Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les comportements collectifs en France et dans l'Europe allemande

 | 
Pierre Laborie
, 
François Marcot

Deuxième partie. Les comportements dans l'Europe occupée

Résistance, adaptation et collaboration. Le comportement des citoyens polonais sous l’occupation allemande et soviétique

Rafal Wnuk

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le comportement des citoyens polonais pendant la Seconde Guerre Mondiale est un sujet relativement peu étudié. Les raisons de cette situation sont complexes. À l’époque de la République populaire de Pologne, les autorités soutenaient les recherches concernant le mouvement communiste clandestin. Jusqu’à la moitié des années 1970 a fonctionné le paradigme officiel selon lequel toute la nation polonaise avait résisté à l’occupation allemande. La partie progressiste de la société était représentée par le Parti ouvrier communiste polonais et l’Armée populaire, présentés comme les initiateurs de la lutte armée et qui incarnaient la résistance polonaise.

Avec le temps, parallèlement à cet axe principal, des ouvrages ont commencé à paraître sur les instances politiques non-communistes à Londres, et surtout sur l’Armée nationale. De nombreux chercheurs, malgré l’existence de la censure et l’accès difficile aux archives, ont réussi à produire des textes intéressants et équilibrés. Quand dans l...

Auteur

Professeur à l’université catholique de Lublin, chercheur au Musée de la Seconde Guerre mondiale (Gdansk).

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540