Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sciences de l'éducation

 | 
Rebecca Rogers
, 
Françoise F. Laot

Deuxième partie. Politiques scientifiques et ancrages institutionnels

Un cas local de construction d’un dyptique formation/recherche en sciences de l’éducation : l’École pratique de psychologie et de pédagogie de Lyon de 1945 à 1967

Jean-Yves Seguy et André D. Robert

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

S’il a été pendant longtemps d’usage de considérer 1967 comme année d’origine en France de la constitution des sciences de l’éducation à titre de discipline universitaire, plusieurs travaux ont mis en évidence le fait que ce champ disciplinaire s’est développé bien avant cette date1. La situation de Lyon constitue à cet égard un objet d’analyse intéressant dans la mesure où une longue histoire en matière de pédagogie et de science de l’éducation confère à cette ville une place de référence relativement exceptionnelle : l’enseignement universitaire de cette « science » n’y a en effet pas connu d’interruption alors même qu’il semblait disparaître presque partout ailleurs entre la fin de la Première Guerre mondiale et 19672. Une étude portant sur la période 1884-19453, situant cet enseignement « entre initiative d’État et histoire pédagogique locale », a repéré l’existence d’une tradition lyonnaise spiritualiste en éducation sur laquelle se serait progressivement greffée une positivité...

Auteurs

Maître de conférences en sciences de l’éducation, université Jean Monnet Saint-Étienne. EA Éducation, Cultures, Politiques, ECP, no 4571, Lyon 2/ENS Lyon/UJM. Il s’intéresse principalement à la démocratisation de l’enseignement secondaire pendant l’entre-deux-guerres. Il a en particulier travaillé sur l’expérience des classes d’orientation mises en œuvre sous le Front populaire. Ses dernières recherches, menées avec André D. Robert, portent sur le thème de l’instruction à domicile à la fin du XIXe et au début du XXe siècle.
Professeur des universités, université Lumière Lyon 2. EA Éducation, Cultures, Politiques, ECP, no 4571, Lyon 2/ENS Lyon/UJM. Ses recherches portent principalement sur les politiques scolaires en France depuis 1945 et sur les syndicalismes enseignants (en lien avec identités professionnelles et processus de professionnalisation des enseignants primaires et secondaires). Dernier ouvrage : L’école en France de 1945 à nos jours, Grenoble, PUG, 2010. Pensar la educacion de otra manera : epistemologia social y pensiamento critico, Mexico, Juan Pablos editor, 2014 [Avec Espinosa Julieta].

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540