Versione classicaVersione mobile

Les savoirs-mondes

 | 
Pilar González-Bernaldo
, 
Liliane Hilaire-Pérez

Sixième partie. Circulation des savoirs et pouvoir dans l'espace atlantique

Circulation des savoirs juridiques : le droit administratif et l’État en Argentine, 1880-1930

Eduardo Zimmermann

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

En 1881, José Manuel Estrada, professeur de Droit Constitutionnel à la faculté de Droit de l’université de Buenos Aires, s’adressant aux étudiants diplômés de cette année-là, exprimait son mépris pour ce qu’il considérait comme « un visage malade du droit moderne » – le droit administratif –, qui à son tour était l’« expression scientifique » d’une tendance récurrente dans toutes les sociétés modernes selon laquelle des « masses inarticulées et confuses [étaient] soumises au despotisme de l’État ». Tendance contraire aux préoccupations classiques du constitutionnalisme libéral pour la limitation des attributions de l’État, cette nouvelle branche du droit était la « formule théorique du privilège », qui absorbait, selon Estrada, toutes les activités et tous les droits1.

Un demi-siècle plus tard, comme l’on pouvait s’y attendre, l’appréciation du rôle que le droit constitutionnel avait joué, et jouait, dans la redéfinition des frontières de l’action étatique, avait été fortement modifi...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search