Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sciences de l'éducation

 | 
Rebecca Rogers
, 
Françoise F. Laot

Troisième partie. Champs de recherche

Premières recherches en sociologie de l’éducation en France (1960-1973)

Jean-Michel Chapoulie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le terme « sociologie de l’éducation » sera utilisé ici dans l’acception imprécise et changeante qui a été la sienne depuis l’apparition d’une spécialité de recherche placée sous ce label, qui inclut d’abord les recherches prenant pour objet l’institution scolaire, ses élèves et ses personnels, éventuellement avec ce prolongement qu’est la formation des adultes, et qui a ultérieurement inclus les relations entre l’école et le travail et les problèmes de la mobilité sociale1. Les frontières de la spécialité sont toujours floues et dépendent des contacts, variables selon les périodes et les chercheurs avec des travaux et des chercheurs d’autres disciplines (ici notamment psychologues et pédagogues).

Il faut rappeler que la sociologie a fait sa réapparition en France en tant que spécialité de recherche avec la création en 1946 du Centre d’études sociologiques (CES) au CNRS et le recrutement de jeunes chercheurs. Dans les facultés des lettres, la sociologie n’est alors qu’une sous-spécia...

Auteur

Jean-Michel Chapoulie a été jusqu’en 2006 professeur de sociologie à l’université de Paris. Ses recherches en cours portent sur la comparaison des démarches de recherches ethnographiques, historiques et statistiques dans les sciences sociales françaises et américaines. Dernier ouvrage paru : L’École d’État conquiert la France. Deux siècles de politique scolaire, PUR, 2010.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540