Version classiqueVersion mobile

Les savoirs-mondes

 | 
Pilar González-Bernaldo
, 
Liliane Hilaire-Pérez

Quatrième partie. Circulation des savoirs techniques : la territorialité mise à l'épreuve

Introduction

Irina Gouzévitch

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les études des « circulations », aujourd’hui omniprésentes dans les sciences sociales1, ont investi le terrain de l’histoire des techniques il y a une trentaine d’années. Le moment était propice à l’expérimentation des approches innovantes, les recherches classiques, qui privilégiaient les cas nationaux ou leur comparaison frontale et linéaire, ayant commencé à donner des signes d’essoufflement. Face à l’accumulation de travaux de ce type menés un peu partout, bien qu’à un rythme inégal, durant la période de l’après-guerre, plusieurs historiens des techniques se sont sentis à l’étroit dans cet univers cloisonné et ont tenté, d’abord timidement, ensuite massivement, à repenser l’espace cognitif concerné par leurs recherches. Changer l’angle d’approche, transgresser les frontières disciplinaires, affiner les critères de comparaison et d’interprétation des similitudes/différences constatées2, interroger les rapports entre les différents niveaux d’analyse, est apparu une façon pertinent...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search