Version classiqueVersion mobile

Trois Paroisses de Rouen, xiiie-xve siècle

 | 
Philippe Cailleux

IIIe partie. Le marché immobilier : réalités économiques et juridiques

Le marché immobilier : réalités économiques et juridiques

Texte intégral

1Après l’étude de l’habitat et de l’organisation des parcelles, la présente partie est consacrée au marché immobilier abordé principalement sous trois angles. Le premier s’intéresse aux transactions et à ce qu’elles laissent apparaître de la structure de la propriété et du poids des rentes, le deuxième aux acteurs de ce marché en tentant de cerner la part qui revient à chacun, le troisième s’attachera aux aspects coutumiers du fonctionnement de ce marché.

2Là aussi, la nature même de la documentation rouennaise a imposé une découpe chronologique en deux chapitres d’importance inégale. L’existence de registres du tabellionage datant pour les plus anciens de la seconde moitié du XIVe siècle – le premier registre conservé couvre la période qui s’étend de juin 1360 à mars 1363 (n. s.) – mais aussi, à partir de cette même période, l’existence de registres de comptes, de plus en plus nombreux à mesure que l’on s’approche de la fin du XVe siècle, permettent la mise en œuvre de modes d’exploitation plus larges.

3Pour cette raison, le milieu du XIVe siècle constituera la séparation des deux plages chronologiques ainsi découpées : pour le chapitre i, de la fin du XIIe au milieu du XIVe siècle, et pour le chapitre ii de la seconde moitié du XIVe à la fin du XVe siècle.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search