Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Atlas de l'estuaire de la Seine

 | 
Madeleine Brocard
, 
Claude Lévêque

VI. Autres activités

Résidences secondaires et loisirs

Le pôle touristique de la Côte Fleurie est largement dominant

Anne Chappuis

Texte intégral

1 Le nombre de résidences secondaires très important sur la Côte Fleurie est lié au développement de résidences clés en main par les promoteurs immobiliers.

2 Viennent ensuite, très loin derrière, le Caux littoral, le Pays d’Auge et l’ouest de la Risle.

LES RÉSIDENCES SECONDAIRES EN 1990

© IGN - FLA 1994 © INSEE - RGP 1990 ® Décision Graphics 1996

Communes comprenant plus de 500 résidences secondaires

 

Nombre de résidences

 % des logements

 % d’évolution 982-90

Arrondissement du Havre

 

 

 

LE HAVRE

1496

1.8

62,4

Arrondissement de Lisieux

 

 

 

BENERVILLE-SUR-MER

860

77,3

20,4

TOURGEVILLE

1424

81.6

86,4

BLONVILLE-SUR-MER

1685

76,6

48,7

HOULGATE

2973

76,5

14,0

DEAUVILLE

3910

64,2

47,6

TROUVILLE-SUR-MER

4649

62,0

26,3

VILLERS-SUR-MER

6693

87,8

71.4

Pourcentage de résidences secondaires en 1990

Arrondissements

Lisieux

Bernay

Le Havre

Communes du littoral

60,8

0

11,4

Communes à moins de 15 km de la côte

30,3

20,2

8,4

Communes à plus de 15 km de la côte

15,9

13,7

3,4

Total

35,9

14,0

3,6

Les ports de plaisance et plans d’eau

Les ports de plaisance et plans d’eau

© IGN - FLA 1994 © CRT Normandie 1994 ® Décision Graphics 1996

3Les trois arrondissements comptent en 1990 44 673 résidences secondaires qui représentent 14,5 % du parc de logements. Cette proportion est supérieure à la moyenne normande de 11,3 % et à la moyenne française de 10,7 %. Elle atteint 35 % dans l’arrondissement de Lisieux, et 60,8 % sur la Côte Fleurie qui concentre 50 % des résidences. On observe un gradient important du littoral vers l’intérieur des terres et du sud-ouest vers le nord-est.

4L’accroissement du nombre de résidences secondaires entre 1982 et 1990 est plus fort que pour l’ensemble de la Normandie : 29,2 % contre 16,6 %. Là aussi, l’arrondissement de Lisieux se distingue par un accroissement de 37,7 %, alors que celui de Bernay est de 15,4 % et celui du Havre de 11,3 %. Il atteint 40,3 % sur la Côte Fleurie. La zone de l’estuaire a une offre de loisirs importante et diversifiée. En effet, on peut y randonner à pied ou à cheval sur les sentiers balisés ou en forêt de Brotonne, y jouer au golf (cette zone possède 8 golfs sur les 39 que compte la Normandie), y visiter un zoo ou se détendre dans un parc de jeux, sans oublier bien entendu toutes les activités liées à la mer. Deauville est le deuxième port de plaisance normand, après Cherbourg, avec 1137 places et avant Le Havre (1040 places). Viennent ensuite Dives-sur-Mer (847 places) et Fécamp (585 places). Les plans d’eau se trouvent le long de la Risle et de la Touques. On compte une base de plein air à Mesnilsous-Jumièges dans le parc de Brotonne.

Les parcs et sentiers de randonnées

Les parcs et sentiers de randonnées

Les autres loisirs

Les autres loisirs

© IGN - FLA 1994 © CRT Normandie 1994 ® Décision Graphics 1996

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/purh/docannexe/image/12186/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 81k
Légende © IGN - FLA 1994 © INSEE - RGP 1990 ® Décision Graphics 1996
URL http://books.openedition.org/purh/docannexe/image/12186/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 945k
Titre Les ports de plaisance et plans d’eau
Légende © IGN - FLA 1994 © CRT Normandie 1994 ® Décision Graphics 1996
URL http://books.openedition.org/purh/docannexe/image/12186/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 198k
Titre Les parcs et sentiers de randonnées
URL http://books.openedition.org/purh/docannexe/image/12186/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 245k
Titre Les autres loisirs
Légende © IGN - FLA 1994 © CRT Normandie 1994 ® Décision Graphics 1996
URL http://books.openedition.org/purh/docannexe/image/12186/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 213k

Auteur

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540