Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Paul d'Estournelles de Constant

 | 
Stéphane Tison

Quatrième partie. Documents : une parole humaniste au service de la paix

Une dénonciation des excès de la colonisation

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

TEXTE 1. La conquête de la Tunisie (1891)

C’est en 1891 que Paul d’Estournelles de Constant analyse son expérience diplomatique en Tunisie dans un ouvrage publié chez Plon La politique française en Tunisie. Le Protectorat et ses origines (1854-1891). Il revient ici sur la mise en place du protectorat établi à la suite de la signature du Traité du Bardo et de la Convention de la Marsa en 1881. D’Estournelles, alors diplomate, avait contribué à dessiner les contours juridiques du protectorat. Il résume les avantages de ce statut qui nécessite le respect de la population arabe, pour favoriser la présence française, défendant l’idée d’un indirect rule plutôt que celle de l’annexion d’un territoire et de l’assimilation d’un peuple, politique à laquelle il ne croît pas. En 1903, d’Estournelles considère d’ailleurs cet ouvrage comme un « manuel de politique pacifique nouvelle1 ».

[…] Le gouvernement français, depuis 1871, a ramené sous son influence la Tunisie qu...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540