Version classiqueVersion mobile

Les savoirs-mondes

 | 
Pilar González-Bernaldo
, 
Liliane Hilaire-Pérez

Cinquième partie. Cultures européennes de la traduction

Introduction

Michel Prum

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La circulation des savoirs et, plus généralement, des idées est un phénomène très ancien, qui s’est joué de toutes les tentatives d’endiguement et de tous les obstacles physiques, politiques ou linguistiques. Aux pires heures du blocus napoléonien, les ouvrages français se retrouvaient en vente en Angleterre peu après leur parution. Aux XVIIIe et XIXe siècles, le courrier cheminait avec une grande efficacité, et permettait à de vastes réseaux scientifiques internationaux de prospérer. Ainsi, par exemple, Darwin était-il relié à un réseau de correspondants des cinq continents et, même durant son voyage autour du monde à bord du Beagle (1831-1836), il se faisait envoyer à Montevideo le second volume des Principles of Geology de Charles Lyell dont il avait commencé la lecture en Angleterre. Sans être un « village planétaire » (global village) selon le mot célèbre de Marshall McLuhan, le monde est depuis fort longtemps un univers très interconnecté.

Mais cette circulation ne se fait pas ...

Auteur

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search