Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Religion et piété au défi de la guerre de Trente Ans

 | 
Bertrand Forclaz
, 
Philippe Martin

Deuxième partie. Le clergé dans l’action

La guerre de Trente Ans dans les Pays-Bas au travers de la correspondance du nonce intérimaire Richard Pauli-Stravius (1634-1642)

Philippe Desmette

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les Pays-Bas des Archiducs furent rapidement impliqués dans le conflit politico-religieux né dans l’Empire en 1618. Déjà en 1614, l’armée des Flandres était intervenue en soutien à Neubourg, récemment convertie au catholicisme, et avait pris Aix-la-Chapelle1. L’envoi d’importants moyens militaires à partir des Pays-Bas en soutien à la cause catholique et habsbourgeoise n’eut cependant guère de conséquences à l’intérieur même de ce territoire.

La Trêve de douze ans conclue avec les Provinces-Unies en 1609 y assurait à ce moment non seulement une ère de paix, mais également de relative prospérité économique. De plus, l’attention portée par les Pays-Bas, et au-delà par l’Espagne, sur les événements d’Europe centrale n’avait rien pour déplaire aux Hollandais. Ceux-ci sentaient ainsi s’éloigner la menace d’une nouvelle flambée des hostilités. Mais la fin de cette trêve en 1621 et la reprise de la guerre de Quatre-Vingt ans, voulue par Madrid, allait induire cette fois des conséquences bie...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540