Version classiqueVersion mobile

Corps saccagés

 | 
Frédéric Chauvaud

Deuxième partie. Corps agressés et maltraités

Des corps usés et maltraités. Les multirécidivistes relégués de 1938 à 1970

Jean-Claude Vimont

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ils n’ont pas fière allure les relégués incarcérés en métropole de 1938 à 1970. Les descriptions anthropométriques conservées dans leurs dossiers, les diagnostics psychiatriques, les synthèses rédigées par les éducateurs chargés de cerner leur personnalité révèlent que près d’un quart de ces prisonniers présente un état physique déficient : « Être défiguré car trépané au front », « borgne au faible rendement dans les ateliers », « incurable avec une insuffisance mitrale ne relevant plus d’un établissement pénitentiaire », « défiguré par un enfoncement frontal à coup de hache », « faciès d’ivrogne »… Stigmatisés1 par l’opinion, par les personnels pénitentiaires, par les autres catégories de détenus, ces multirécidivistes accumulent les handicaps : maladies, mutilations, troubles mentaux, usure physique. Les dossiers disponibles pour appréhender les pathologies de cette population doivent cependant être maniés avec d’infinies précautions.

Après 1938, la peine complémentaire de la relég...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search