Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Saisir l'insaisissable

 | 
Gildas Lepetit

Conclusion générale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 14 juillet 1913, Raymond Poincaré remet solennellement son drapeau à la gendarmerie départementale. Le 4 novembre suivant, il est orné du nom de quatre inscriptions, parmi lesquelles Villodrigo. Magnifié par une institution en quête constante de légitimité militaire, le souvenir de ce combat exhume, après un siècle d’oubli, la participation de la gendarmerie à la guerre d’indépendance espagnole.

Pourtant, la mémoire collective des gendarmes a gardé de la période impériale l’image d’un âge d’or. Si, à l’évidence, on ne peut considérer cette assertion comme historiquement vraie, on peut se demander jusqu’à quel point la campagne d’Espagne participe à ce phénomène de sacralisation mémorielle. L’intégration d’une partie des gendarmes à la garde impériale peut en être l’une des raisons, même si cette distinction très tardive répond plus d’un besoin que d’une récompense. La participation de la gendarmerie à de nombreux engagements et l’inscription du combat de Villodrigo au drapeau de l...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540