Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Des châteaux et des sources

 | 
Jean-Louis Roch
, 
Bruno Lepeuple
, 
Élisabeth Lalou

Les auteurs

Texte intégral

1Micaël Allainguillaume, secrétaire aux Publications du CRAHM

2Mathieu Arnoux, professeur d’histoire médiévale à Paris VII et à l’EHESS, spécialiste de la Normandie médiévale, comme en témoigne le titre de son habilitation Mémoire, travail et structures communautaires. Études sur la société des campagnes normandes (Xe-XVIe siècle) soutenue en 1997.

3Pierre Bauduin, directeur du CRAHAM, maître de conférence à l’université de Caen Basse-Normandie, spécialiste des origines de la Normandie. Sa thèse, La première Normandie (Xe-XIe siècles). Sur les frontières de la Haute-Normandie : identité et construction d’une principauté, a été publiée à Caen en 2004. Il a soutenu en 2007 son habilitation Intégration, pouvoirs et liens sociaux dans les mondes normands (IXe-XIIe siècle), dont un essai inédit « More Achabico quasi amicum suscepit. Essai sur l’accommodation entre Francs et Normands, fin VIIIe-début Xe siècle ».

4Philippe Bernouis, attaché de conservation du patrimoine au conseil général du Calvados, spécialiste de l’artisanat de terre cuite et du patrimoine industriel. Dernière publication : Céramique architecturale en Basse-Normandie, la production de briques et de tuiles, XIXe-XXe siècles, Éditions Cahiers du Temps, 2007.

5Damien Boquet, maître de conférences à l’université de Montpellier, a publié L’ordre de l’affect au Moyen Âge. Autour de l’anthropologie affective d’Aelred de Rievaulx (Caen, Publications du CRAHAM, 2005). Il est avec Piroska Nagy le protagoniste du projet ANR « EMMA Émotions au Moyen Âge ».

6Vincent Carpentier, conservateur au service de recherche archéologique de Caen Basse-Normandie, a soutenu en 2007 sa thèse intitulée « Les pieds dans l’eau… » La basse Dives et ses riverains, des origines aux Temps modernes. Contribution à l’histoire environnementale des zones humides et littorales de Normandie, sous la direction de C. Lorren, 7 vol. dactyl.

7Marie Casset, maître de conférences en histoire et archéologie médiévales à l’université de Bretagne-Sud (Lorient), mène des recherches sur l’habitat et le cadre de vie de la noblesse au Moyen Âge. A publié Les évêques aux champs. Châteaux et manoirs des évêques normands au Moyen Âge, Caen, PUC, 2008.

8Florence Delacampagne, conservateur au service départemental d’archéologie du Calvados. Elle a collaboré à la carte archéologique de la Gaule et publié notamment Le Calvados, Paris, 1990.

9Gilles Deshayes, doctorant de l’université de Rouen, sous la direction d’A.-M. Flambard Héricher. Son sujet de thèse est Les celliers médiévaux des abbayes de Normandie orientale. Fonctions, topographie, architecture.

10Frédéric Épaud, chargé de recherche au CNRS à l’université de Tours (UMR 6173, laboratoire archéologie et territoires) a publié deux ouvrages issus de sa thèse menée sous la direction d’A.-M. Flambard Héricher De la charpente romane à la charpente gothique en Normandie et Les charpentes de la cathédrale Notre-Dame de Bayeux aux Publications du CRAHAM, 2007.

11Daniel Étienne, doctorant de l’université de Rouen, sous la direction d’A.-M. Flambard Héricher. Il étudie « les fortifications médiévales du pays du Talou ». Il a publié « Les châteaux de Guillaume fils Osbern dans le sud des marches galloises », Annales de Normandie, no 56, p. 29-60.

12Bruno Fajal, ingénieur de recherche au CRAHAM, spécialiste de la céramique médiévale. Dernier article paru : « Nouvelles données sur l’atelier de potier médiéval d’Argentan [Michel de Boüard, 1996] », Argentan et ses environs au Moyen Âge, approche archéologique et historique, Alençon, Conseil général de l’Orne, 2008, p. 247-258.

13Véronique Gazeau, professeur d’histoire médiévale à l’université de Caen Basse-Normandie, membre du CRAHAM. A publié récemment son habilitation Les abbés bénédictins de la principauté normande (911-1204), sous le titre : Princes normands et abbés bénédictins. Prosopographie des abbés bénédictins, Publications du CRAHAM, 2007.

14Gilles Grivaud, professeur d’histoire médiévale à l’université de Rouen, spécialiste de Chypre et de l’Orient latin, sa thèse d’habilitation portait sur Grecs et Francs dans le royaume de Chypre (1191-1474) : les voies de l’acculturation (2001). Il a dirigé dernièrement avec S. Fourrier, Identités croisées en un milieu méditerranéen : le cas de Chypre (Antiquité-Moyen Âge), Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2006.

15Thomas Guérin, doctorant de l’université de Rouen sous la direction d’A.-M. Flambard Héricher. Sa thèse porte sur Le château et les défenses de ville en Normandie orientale à la fin du Moyen Âge.

16Laurence Jean-Marie, maître de conférences à l’université de Caen Basse-Normandie. Sa thèse sur Caen aux XIe et XIIe siècles. Espace urbain, pouvoirs et société, a été publiée (Paris, La Mandragore, 2000).

17Élisabeth Lalou, professeur d’histoire médiévale à l’université de Rouen, directrice du GRHIS. Son habilitation à diriger des recherches portait sur La royauté française de Louis IX à Philippe de Valois : les tablettes de cire, les comptes, l’Hôtel (2003). Dernier ouvrage publié : Itinéraire de Philippe IV le Bel, Paris, 2007 (Mémoires de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, 37).

18Philippe Lardin, maître de conférences habilité à l’université de Rouen, a publié Les chantiers du bâtiment en Normandie orientale (XIVe-XVIe siècle) : les matériaux et les hommes (Villeneuve-d’Ascq, Presses du Septentrion, 1998) son habilitation portait sur Dieppe pendant la guerre de Cent Ans : un problème de sources, 2004. Il a publié Entre tradition et modernité. Les premières années du Havre (1517-1541), Rouen, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2003.

19Jacques Le Maho, chargé de recherche au CNRS, CRAHAM, travaille sur l’histoire et l’archéologie de la région de la Basse Seine des temps mérovingiens à la période ducale. Sa fouille la plus célèbre est celle de la cathédrale de Rouen.

20Sébastien Lefevre, doctorant de l’université de Rouen sous la direction d’A.-M. Flambard Héricher. Sa thèse porte sur Origine et structure du peuplement en région de la Risle (Xe-XIIIe siècle).

21Jean-Pierre Leguay, professeur émérite à l’université de Rouen. Sa thèse portait sur Un réseau urbain au Moyen Âge : les villes du duché de Bretagne aux XIVe et XVe siècles. Dernier ouvrage paru : Vivre en ville au Moyen Âge, Éditions Gisserot, 2006.

22Bruno Lepeuple, doctorant de l’université de Rouen sous la direction d’A.-M. Flambard Héricher. Il étudie « les châteaux du Vexin du Xe au milieu du XIIe siècle ». Parmi ses dernières publications : « Notes archéologiques sur quatre châteaux du Vexin normand : Baudemont, Longchamps, Cléry et Château Saussart », 1204, La Normandie entre Plantagenêts et Capétiens, A.-M. Flambard Héricher et V. Gazeau (dir.), Caen, Publications du CRAHAM, 2007, p. 113-136 et « Le château de Saint-Clair-sur-Epte dans le contexte frontalier franco-normand, Xe-XIIe siècle », Bulletin archéologique du Vexin Français, no 37, 2005, p. 57-68.

23Nicolas Leroux, doctorant de l’université de Rouen sous la direction d’A.-M. Flambard Héricher. Sa thèse porte sur L’anthropisation médiévale des rives de la Seine entre Rouen et Le Havre.

24Christophe Maneuvrier, maître de conférences à l’université de Caen Basse-Normandie, membre du CRAHAM. Sa thèse porte sur Paysans et sociétés au Moyen Âge : le pays d’Auge jusqu’à la fin du XIIIe siècle (2000).

25Jimmy Mouchard, doctorant de l’université de Rouen sous la direction d’A.-M. Flambard Héricher. Son sujet de thèse est L’étude des sites portuaires gallo-romains et médiévaux dans l’estuaire de la Seine.

26Piroska Nagy, maître de conférences à l’université de Rouen, en détachement à l’UQAM, Montréal. Sa thèse portait sur Le don des larmes au Moyen Âge, Paris, Albin Michel, 2000. Protagoniste avec Damien Boquet du projet ANR « EMMA Émotions au Moyen Âge ».

27Bruno Nardeux, doctorant de l’université de Rouen sous la direction d’Élisabeth Lalou. Sa thèse porte sur Le pays de Lyons.

28François Neveux, professeur d’histoire médiévale à l’université de Caen Basse-Normandie. Sa thèse d’État portait sur Bayeux et Lisieux, villes épiscopales de Normandie à la fin du Moyen Âge, Caen, Éditions du Lys, 1996.

29Fr. Pascal Pradié, moine bénédictin de l’abbaye de Saint-Wandrille. Poursuit des recherches sur l’histoire de la Normandie.

30Didier Quenehen, doctorant de l’université d’Amiens-Picardie Jules-Verne, sous la direction de Philippe Racinet. Sa thèse porte sur « Les systèmes castraux entre Amiens et Beauvais (XIe-XIIIe siècle).

31Philippe Racinet, professeur d’histoire médiévale à l’université d’Amiens-Picardie-Jules Verne. Sa thèse d’état portait sur Crises et renouveaux. Les monastères clunisiens à la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVIe siècle). De la Flandre au Berry et comparaisons méridionales, Arras, 1997.

32Annie Renoux, professeur à l’université du Mans. A publié sa thèse Fécamp : du palatium ducis au palatium dei, CNRS, 1991.

33Jean-Louis Roch, maître de conférences à l’université de Rouen. Sa thèse portait sur Les mots aussi sont de l’histoire : vocabulaire de la pauvreté et marginalisation des pauvres (1450-1550). Ses recherches et ses principales publications portent sur la draperie normande et la société urbaine rouennaise à partir des fonds du tabellionage.

34Alain Sadourny, anciennement doyen de la faculté des lettres de l’université de Rouen, travaille sur la ville de Rouen au Moyen Âge et sur l’Angleterre médiévale.

© Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540