Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Paul d'Estournelles de Constant

 | 
Stéphane Tison

Première partie. In arduis constans, l'œuvre de conciliation de Paul d'Estournelles de Constant

De la diplomatie à la politique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dès 1874, Paul d’Estournelles envisage d’entrer au ministère des Affaires étrangères. Il est licencié en droit, diplômé de l’École des langues orientales, a l’expérience d’un long voyage en Orient qui l’a amené à publier plusieurs études, a un nom : il est doté de toutes les qualités nécessaires pour intégrer la diplomatie. Il y mène une carrière remarquée qu’il décide de quitter en 1895, au grand regret de nombreux diplomates.

Première expérience dans les Balkans : la définition des frontières du Monténégro

À partir des années 1870, l’agitation des nationalités minoritaires sous la domination de l’empire ottoman fait des Balkans une zone en guerre. En 1875 et 1876, la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Serbie et le Monténégro se soulèvent, mais sont réprimées par l’armée turque. La Russie intervient en 1877.

Après la guerre russo-turque (1877-1878) et la victoire russe, le traité de San Stefano (3 mars 1878) impose à l’Empire ottoman la cession d’importants...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540