Version classiqueVersion mobile

Trois Paroisses de Rouen, xiiie-xve siècle

 | 
Philippe Cailleux

Index et tables

Table des illustrations

Texte intégral

Introduction

Plan de localisation des établissements religieux rouennais situés intra-muros sur un fond cadastral récent (document Dominique Pitte et Philippe Cailleux)

19

Schéma de montage de l’îlot 1, parcelles de Saint-Lô (document Philippe Cailleux)

22

Proposition de restitution de l’îlot 1, parcelles de Saint-Lô (document Philippe Cailleux)

22

Schéma de montage des parcelles de l’îlot 4, paroisse Saint-Lô (document Philippe Cailleux)

24

Proposition de restitution de la partie est de l’îlot 4, au XVe siècle (document Philippe Cailleux)

24

Schéma de montage des parcelles de l’îlot 8 (document Philippe Cailleux)

25

Représentation de l’îlot 8 sur le cadastre napoléonien (photographie Dominique Pitte)

25

Proposition de restitution de l’îlot 8 (document Philippe Cailleux)

26

Le réseau des rues. On a retenu le nom le plus fréquemment porté par la rue aux XIVe et XVe siècles. Les portions de rue représentées en pointillé ne relèvent pas des trois paroisses (document Philippe Cailleux)

27

Les limites paroissiales (document Philippe Cailleux)

28

Localisation des principaux édifices et équipements urbainsaux alentours de 1480. (document mis en forme par Bérangère Le Cain)

29

Première partie. Approche chronologique du secteur et de son urbanisation

Rouen gallo-romain. Des repères ont été rajoutés sur le fond de plan réalisé d’après celui d’Éric Follain pour présenter le résultat des fouilles et recherches récentes

38

Surveillance de travaux, rue Saint-Lô, 1990 (document Dominique Pitte)

44

Localisation des vestiges romans situés de part et d’autre de la rue aux Juifs (document Dominique Pitte, Philippe Cailleux)

57

Chapitre 1. De Philippe Auguste à la conquête lancastrienne

Extrait d’un « plan du cours de la fontaine de Notre-Dame-de-Rouen ». ADSM, 12 fi34, ancien G 4252, fin du XVIIe siècle

72

Plan provenant de l’ouvrage d’André Cerné, Les Anciens Hôtels de ville de Rouen, leurs beffrois et la grosse horloge, Rouen, Lestringant, 1934, p. 28

86

L’hôtel de ville à la fin du XVIIIe siècle, d’après une gravure de Jules Adeline (photographie Dominique Pitte)

87

Chapitre 2. De la conquête anglaiseaux premières décennies du XVIe siècle

Résidence des Anglais sur les trois paroisses (document Philippe Cailleux)

109

Vue de l’église paroissiale Saint-Herbland en cours de destruction. ADSM, 6Fi Rouen 21 (photographie Dominique Pitte)

152

Extrait du plan de Jacques Gomboust (1655) d’après une copie de Jules Adeline, BMR, estampes topographiques, plans du XVIIe siècle, no 3755. (photographie Dominique Pitte)

154

Extrait du plan de Nicolas De Fer (1709), BMR, estampes topographiques, plans du XVIIIe siècle (photographie Dominique Pitte)

155

Deuxième partie. L’habitat : bâti et parcelles

Chapitre 1. L’habitat du XIe au XIIIe siècle

Plans des étages bas des bâtiments B1 à B4 (documents Dominique Pitte)

168

Plans des étages bas des bâtiments B6-B7-B8 et B10 (documents Dominique Pitte)

169

La maison romane de la rue de la Pie (document Dominique Pitte, dessin Éric Follain)

171

Dessins de l’hôtel canonial de la place des Carmes illustrant l’ouvrage d’Albert Sarrazin, Jeanne d’Arc et la Normandie au XVe siècle, Rouen, Gy, 1896, p. 246

172

Relevé du mur pignon sud du 31, place des Carmes, à Rouen, réalisé par Éric Follain d’après un dessin de Georges Lanfry

174

Arcade romane d’une maison de la rue des Béguines dessinée par A. Pottier, Revue de Rouen, année 1848, p. 63-64 (photographie Dominique Pitte)

175

Dessin de la colonne et de son chapiteau (relevé et dessin Paola Caldéroni)

177

Chapitre 2. Bâti et parcelles, les XIVe et XVe siècles

Localisation des tènements de grande valeur (document Philippe Cailleux)

192

Le tènement d’un « étamier ». Localisation et organisation en 1418 (document Dominique Pitte et Philippe Cailleux)

200

Maison de la rue Grand-Pont (des Carmes), (document Philippe Cailleux)

203

Plan de localisation, sur le cadastre actuel, des louages de la rue aux Juifs ainsi que de la maison de la rue Grand-Pont (1430) et schéma d’organisation des trois louages de la rue aux Juifs (document Philippe Cailleux et Dominique Pitte)

207

La maison du Pot d’étain, 1er lot du partage d’après un acte du tabellionage en date du 9 juin 1465 (document Philippe Cailleux)

210

Maison du 21 rue aux Juifs, archives municipales de Rouen, dossiers par rue (photographie Dominique Pitte)

212

Maison de la rue aux Juifs, d’après un partage du 4 mars 1500 (n. s) (document Philippe Cailleux)

215

La maison de l’Image Sainte-Catherine d’après un dessin d’Édouard Duveau. Dans Georges Dubosc, « Une vieille maison de la rue Saint-Lô », BAMR, 1901, p. 51-58 (photographie Dominique Pitte)

217

Huit petits louages de la rue aux Juifs (document Philippe Cailleux).

218

Troisième partie. Le marché immobilier : réalités économiques et juridiques

Chapitre 2. Le marché immobilier (1350-1500)

Les registres du tabellionage 1360-1499

328

Prix de vente des tènements. Rentes estimées au denier 10

332

Prix de vente des tènements. Rentes estimées au denier 20

333

Évolution du prix de plusieurs tènements

336

Rythme de transfert des rentes au bénéfice des diverses communautés

362

Délais de rachat des rentes constituées

369

Valeur des rentes constituées

372

Quatrième partie. Les habitants : étude de topographie sociale

Chapitre 1. Les paroissiens

Pierre tombale de Henry Hurel et de Perrette sa femme D’après Alexandre Barabé, Recherches historiques sur le tabellionage royal principalement en Normandie, Rouen, Boissel, 1863 (photographie Dominique Pitte)

411

Localisation du domicile des orfèvres, paroisse Saint-Herbland, pour la décennie 1460-1470 (document Philippe Cailleux)

420

Cartes des migrations et liens familiaux pour la période 1360-1450 (document Dominique Pitte et Philippe Cailleux)

436

Cartes des migrations et liens familiaux pour la période 1450-1500 (document Dominique Pitte et Philippe Cailleux)

436

Chapitre 2. Famille et société

Deux plates-tombes mises au jour en 1887 et provenant du prieuré Saint-Lô : la première de Pierre Du Mesnil, mort en 1266, la seconde de Meheus Du Chastelier (Rouen, musée des Antiquités, inv. 1887.2 et 1838 [D], photographie Yohann Deslandes)

458

Plate-tombe de Colinet Naguet, fils de Jehan Naguet (XIIIe siècle), provenant de l’église paroissiale Saint-Herbland (Rouen, musée des Antiquités, inv. 2615 bis, photographie Yohann Deslandes)

462

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search