Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les savoirs-mondes

 | 
Pilar González-Bernaldo
, 
Liliane Hilaire-Pérez

Sixième partie. Circulation des savoirs et pouvoir dans l'espace atlantique

Miasmes cosmopolites. Circulation internationale de savoirs et de pratiques d’hygiène : Buenos Aires 1850-1870

Ricardo González Leandri

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Question sociale et hygiène à Buenos Aires1

Vers le milieu du XIXe siècle, la République argentine a commencé à montrer les signes d’un progrès économique notable et d’une institutionnalisation croissante, qui allaient se confirmer seulement quelques décennies plus tard, vers 1880. Il s’agissait d’un processus étroitement lié à un autre, de nature internationale, caractérisé par une forte accélération de la circulation des biens, des personnes et des idées2.

Ces changements ont touché de manière inégale les différents secteurs sociaux, indiquant ainsi clairement que le processus n’était pas linéaire. La croissance urbaine et l’immigration ont entraîné des déséquilibres qui ont peu à peu été définis comme des problèmes « sociaux ». Avec Pilar González Bernaldo et Juan Suriano, nous avons analysé l’émergence de ce que nous avons appelé une question sociale « précoce » durant cette période, de 1850 à 1890. Elle s’est caractérisée par la lente différenciation entre le do...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540