Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Saisir l'insaisissable

 | 
Gildas Lepetit

Troisième partie. Le chant du cygne

Chapitre VI. L’épineuse question de l’efficacité de la gendarmerie d’Espagne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le paiement prioritaire de la solde ou les compléments de recrutement destinés à porter les escadrons « au complet » témoignent de l’estime et de la confiance dont bénéficie la gendarmerie auprès de l’Empereur. Les différents rapports décrivant l’enthousiasme initial de certains gouverneurs militaires, Thouvenot en tête, démontrent que ce sentiment impérial est pour partie partagé par les autorités françaises locales.

Franchissant les Pyrénées en mars 1810, les gendarmes se mettent immédiatement en action, obtenant, dès les premières semaines, des résultats semblant justifier les avantages et le prestige dont ils jouissent. Pourtant, au bout de quelques mois, le bilan s’assombrit : les victoires sont plus étriquées, les avantages moins nets. Alors que l’échec de la soumission de la population se fait de plus en plus cuisant et que les gouverneurs souhaitent obtenir des renforts importants sans avoir les moyens de les payer, on stigmatise avec plus d’insistance le coût jugé exorbitant...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540