Versione classicaVersione mobile

Quelque part, ça laisse des traces. Mémoire et histoire des électriciens et gaziers de la région du Havre

 | 
John Barzman

Avant-propos de la CMCAS

Dominique Loubet e Claude Bec

Testo integrale

1A l’origine de ce projet, il y a la de volonté de deux agents des industries électrique et gazière revenant d’un colloque construit sur le thème "la mémoire et l’oubli" et se déroulant à Montreuil en décembre 1997.

2Sensibilisé sur la nécessité de bien connaître l’histoire de l’entreprise, de ses agents et de son mouvement social, le conseil d’administration de la CMCAS du Havre, sous l’impulsion de son président, Jean-Louis Harel, décide de lancer et de budgétiser ce projet.

3Loin de mesurer l’importance du travail à accomplir à cette époque : recherche de partenaires, entretiens avec les témoins, transcriptions, recherches d’archives, écriture... il s’est passé 6 ans pour aboutir à cette édition.

4Je tiens à remercier, au nom du Conseil d’administration, l’ensemble des acteurs qui, de loin ou de près ont participé à la réalisation de ce livre Quelque part ça laisse des traces.

5Le président de la CMCAS du Havre,

6Dominique Loubet

L’homme n’est-il pas le seul animal dont la tanière s’éclaire la nuit !
Le seul aussi qui soit capable d'avoir une histoire et de l’écrire !
Théodore MONOD,
pacifiste, philosophe, humaniste, dans
"Et si l’aventure humaine devait échouer..."

7Pourquoi un livre sur la mémoire et l’histoire des personnels des industries électrique et gazière de la région havraise ?

8Une chronique sociale, un regard, bien entendu partiel sur le monde du travail du département, celui de la Seine-maritime.

9L’histoire présentée ici peut venir compléter celle du mouvement social et ouvrier en France, une pierre de plus à l’édifice.

10Dans la mémoire d’un peuple, d’une collectivité, d’une entreprise, il y a bien souvent une part d’oubli. D’où l’apport utile de témoignages par celles et ceux qui font l’histoire, la nôtre, celle des électriciens et gaziers dont il est question ici.

11Une histoire plutôt méconnue mais néanmoins, nous le pensons, digne d’intérêt.

12C’est aussi l’occasion, par la formule choisie "recueillir la mémoire par des entretiens audio-visuels transcrits" de donner la parole à une tranche de la population représentant ce monde du travail, et il faut bien l’avouer, qui ne l’a guère souvent.

13Ce recueil de témoignages nous permet de mieux connaître ces agents qui, avec d’autres, ont su faire vivre, auprès des usagers, le service public EDF-GDF depuis plus de cinquante ans.

14Cette entreprise nationale nous apparaît depuis quelques années comme menacée dans ses structures et pourtant, et c’était sa vocation, elle a contribué pour une bonne part, au bien-être de tous depuis l’après-guerre, période durant laquelle tout était à reconstruire.

15C’est également par le travail entrepris, d’études et de recherches d’universitaires, et aussi la collaboration effective d’élus, de fonctionnels et de bénévoles de la CMCAS du Havre, une action culturelle forte et inhabituelle.

16C’est enfin, ce qui nous anime et nous motive, le devoir de transmettre, aux générations à venir, une culture d’entreprise faite de solidarité au travail en tous temps et en tous lieux.

17Ce livre est une occasion unique de montrer nos capacités à gérer et à construire ensemble.

18Nous aurons donc œuvré, c’était notre souhait, pour faire connaître au plus grand nombre une certaine histoire d’hommes dans leur travail et dans leur vie.

19Claude BEC

20Administrateur de la CMCAS du Havre, responsable du projet mémoire

Autori

Président en exercice de la CMCAS du Havre

Agent EDF en inactivité de service, un des initiateurs du projet. Administrateur de la CMCAS du Havre responsable du projet "mémoire"

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2003

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search