Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les comportements collectifs en France et dans l'Europe allemande

 | 
Pierre Laborie
, 
François Marcot

Quatrième partie. Résistance(s) et tissu social : la France

Société française et Résistance. Idées reçues et débats

Jean-Marie Guillon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les rapports entre la Résistance et la société française ont été l’objet de nombreux travaux depuis les années 1970-1980. C’est sans aucun doute le domaine dans lequel le renouvellement a été le plus notable, puisqu’il se trouvait au cœur d’une recherche cherchant à sortir la Résistance de représentations convenues, d’une histoire sacralisée, d’une histoire-récit ou d’une histoire institutionnelle. Comme l’a fait constater François Marcot, « l’approche de la Résistance comme un phénomène social a mis du temps à s’instaurer1 » et, en dépit de ses avancées, elle dérange encore, tant elle bouscule les représentations traditionnelles et élitistes du combat pour la libération du pays. Il semble même qu’il y ait eu une certaine régression, en particulier sur le plan des représentations les plus diffusées2. On peut mesurer ce recul dans les manuels scolaires et les médias, où prévaut depuis le milieu des années 2000 une représentation de la Résistance oscillant entre la conception très dat...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540