Version classiqueVersion mobile

Aux frontières de l'expertise

 | 
Yann Bérard
, 
Renaud Crespin

Première partie. La construction souterraine des figures de l’expert

3. La fabrique localisée d’une expertise

Les études du métro de Lyon (1963-1973)

Harold Mazoyer

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 18 janvier 1968, après délibération des collectivités locales concernées, le Syndicat des transports en commun de la région lyonnaise (STCRL) officialise la création d’une Société d’études du métropolitain de l’agglomération lyonnaise (SEMALY1). Sa première mission consiste à élaborer un avant-projet d’une première ligne de métro, mais elle est aussi appelée à jouer le rôle d’un service technique du STCRL. Alors que les études sur le projet de métro lyonnais commencent à prendre leur essor quelques années plus tôt, cette création institutionnalise une capacité d’expertise locale en matière de transports collectifs. Elle signale aussi la volonté de responsables politiques locaux d’investir massivement dans ce domaine. L’expertise lyonnaise en transports collectifs urbains au cours des années 1960 nous semble constituer une étude de cas intéressante puisque cette dernière émerge assez précocement et dans un contexte à première vue peu propice. Elle parvient, tout d’abord, à émerger...

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search