Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les savoirs-mondes

 | 
Pilar González-Bernaldo
, 
Liliane Hilaire-Pérez

Première partie. Entre miroirs au prince et vision du monde

Le savant alchimiste et le politique : le contre-modèle oriental

Véronique Adam

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La délimitation du corpus des miroirs au prince dans la littérature alchimique des années 1555 à 1610 révèle d’emblée l’ambiguïté de ce genre, la définition inattendue qui lui est assignée, et le comportement paradoxal de leurs auteurs. Les alchimistes pourtant proches des princes dans les cours européennes, ne se livrent pas à l’écriture directe d’un véritable traité où le puissant ferait tout à la fois face à son image et à une éducation politique : leurs écrits sont apparemment plutôt des essais de médecine ou sur l’exploitation des mines, destinés à enrichir les princes. S’ils comportent quelques leçons sur le système naturel, ils se soucient peu de politique. Leur relation aux princes, leur désir de les éduquer et de les avertir se limitent à des fragments paratextuels (remerciements, dédicace, préface, avis), justement destinés à convoquer modèles et auctoritates. D’autres ouvrages, plus philosophiques, rédigés par des auteurs éloignés des cours, évoquent la figure royale et s...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540