Versione classicaVersione mobile

Province-Paris. Topographie littéraire du xixe siècle

 | 
Yvan Leclerc
, 
Amélie Djourachkovitch

Ambivalences d’une bipolarité

Paris, la province et le chef-lieu : tradition et progrès dans Le Moulin du Frau et Jacquou le Croquant d’Eugène Le Roy

Francis Lacoste

I formati HTML, PDF ed ePub di questo libro sono accessibili agli utenti di biblioteche e istituzioni che lo hanno acquistato come parte dell'offerta OpenEdition Freemium for Books. Il libro può anche essere acquistato sui siti dei librai partner, nei formati PDF ed ePub, se l'editore ha scelto questa distribuzione commerciale. Se l'edizione cartacea è disponibile, i link alle librerie sono proposti in questa pagina.

Estratto del testo

La littérature du XIXe siècle oscille entre deux représentations de la province, celle de l’idylle sandienne et celle du naturalisme zolien. Placé au cœur des enjeux littéraires et idéologiques de cette époque, romancier militant, autodidacte très attaché à son petit pays du Périgord, Eugène Le Roy exprime bien cette tension à travers une œuvre originale et parfois méconnue.

Dans cette perspective, deux romans à la première personne peuvent être interrogés. Le Moulin du Frau (1891), œuvre bucolique qui raconte la vie du meunier républicain Hélie Nogaret, décrit la vallée de Lisle et accorde une large place au folklore et aux traditions rustiques, sans négliger le contexte politique. Jacquou le Croquant (1899), roman plus sombre, à l’image de la Forêt Barade où il se situe, évoque la longue vie du héros : une enfance malheureuse après la mort du père qui, sous la Restauration, s’est révolté contre le brigandage féodal du comte de Nansac, la vengeance qui aboutit à l’incendie du châtea...

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2000

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search