Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les savoirs-mondes

 | 
Pilar González-Bernaldo
, 
Liliane Hilaire-Pérez

Deuxième partie. Circulation des corps et savoirs sexués

Retour sur une controverse franco-allemande : l’Affaire Paris-Berlin (1904-1914)

Régis Schlagdenhauffen

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’« Affaire Paris-Berlin1 » éclate en 1904 au sein des Archives d’anthropologie criminelle. Cette controverse, qui a pour objet la sexualité, fait un étrange écho aux tensions politiques qui opposent la France à l’Allemagne depuis le Traité de Francfort. Humiliée par sa défaite militaire de 1871 et la perte de l’Alsace-Moselle, la France ne cesse depuis de craindre son puissant voisin et de se mesurer à lui. La politique étrangère, les luttes d’influence en Europe et les ambitions coloniales rivales, notamment au sujet du Maroc (« Crise de Tanger » en 1905 et « Crise d’Agadir » en 1911) constituent le champ habituel de la confrontation. Au-delà des intérêts de puissance, Français et Allemands prétendent porter, chacun pour leur compte, un certain rapport à la culture et à la civilisation. Pour les Allemands, la victoire de 1871 est la preuve indubitable de la supériorité germanique. Pour les Français, le germanisme, quelles que soient les réussites matérielles allemandes, porte en l...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540