Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les comportements collectifs en France et dans l'Europe allemande

 | 
Pierre Laborie
, 
François Marcot

Troisième partie. Comportements complexes

Des « accommodements » face à l’occupation en zone nord1

Jacqueline Sainclivier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le comportement des Français face à l’occupation a fait l’objet de nombreuses affirmations péremptoires se voulant souvent morales, et d’autant plus aisées à proclamer que l’on s’éloigne dans le temps de l’objet historique. L’historiographie proprement dite, plus nuancée, a naturellement connu des évolutions dues aussi bien à l’accessibilité des sources publiques ou privées qu’à l’état de la science historique. Aujourd’hui, les historiens sont conscients de la complexité de l’objet : la relation entre les occupants et les membres de la société envahie ; aussi tentent-ils de saisir ces comportements des Français en zone occupée à l’échelle d’un groupe comme à celle d’un individu.

Ces comportements peuvent être très tranchés (collaborateurs) comme sujets à « accommodements2 ». Ce sont ces derniers, comportements complexes face à l’occupation qu’il s’agit ici de s’efforcer de comprendre, d’expliquer à travers quelques exemples. Dans la France du début des années 1940, en zone occupée, i...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540