Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les comportements collectifs en France et dans l'Europe allemande

 | 
Pierre Laborie
, 
François Marcot

Deuxième partie. Les comportements dans l'Europe occupée

Occupation et résistance au prisme des guerres civiles : un schéma analytique des affrontements, de la violence et de leur impact

Stathis N. Kalyvas

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Le but de cet article est double. Mon premier objectif est de décrire les voies principales qu’emprunte la violence en contexte d’occupation et de résistance et l’impact de cette violence, de montrer aussi qu’elle n’émane pas simplement de divisions et de querelles remontant à l’avant-guerre, qui se sont diffusées durant le conflit et se manifestent à travers lui, mais qu’elle comporte sa propre logique indépendante : une fois qu’elle a surgi, elle peut façonner la réalité politique et sociale et la transformer. Cette transformation s’exprime à travers les attitudes et comportements qu’adopte la population civile lorsqu’elle réagit à la violence. En d’autres termes, l’approche politologique des guerres intestines est inséparable de la dynamique de la violence et appelle à analyser ses modalités, ses fonctions et son impact, analyse souvent absente de l’historiographie jusqu’à présent.

Bien que l’analyse qui suit se concentre sur l’Europe pendant la Deuxi...

Auteur

Professeur de science politique à l’université de Yale.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540