouphopo (Ouvroir de Photographie Potentielle), produit une série d’illustrations pour Mlle de Phocas (Naomi, 2003) et publié depuis quinze ans de nombreux articles sur la photolittérature.

8Sophie Lucet, maître de conférences en littérature comparée à l’université du Maine (France), est l’auteur d’une thèse sur le théâtre des symbolistes (à paraître aux Presses universitaires de Rennes). Ses travaux et articles portent sur la littérature symboliste, et sur l’histoire du théâtre au tournant des XIXe et XXe siècles, envisagée sous différents aspects : spectacle, histoire des institutions théâtrales, théâtre et idéologie, critique théâtrale, réception du théâtre étranger. Dernières publications : « Aux miroirs de Clarisse : le roman théâtral de Paul Adam », dans Nord, no 42, déc. 2003, p. 17-30 ; « Le talon rouge » de Mendès. La critique théâtrale au Journal (1895-1909) », dans Catulle Mendès, L’énigme d’une disparition, P. Besnier, S. Lucet, N. Prince (dir.), La Licorne, no 74, 2005, p. 107-122 ; « Du proche et du lointain : l’expérimentation théâtrale maeterlinckienne (1889-1894) » dans Le Tragique quotidien, S. Camet (dir.), Paris, Armand Colin, 2005, p. 99-138 ; « Tentation des ombres à l’époque symboliste. L’attraction du Chat Noir », dans Le Spectaculaire dans les arts de la scène (du Romantisme à la Belle époque), I. Moindrot (dir.), Paris, CNRS éditions, 2006, p. 138-146 ; « La Patrie en danger, de Jules et Edmond de Goncourt, un drame historique à contretemps ? », dans Les Goncourt et le théâtre, Cahiers Edmond et Jules de Goncourt, no 13, 2006, p. 55-76 ; « Le Conte d’hiver, une comédie pour le XXe siècle ? Éléments pour une étude de la réception en France du Winter’s Tale de Shakespeare », dans La Comédie en mouvement. Avatars du genre comique au XXe siècle, C. Flicker (dir.), Publications de l’université de Provence, collection « Textuelles – Théâtre », 2007.

9Yann Mortelette est maître de conférences à l’université de Bretagne occidentale. Il est l’auteur d’une Histoire du Parnasse (Fayard, 2005) et d’un recueil de textes théoriques sur ce mouvement (Le Parnasse, PUPS, 2006). Il prépare l’édition de la correspondance de José-Maria de Heredia.

10Liana Nissim est professeur titulaire de littérature française et de littératures francophones à l’Università degli Studi de Milan. Officier dans l’ordre des Palmes Académiques, elle est le directeur de la revue annuelle Ponti / Ponts. Langues, littératures, civilisations des pays francophones fondée en 2001. Elle dirige les Séminaires Balmas (Littérature et imaginaire, langue et texte) qui ont lieu tous les deux ans à Gargnano.
Dans le domaine de la littérature française, elle est spécialiste de la seconde moitié du XIXe siècle, et plus particulièrement de Flaubert et du Symbolisme. Elle a publié sur Jean Lorrain :
« Il Narciso speculare di Jean Lorrain », dans Narciso allo specchio : dal mito al complesso, Atti del Seminario di Malcesine, 13-15 maggio 1993, a cura di Elio Mosele, Fasano, Schena Editore, 1995, p. 127-141.
« Le Fiabe di Jean Lorrain, o il marchingegno trionfante », dans Giovanni Bogliolo e Piero Toffano (a cura di), Antimimesis, Fasano, Schena, 1997, p. 163-187.
« Fées, sorciers, princesses. Figures mythiques médiévales dans la poésie de Jean Lorrain », dans Alain Montandon (dir.), Figures mythiques médiévales aux XIXe et XXe siècles, Cahiers de recherches médiévales, no 11, année 2004, p. 165-180.

11Jean De Palacio, professeur émérite à la Sorbonne, a consacré à l’esprit fin-de-siècle et à la notion de décadence un ensemble de travaux, parmi lesquels Pierrot fin de siècle (Séguier, 1990), Les Perversions du merveilleux (Séguier, 1993), Figures et formes de la décadence [1re série] (Séguier, 1994), Les Métamorphoses de Psyché (Atlantica-Séguier, 2000), Figures et formes de la décadence [2e série] (Atlantica-Séguier, 2000), Le Silence du texte (Peeters, 2003). Il a récemment publié une édition des Correspondances de Jean Lorrain (Champion, 2006). Autour du Naturalisme, il a composé, pour Les Cahiers Naturalistes, des dossiers sur les écrivains du groupe de Médan (Paul Alexis, 1987 ; Léon Hennique, 1997), rédigé le catalogue de l’exposition Lucien Descaves (2005-2006), et prépare une édition des lettres de Lucien Descaves à son père.

12Thalie Rapetti est historienne d’art, titulaire d’un master 2 recherche en histoire de l’art, consacré aux chroniques d’art de Jean Lorrain (2005, université Lumière – Lyon II) dont l’édition annotée est parue chez Honoré Champion (2007).
En 1998, elle a publié Jean Lorrain – Gustave Moreau. Correspondance et Poèmes (Paris, Réunion des musées nationaux) dans le cadre de la rétrospective Gustave Moreau présentée au Grand Palais.
En 2002, elle a participé au colloque Claude Monet à Trévise, Casa dei Carraresi, avec une communication intitulée : « Autour de 1900 : Monet vu par Jean Lorrain » (Conegliano, Linea d’Ombra Libri, 2003). Elle a également pris part à l’émission « Jean Lorrain, rôdeur des deux rives », diffusée sur France Culture, en mai 2002.

13Catriona Seth est professeur de littérature française du XVIIIe siècle à l’université de Nancy. Elle est l’auteur de nombreuses publications sur la poésie et le roman des Lumières (Anthologie de la poésie française, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2000 – en collaboration ; André Chénier. Le miracle du siècle, Paris, Presses de l’université de Paris-Sorbonne, 2005, etc.). Également spécialiste de l’histoire des idées, elle a beaucoup travaillé sur l’inoculation et son imaginaire. Elle a dirigé plusieurs ouvrages collectifs dont Destins romanesques de l’émigration (Paris, Desjonquères, 2007 – avec Claire Jaquier et Florence Lotterie). Son volume intitulé Marie-Antoinette. Anthologie et dictionnaire a paru aux éditions Robert Laffont, dans la collection « Bouquins », en 2006.

14Éric Walbecq, bibliothécaire à la Bibliothèque nationale de France, spécialiste de la littérature de la fin du XIXe siècle, a publié de nombreuses correspondances de Lorrain. Il a également réédité et annoté des textes d’Edmond About, Gaston de Pawlowski, Willy, Delphi Fabrice…, a notamment publié : Lorrain, Lettres à Marcel Schwob (éditions du Lérot), Lettres à Gustave Coquiot (Champion), Correspondance avec Henry Kistemaeckers (éditions du clown lyrique).

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search