Version classiqueVersion mobile

Aux frontières de l'expertise

 | 
Yann Bérard
, 
Renaud Crespin

Deuxième partie. De l’hybridation des savoirs à la politisation des passions

7. Un usage militant de l’expertise

Les organisations de cadres face à la souffrance au travail

Corinne Delmas

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis une dizaine d’années, les syndicats se positionnent tout particulièrement sur la santé mentale au travail abordée largement par le biais de la « souffrance au travail », entendue au sens de « mal-être » ou en référence à la psychodynamique développée par Christophe Dejours. Sur ces questions, ils mobilisent des discours, travaux, recherches, savoirs, connaissances et créent ainsi une expertise. Ces savoirs pragmatiques ou « sciences de l’agir1 », orientés vers « la production d’une connaissance spécifique pour l’action2 », sont aussi perçus et présentés comme des savoirs d’expertise par les acteurs. Cette mobilisation rend compte de la place croissante occupée par le travail d’expertise et de contre-expertise dans l’action syndicale. Elle s’inscrit dans l’essor des usages politiques de l’expertise et interroge des processus tels que la prolifération de l’expertise, la diversification de ses formes, la spécialisation des savoirs ou la politisation des sciences3. Plus largement...

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search