Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Paul d'Estournelles de Constant

 | 
Stéphane Tison

Première partie. In arduis constans, l'œuvre de conciliation de Paul d'Estournelles de Constant

In arduis constans, l’œuvre de conciliation de Paul d’Estournelles de Constant

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

In arduis constans. Constant face à l’adversité. C’est vers 1905 que Paul d’Estournelles de Constant fait de cette formule latine, choisie par son aïeul le philosophe Benjamin Constant et venant d’un ancêtre du XVIIe siècle, sa propre devise1. À cette force de caractère s’ajoute sa capacité à susciter des liens mêlant modernité, curiosité culturelle et scientifique, promotion de l’arbitrage et de la paix. C’est certainement l’élément le plus saillant de la personnalité du prix Nobel de la paix 1909.

Avant de préciser l’itinéraire de ce diplomate entré en politique, ses idées, son action, un exemple peut illustrer la façon dont Paul d’Estournelles relie l’ensemble des activités de la société de son temps : le soutien qu’il suscite pour les travaux de Pierre et Marie Curie, eux-mêmes engagés dans cette lutte en faveur de la paix. Est-ce en 1904 que Pierre et Marie Curie font la connaissance de Paul d’Estournelles de Constant ? Toujours est-il que c’est cette année-là qu’ils lu...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540