Versión clásicaVersión móvil

Les savoirs-mondes

 | 
Pilar González-Bernaldo
, 
Liliane Hilaire-Pérez

Cinquième partie. Cultures européennes de la traduction

Introduction

Michel Prum

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

La circulation des savoirs et, plus généralement, des idées est un phénomène très ancien, qui s’est joué de toutes les tentatives d’endiguement et de tous les obstacles physiques, politiques ou linguistiques. Aux pires heures du blocus napoléonien, les ouvrages français se retrouvaient en vente en Angleterre peu après leur parution. Aux XVIIIe et XIXe siècles, le courrier cheminait avec une grande efficacité, et permettait à de vastes réseaux scientifiques internationaux de prospérer. Ainsi, par exemple, Darwin était-il relié à un réseau de correspondants des cinq continents et, même durant son voyage autour du monde à bord du Beagle (1831-1836), il se faisait envoyer à Montevideo le second volume des Principles of Geology de Charles Lyell dont il avait commencé la lecture en Angleterre. Sans être un « village planétaire » (global village) selon le mot célèbre de Marshall McLuhan, le monde est depuis fort longtemps un univers très interconnecté.

Mais cette circulation ne se fait pas ...

Autor

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search